KOGELNIK

Peintre et sculptrice autrichienne, 1935-1997

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Kiki Kogelnik et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Kiki Kogelnik  

Prix d’une peinture signée Kogelnik en vente aux enchères : 1 000 – 7 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 50 – 7 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 1 500 – 12 000 €

Cote de l’artiste pour une sculpture :  400 – 35 000 €

Prix des céramiques de Kogelnik : 3 000 – 6 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Kogelnik, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une influence new-yorkaise

Sigrid Kogelnik, mieux connue sous son nom d’artiste, kiki Kogelnik, est née à Bleiburg en Autriche. C’est dans ce pays qu’elle commence ses études en 1954 à l’université des arts appliqués de Vienne puis en 1955 à l’académie des beaux-arts de cette même ville. Elle s’entoure d’autres jeunes artistes d’avant-garde avec lesquels elle présentera des œuvres abstraites s’inspirant de Serge Poliakoff à la galerie Nächst St. Stephan d’Otto Mauer. 

Elle entreprendra deux voyages à Paris, en 1958 et en 1959 où elle rencontre l’artiste américain Sam Francis, sur les conseils duquel elle déménage aux États-Unis en 1961. Elle y côtoie entre autres Roy Lichtenstein, Claes Oldenburg ou encore Andy Warhol.

Une fascination pour l’espace et le corps féminin

Son art est indubitablement marqué par son arrivée à New York en 1961. En effet, fascinée par cette société de consommation désincarnée, influencée par les couleurs prononcées et les supports du Pop Art, elle évite néanmoins la glorification de la consommation et la représentation des objets du quotidien, thèmes privilégiés des artistes de ce mouvement. Elle préfère interroger le corps social, politique et intime en capturant les contours de corps humains. Utilisant le sien ou celui d’amis, elle en trace les contours sur des matériaux divers (plastique, papier d’emballage, carton) qu’elle découpe et réemploie dans ses œuvres. Elle réalise notamment un ensemble de silhouettes taillées dans des pièces en vinyle coloré pour la série des  « Hangings » qu’elle débute à la fin des années 1960. Ces profils sont ensuite suspendus à des cintres ou à des séchoirs tels des carcasses humaines. 

C’est dans cette même opposition au Pop Art, qu’elle expose en 1967, ses sérigraphies « Space Art », s’inspirant de l’alunissage d’Apollo 11. Corps flottant en apesanteur, robots, planètes, astronautes, vaisseaux spatiaux et par ailleurs en 1969 réalise une performance en direct, un « Moonhappening » sous la forme de production de sérigraphies, pendant qu’Armstrong et Aldrin arpentent la surface lunaire. 

À partir des années 1970, Kiki se concentre sur ce qui deviendra ses œuvres « féminines » traitant spécifiquement du rôle de la femme dans les publicités. Par ce thème, elle aborde indirectement des questions, que l’on peut qualifier de « féministes » à travers l’humour et l’ironie. Ce travail sur le corps humain évoluera, dans des œuvres ultérieures, sous une forme de plus en plus fragmentée et manipulée, jusqu’à ce que dans les années 1990, une grande partie de son travail s’appuie sur des représentations hautement abstraites, mais expressives. 

Une assise locale

Kiki Kogelnik de par sa nationalité jouit d’une forte assise locale au regard du nombre d’œuvres vendues en Autriche. Cependant du fait de son parcours aux États-Unis et son rattachement au mouvement Pop Art malgré son opposition à ce dernier, ces œuvres se retrouvent également sur le marché international. Par conséquent, il s’est vendu en 2019 une œuvre peinte de cet artiste pour 162 500 euros. Dans le même registre, ces œuvres en verre se sont vendues autour de 30 000 euros en 2019 chez Dorotheum à Vienne.

Reconnaître la signature de Kiki Kogelnik   

Kiki Kogelnik fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Kiki Kogelnik

Expertiser et vendre une œuvre de Kogelnik

Si vous possédez une œuvre de Kiki Kogelnik ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.