Louise ABBÉMA

Peintre française, 1858-1927

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Louise Abbema et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Louise Abbema

Prix d’une peinture signée Louise Abbema en vente aux enchères : 150 – 100 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 100 – 4 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Louise Abbema, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une artiste moderne

Louise Abbema est née en 1853 à Étampes au sein d’une famille aristocratique dont le père était administrateur de la compagnie du Chemin de fer de Paris Orléans. Cette situation lui permet de suivre très jeune des études artistiques auprès de Charles Chaplin, Jean-Jacques Henner et Carolus-Duran. Fort douée, elle obtient son premier succès en 1875 grâce à un portrait de Sarah Bernhardt, qui, devenant sa compagne lui réalisera un portrait en marbre en 1878. Exposant régulièrement au Salon des Artistes Français à partir de 1876 et jusqu’en 1926, elle y reçoit une mention honorable en 1881 ; ses œuvres seront saluées par le critique et écrivain J-K Huysmans. Outre ses projets personnels, elle fournit des dessins pour plusieurs revues, dont la « Gazette des Beaux-arts » et « L’Art » et illustre en 1895 « La Mer » de René Maizeroy. De par son parcours de femme indépendante et féministe, elle fera partie de la délégation de femmes françaises artistes présentées à l’Exposition Universelle de 1893 à Chicago, regroupée dans le Woman’s Building, tout en exposant également au Fine-Arts Palace de Chicago.

L’influence de ses professeurs

L’œuvre de Louise Abbema est abondante et variée ; portraits, panneaux décoratifs… Pour ses portraits, nombreux, étant une figure emblématique de la vie mondaine de son époque, on retrouve l’influence de ses professeurs et notamment de Carolus-Duran le grand portraitiste mondain de la fin du XIXe siècle. En effet, les portraits de Louise Abbema se déploient à mi-corps ou en buste sur un fond uni, mais aux teintes vibrantes qui crée un certain dynamisme. De face, de profil ou de trois quarts, ces portraits idéalisés mettent en valeur le protagoniste dans des costumes luxueux traités par larges touches.

Bien qu’elle soit peintre de scènes de genre dans la pure tradition académique, elle fréquente également des personnalités proches des artistes de la modernité, comme le comte Lepic, ami de la famille Abbema, qui lui a enseigné l’art du décor et qui était un familier d’Edgar Degas avec lequel il partageait l’amour de la musique. Ils réalisent ensemble plusieurs toiles destinées à orner les murs du nouveau domicile familial.

Louise Abbema a aussi certainement côtoyé Claude Monet, puisque, entre 1880 et 1885, ils fréquentent tous deux la même villégiature : le petit village côtier des Petites-Dalles, dans la Seine-Maritime. L’influence de Monet se ressent dans les petites études paysagères qu’elle réalise sur le motif, notamment concernant les effets colorés de la mer et du sable, elle essaie de rendre la mer par des touches de vert, bleu et de violet.

Un certain succès dans le monde anglo-saxon

Son travail est récompensé de nombreuses fois ; c’est ainsi qu’elle est médaillée lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1900 pour le « Portrait de Madame B ». Puis six ans plus tard, en 1906, Louise Abbema est décorée de la Légion d’honneur et devient ainsi la troisième femme artiste de l’histoire à recevoir le précieux ruban rouge, après Rosa Bonheur et Virginie Demont-Breton. De par cette reconnaissance étatique et institutionnelle, ses compositions sont conservées sur les murs de l’Hôtel de Ville de Paris et sur ceux des mairies des VIIe, Xe et XXe arrondissements. Par ailleurs, nous trouvons ses toiles sur de nombreuses cimaises, dont celles du musée d’Orsay et du musée Carnavalet.

De par son statut de peintre mondain, elle conserve une certaine notoriété dans le monde anglo-saxon, ce qui est confirmé par la vente de 2014 chez Christie’s à Londres où une de ses toiles fut vendue pour 1875 livres.

 Reconnaître la signature de Louise Abbema 

Louise Abbema fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature Louise ABBÉMA

Expertiser et vendre une œuvre de Louise Abbema

Si vous possédez une œuvre de Louise Abbema ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.