MALEVICH

Peintre abstrait ukrainien, 1878-1935

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Kasimir Sevrinovitch Malevich et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Kasimir Sevrinovitch Malevich

Prix d’une peinture signée Kasimir Sevrinovitch Malevich en vente aux enchères : 50 000 – 30 000 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 50 – 80 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 2 000 – 8 000 000 €

Cote de l’artiste pour un objet (théière, assiette, plat…) :  350 – 30 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Kasimir Sevrinovitch Malevich, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Le dessinateur moscovite 

Kasimir Sevrinovitch Malevich naît en 1878 à Kiev dans l’Empire russe, au sein d’une fratrie de 14 enfants. Il étudie au collège de Parhomovka, puis s’installe à Moscou en 1904 pour faire des études d’art à l’Académie de Peinture, Dessin et Architecture et à l’École Stroganov. Suite au décès de son père directeur d’une usine de raffinage de sucre industriel, Kasimir Malevich décide de travailler comme dessinateur industriel pour les chemins de fer. Il expose pour la première fois son travail à Moscou et à Koursk, et participe à l’insurrection révolutionnaire de décembre 1905 avant de quitter la ville définitivement. Jusqu’en 1910, il travaille dans l’atelier du peintre moscovite Fedor Rerberg. 

La naissance du Suprématisme

Kasimir Malevich s’intéresse très tôt aux artistes d’avant-garde russes spécialisés dans le post-impressionnisme, le fauvisme et le cubo-futurisme (Le Bûcheron, 1911) et s’inspire de Fernand Léger, Pierre Bonnard ou Paul Gauguin. En 1915, il expose un ensemble de 39 tableaux à l’occasion de la « Dernière exposition futuriste de tableaux 0.10 (zéro-dix) » tenue à Petrograd, dont son fameux Carré noir sur fond blanc : le suprématisme était né. Un an plus tard, Malevich publie un essai intitulé Du Cubisme et du Futurisme au Suprématisme, un nouveau réalisme pictural qui instaure pour la première fois les critères de ce nouveau genre artistique. Les toiles abstraites se caractérisent par la représentation du carré, du rectangle, du cercle, du triangle et de la croix dans une quête de pureté formelle géométrique dépourvue de toute symbolique ou signification. 

En 1913, Kasimir Malevich adhère au groupe futuriste Union de la jeunesse auprès du poète Alexei Kroutchenykh, avec qui il collabore dans la création d’un opéra futuriste intitulé Victoire sur le Soleil pour lequel il conçoit les costumes et les décors. Le peintre est rejoint par Jean Pougny, Aleksandr Menkov et Ivan Klioun dans sa démarche suprématiste et forme le groupe supremus. Il diffuse ses idées aux ateliers libres Vkhoutemas mais ses élèves se détachent du suprématisme à partir de 1919. Isolé de l’avant-garde russe, Malevich part en Pologne et en Allemagne, où il laisse un grand nombre de toiles. 

À la recherche de l’art pur

D’abord inspiré par les artistes néo-impressionnistes et fauvistes (La Vendeuse de fleurs, 1904-1905), Kasimir Malevich expose régulièrement ses œuvres au sein de l’Association des artistes de Moscou avant d’expérimenter les tendances nouvelles de l’art abstrait et de proposer son propre courant artistique dérivé du cubo-futurisme. En 1918, son Carré blanc sur fond blanc présenté à l’occasion du dixième Salon d’État de Moscou marque l’apogée de la démarche suprématiste du peintre. Le thème de la croix, très présent dans ses peintures des années 1920, symbolise la mort et la critique portée par le peintre à l’égard du régime de Staline. Enfin, les dernières œuvres de Malevich sont marquées par un étrange retour au classicisme et au symbolisme. 

Atteint d’un cancer, il meurt à Leningrad en 1935. Kasimir Malevich est l’un des artistes les plus recopiés et faussés de l’Histoire de l’art. Ses toiles iconiques sont vendues à des prix élevés et un nouveau record de vente est atteint en 2018 pour sa Composition suprématiste (1916) vendue 85 812 500 USD chez Christie’s à New York, soit environ 71 552 155 EUR cette année-là. 

Reconnaître la signature de Kasimir Sevrinovitch Malevich

Kasimir Sevrinovitch Malevich fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Kasimir Sevrinovitch Malevich

Expertiser et vendre une œuvre de Kasimir Sevrinovitch Malevich

Si vous possédez une œuvre de Kasimir Sevrinovitch Malevich ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.