Kiyoshi HASEGAWA

Artiste japonais, 1891-1980

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Kiyoshi Hasegawa et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Kiyoshi Hasegawa

Prix d’une peinture signée Kiyoshi Hasegawa en vente aux enchères : 300 – 25 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 40 – 40 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 100 – 6 500 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Kiyoshi Hasegawa, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

L’art japonais en France 

Kiyoshi Hasegawa naît en 1891 à Yokohama au Japon. Il fait des études d’art à l’Université Meiji de Tokyo et se spécialise dans la peinture à l’huile avant d’aborder la gravure. En 1913, il participe à la revue littéraire Seihai (La Coupe sacrée) dans laquelle il publie ses premières gravures sur bois. Après un bref séjour aux États-Unis, il s’installe à Paris en 1919 pour venir étudier aux Beaux-arts français pendant environ cinq ans. Installé à Montmartre, il rencontre Micheline Bianchi dont il tombe amoureux, et décide de rester à Paris. Il participe activement à la vie artistique française et prend part à l’organisation d’un grand nombre d’expositions consacrées à l’estampe japonaise contemporaine, entre 1934 et 1937.

Le maître de l’estampe à la manière noire 

Peintre prolifique qui réalise plus de 350 estampes jusqu’en 1963, Kiyoshi Hasegawa introduit en France une nouvelle technique de gravure à la manière noire, déployant une palette entièrement composée par les nuances de cette couleur. Sa technique monochrome inspirée des estampes japonaises et adaptée à l’art occidental moderne lui permet d’obtenir des contrastes saisissants et jouit d’un grand succès sur le marché de l’art : il reçoit la médaille d’or à l’Exposition Universelle de Paris en 1937. Il expose ses gravures aux Salons d’Automne, aux Salons des Indépendants, aux Salons des Tuileries et à la Société nationale des Beaux-arts dont il est membre du jury en 1964.

L’artiste est interné en camp de travail pendant la Seconde Guerre mondiale en raison de sa nationalité japonaise, un statut précaire qui met un frein à sa carrière prospère. Mais dès 1951, la Chalcographie du Musée du Louvre lui commande une composition et Hasegawa devient membre de l’Académie des Beaux-arts en 1964. Un an plus tard, il participe à une grande exposition organisée à Paris, consacrée aux artistes japonais habitant à l’étranger.

Graveur d’une nature intemporelle 

Graveur sur bois et sur cuivre, dessinateur de talent, Kiyoshi Hasegawa s’inspire de la nature pour peindre ses paysages et ses natures mortes (Nature morte pot et pipe pointe sèche, 1924). Les fleurs, les oiseaux et les graminées sont omniprésents, marqués par la technique du mezzotinto, un procédé de gravure en creux permettant d’obtenir diverses tonalités de noirs (Vieux moulin, manière noire, 1929 ; Trois anémones dans un vase manière noire, 1937). Il réalise un grand nombre de dessins préparatoires à la plume ou pointe sèche tels que Fleurs des champs, petits coquelicots, pointe sèche (1930), Châtaignes. Dessin préparatoire à la plume (1950).

Hasegawa meurt à Paris le 13 décembre 1980 et est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Son art élégant et intemporel ne s’inscrit dans aucun courant artistique particulier et son œuvre n’est reconnue au Japon qu’après sa mort, alors que les plus grands musées internationaux possèdent une partie des créations de l’artiste. Chevalier de la Légion d’Honneur et de l’Ordre des Arts et des Lettres, Hasegawa est aussi l’illustrateur de nombreux ouvrages littéraires traduits du japonais. Son travail est généralement estimé à quelques dizaines de milliers d’euros aux enchères. En 2007, un lot de gravures datant de 1929-1936 est vendu pour 59 077 USD, soit environ 45 000 EUR cette année-là.

Reconnaître la signature de Kiyoshi Hasegawa

Kiyoshi Hasegawa fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Kiyoshi Hasegawa

Expertiser et vendre une œuvre de Kiyoshi Hasegawa

Si vous possédez une œuvre de Kiyoshi Hasegawa ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.