Jenny MONTIGNY

peintre luministe belge, 1875-1937

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Jenny Montigny et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jenny Montigny

Prix d’une peinture signée Montigny en vente aux enchères : 800 – 100 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 200 – 10 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Montigny, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une fascination luministe

Jenny Montigny est née à Gand en Belgique en 1875, elle est morte dans son pays natal dans la ville de Deurles en 1937. Sa famille est aisée et elle reçoit une éducation bourgeoise. Son père est juriste et politicien, mais aussi professeur à l’Université d’État de Gand, et sa mère vient d’une famille anglaise. Tout deux sont insensibles à l’art et réticents à l’idée d’en faire une carrière.

En 1892, Jenny Montigny découvre une peinture de l’artiste renommé Emile Claus, au musée des Beaux-Arts de Gand. Elle est fascinée et développe une passion importante pour l’art, aux dépens de l’avis de ses parents. Elle décide alors de chercher une place dans les cours d’Emile Claus ayant lieu dans la ville de Deinze et l’été 1893, elle suivit ses cours libres avec un grand nombre d’autres étudiantes. À partir de 1895, elle fait régulièrement les allers-retours entre Gand et Deinze afin de participer au cours et devient rapidement la maîtresse d’Emile Claus, et ce, jusqu’à la mort de ce dernier, en 1924. En 1902, elle réalise sa première exposition au Salon de Gand et cela suivit avec des expositions à Paris. En 1904, Jenny Montigny s’installe à Deurle et participe à la création du groupe Vie et Lumière. Au cours de cette période, elle expose régulièrement à Gand, Paris et Bruxelles.

En 1914, la Première Guerre mondiale éclate et Jenny Montigny se réfugie à Londres avec Emile Claus et sa femme. Au cours de cet exil, elle devient membre du Women’s International Art Club. Suite à la guerre, Jenny Montigny doit vendre sa maison pour des raisons financières lors de son retour en Belgique. Quelques années plus tard, en 1923, elle rejoint la Société Nationale des Beaux-Arts. Malheureusement, un an plus tard, son amant meurt et elle se trouve dans une situation financière de plus en plus instable. De plus, son style artistique devient de moins en moins populaire et sa peinture est moins appréciée.

Une influence moindre

L’artiste-peintre Emile Claus a donc eu un grand impact dans la vie de Jenny Montigny, mais cet impact fut moins marqué dans le travail artistique de Jenny Montigny. En effet, son style est très différent de celui d’Emile Claus. Sa touche est divisionniste, mais son pointillisme est beaucoup moins serré que celui de son amant. Elle utilise des pinceaux larges, des couleurs fortes et lumineuses, parfois proches des fauves, et surtout ses touches sont souvent géométriques, carrées ou rectangulaires.

Ainsi, bien qu’elle soit restée un long moment dans l’ombre de son maître, ses toiles sont bien différentes. En effet, elle apporte une nouvelle vision au Luminisme, qui est presque une synthèse d’autres courants dont l’impressionnisme, le divisionnisme, ou encore le fauvisme.

Un oubli passager

De son vivant, ou du moins au début de sa carrière, Jenny Montigny connaît un grand succès. Ses œuvres sont achetées de manière régulière par de grands acheteurs tels que l’État français ou encore par des collectionneurs privés comme le baron de Rothschild. Cependant, après sa disparition en 1937, ses œuvres tombent dans l’oubli jusqu’à ce que ses toiles soient de nouveau révélées lors de diverses expositions belges, comme à Deurle en 1987 et à Deinze la même année. De plus, en 1995, le Musée Camille Pissarro de Pontoise a organisé à son tour une large exposition rétrospective consacrée à Jenny Montigny.

De nos jours, son travail peut être acheté lors de ventes aux enchères avec des prix de vente compris généralement entre 270 dollars et 260 000 dollars.

Reconnaître la signature de Jenny Montigny

Jenny Montigny fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Jenny Montigny Nurse at King Albert's Hospital London | Gallery | Paintings  and Works on Paper | Jenny Montigny Nurse at King Albert's Hospital London  | art & antiques gallery St-John

Expertiser et vendre une œuvre de Montigny

Si vous possédez une œuvre de Jenny Montigny ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.