PITTMAN

Peintre américano-colombien, 1952

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Lari George Pittman et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Lari George Pittman

Prix d’une peinture signée Lari George Pittman en vente aux enchères : 1 700 – 267 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Lari George Pittman, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une enfance paisible, un caractère particulier

Lari George Pittman est né en 1952 à Glendale en Californie. C’est un artiste et peintre colombien américain contemporain. Le père américain de Pittman a rencontré sa mère colombienne alors que le premier travaillait à l’étranger dans le pays de la seconde. À l’âge de cinq ans, la famille de Pittman est retournée en Colombie, avant de revenir en Californie en 1963.

Le jeune Lari n’est pas un petit garçon turbulent, au contraire, il est calme, n’aime pas les conflits et est défini très jeune comme « maniéré ». Dans sa famille, être « la poule mouillée » lui conférait un statut spécial, il était protégé et choyé. A une époque où les genres étaient bien définis, le cadre tolérant et ouvert que la famille Pittman offre au jeune Lari lui permettra de s’épanouir et de développer une conscience et une réflexion profonde sur les questions de sexualité et de genre.

Une conscientisation LGBT fulgurante. 

Soutenu par ses parents dans tout ce qu’il faisait et Jamais moqué, Pittman garde en mémoire une enfance qui lui permet de s’exprimer pleinement dans toute son individualité. Il se souvient par exemple que lorsqu’on lui a demandé à l’âge de 4 ans de mettre la table, il a attaché des boucles d’oreilles aux assiettes.

Mais contrairement à son enfance en Colombie, la vie aux États-Unis lui offre une expérience différente. Pittman, conscient de son homosexualité, se rend compte de « la haine écrasante dont fait preuve la population américaine et à la législation actuelle contre les homosexuels ».

Les émeutes de Compton d’août 1966 étaient encore dans toutes les mémoires, et les droits des personnes gays rencontraient une farouche opposition de l’État et des groupes de pression. Lari George Pittman a alors décidé de se servir de l’art pour obtenir une reconnaissance et des droits pour la communauté homosexuelle.

Une œuvre engagée

Pittman obtient son MFA de Cal Arts (California Institute of the Arts) en 1976, étudiant avec Elizabeth Murray, Vija Celmins et Miriam Schapiro.

Ensuite, Pittman a commencé à travailler dans le domaine de la décoration d’intérieur avec Angelo Donghia, où il s’est occupé de la clientèle du monde de la musique et du spectacle. De cette période, il se souvient : « L’un de mes souvenirs les plus forts de ces années-là est la façon dont les motifs et les couleurs étaient si implacablement genrés. Je montrais à quelqu’un un textile ou autre, et la réponse la plus fréquente était : non, c’est trop féminin, ou c’est trop masculin, toujours dans le cadre des binaires de la construction du genre ».

Pendant cette période, Pittman a commencé à exposer ses œuvres à la galerie Rosamund Felsen.

En 1985, Pittman a été blessé par balle dans son appartement par un cambrioleur surpris dans sa maison de Silver Lake et s’est vite remis de ses blessures, mais cette expérience a eu un impact sur son travail et a renforcé sa détermination à peindre à grande échelle. En 1996, son œuvre a fait l’objet d’une exposition de mi-carrière au Los Angeles County Museum of Art.

Leah Olmen d’ArtNews décrivant l’œuvre de Pittman comme « encombrée, attachée, attachée, chaperonnée ». Les motifs, les lignes, les couleurs se superposent en un collage pictural puissant et vivant. Mêlant formes abstraites et figuratives, l’œuvre de Pittman traite de « l’histoire et de la sexualité, de la mémoire et de l’expérience, de la philosophie et de la poésie, de l’humour et de l’indignation qui se partagent la scène dans un déséquilibre exquis, l’ensemble étant un manifeste contre le réductionnisme et une approbation ».

Aujourd’hui, Pittman est professeur émérite de peinture et de dessin à l’UCLA School of the Arts and Architecture (école professionnelle de l’Université de Californie à Los Angeles). Sur le marché de l’art, ses œuvres sont estimées autour de quelques milliers d’euros.

Reconnaître la signature de Lari George Pittman 

Lari George Pittman fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Lari George Pittman

Si vous possédez une œuvre de Lari George Pittman ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.