Jean GIRAUD

Auteur français de bande dessinée, 1938-2012

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Jean Giraud et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jean Giraud

Prix d’une peinture signée Giraud en vente aux enchères : 1 000 – 40 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 30 – 1 200 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 60 – 180 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Giraud, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Du simple dessin aux planches dessinées

Jean Giraud, alias Moebius ou encore Gir, naît en 1938 à Nogent-sur-Marne. Élevé par ses grands-parents suite au divorce de ses parents il commença à dessiner vers 12 ans. À l’âge de 15 ans, il entra aux Arts Appliqués à Paris. 

Deux ans plus tard, Giraud partit au Mexique rejoindre sa mère. Durant ce séjour de huit mois, il s’imprégna des paysages du désert dont il s’inspirera par la suite.

Ses premières planches et illustrations parurent en 1956 dans divers magazines (Far West, Fripounet et Marisette, Ames vaillantes) avant d’être appelé sous les drapeaux pour effectuer son service militaire en Allemagne puis en Algérie.

Giraud fit la rencontre de Joseph Gillain (1914-1980), dit Jigé, et devint son élève en 1958. Jigé lui confia la réalisation de quelques planches de Jerry Spring.

La naissance de Moebius

L’année 1963 marqua un tournant dans la carrière de Jean Giraud. En effet, Hari-Kiri publia les premières planches d’un inconnu sous le pseudonyme de Moebius. Ces dernières illustrèrent des scènes d’humour, de fantastique et de science-fiction. 

La même année, Giraud créa dans un tout autre registre la série Blueberry aux côtés du scénariste Jean-Michel Charlier (1924-1989). Cette fois-ci les planches sont signées sous le pseudonyme de Gir et relatent les aventures d’un officier de l’armée américaine après la guerre de Sécession. Le succès fut très important.

Ne se limitant pas au monde de la bande dessinée, Jean Giraud collabora avec plusieurs réalisateurs à la réalisation des costumes de leurs films. Il créa ainsi les costumes du film Alien (1979) de Ridley Scott, les créatures marines d’Abyss (1989) de James Cameron et participa à la réalisation du Cinquième Élément (1997) de Luc Besson. 

Les années 1980 constituèrent des « années folles » pour Giraud : président du Salon de la BD d’Angoulême en 1982, fondation de sa maison d’édition Aedena en 1984, consécration du Meilleur artiste des arts graphiques par le ministre de la Culture Jack Lang en 1985, adaptation de La Ferme des animaux de George Orwell en 1987, réalisation d’un épisode du Surfer d’argent pour Marvel (véritable consécration outre-Atlantique !) en 1988.

Giraud refonda sa maison d’édition en 1997 avec sa femme sous le nom de « Moebius Production-Stardom ». Ils publièrent des livres, mais éditèrent également des sérigraphies, digigraphies et organisèrent des expositions dédiées à son œuvre en France (exposition Fondation Cartier pour l’art contemporain en 2010-2011) et en Europe. Jean Giraud s’est éteint en 2012 à l’âge de 74 ans.

La bande dessinée dans le marché de l’art

Atypiques au premier abord, les planches de bandes dessinées n’en demeurent pas moins des objets d’art convoités par les collectionneurs. En effet, les maisons de ventes qui dominent aujourd’hui le marché français, à savoir Christie’s, Sotheby’s et Artcurial, possèdent toutes un département spécialisé en bandes dessinées et illustrations. 

Tout comme les tableaux, sculptures ou autres objets d’art classiques, les planches peuvent être adjugées à des prix faramineux. En ce sens, Artcurial vendit une aquarelle d’Hergé (1907-1983) Les Aventures de Tintin reporter en Extrême-Orient, Le Lotus bleu, projet d’illustration près de 3 millions d’euros en 2021.

Concernant Jean Giraud, la plus haute adjudication d’une de ses œuvres fut également réalisée par Artcurial en 2015 pour la gouache Le garage hermétique, couverture à 276 094 €.

Reconnaître la signature de Jean Giraud 

Jean Giraud fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature jean giraud

Expertiser et vendre une œuvre de Giraud

Si vous possédez une œuvre de Jean Giraud ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.