Lucien SIMON

Aquarelliste, dessinateur, lithographe et peintre français, 1861-1945

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Lucien Simon  et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Lucien Simon

Prix d’une peinture signée Lucien Simon  en vente aux enchères : 300 – 40  000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 60 – 500 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 100 – 25 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Lucien Simon , nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Lucien Simon, retour sur le parcours d’un artiste devenu incontournable

Lucien Simon est né en 1861, au sein d’une famille parisienne assez aisée. L’intérêt pour l’art et la littérature se développe très tôt chez le jeune garçon, qui suit malgré tout une éducation classique à Paris. 

Sa vie bascule après son service militaire en 1880 lorsqu’il décide de suivre les cours dispensés à la toute jeune Académie Julian. Cette école privée de peinture et de sculpture lui permet d’apprendre les bases de l’Académisme. Depuis, le jeune artiste expose ses œuvres dans des salons, où il se fait peu à peu connaitre auprès du grand public. 

En 1890, Lucien Simon s’éloigne de l’académisme des Salons pour rejoindre la Société Nationale des Beaux-Arts. Il commence alors à vendre des toiles à des amateurs d’art étrangers et à l’État, dès 1895. 

En 1902, Lucien Simon, sa femme, Jeanne Dauchez et leurs enfants s’installent en Bretagne, lieu très inspirant pour l’artiste. Il entame alors sa décennie de gloire. L’artiste est à l’apogée de sa carrière, et multiplie les chefs d’œuvres. Ses toiles sont exposées dans le monde entier et acquises par des musées, comme le musée d’Orsay ou encore le Prado. Les collectionneurs s’arrachent ses œuvres et notamment le célèbre marchand d’art et collectionneur russe Sergueï Chtchoukine. 

Nommé successivement professeur de l’École des Beaux-Arts de Paris en 1923, et peintre officiel de la marine en 1933, Lucien Simon reçoit tous les éloges. Multipliant ses voyages en Europe et en Amérique Latine, l’artiste continue de produire un grand nombre de toiles, malgré ses apparitions plus discrètes depuis 1930. Il se retire peu de temps après en Bretagne, où il meurt en 1945. 

Lucien Simon, un artiste inclassable

Le XIXe siècle est marqué par une multiplicité de courants artistiques. Des impressionnistes aux cubistes, les genres se renouvèlent dans un esprit moderniste, en rupture avec l’Académisme. Lucien Simon n’est proche d’aucun de ces courants artistiques, mais trouve son inspiration auprès d’artistes de renom. 

Franz Hals, peintre baroque néerlandais du XVIIe siècle influença beaucoup l’œuvre de Lucien Simon, après que ce dernier ait effectué un voyage aux Pays-Bas. Cette inspiration se retrouve dans les scènes de genre, les couleurs vives et les sujets choisis, où il met en scène sa famille.  

Lucien s’inspire de la vie quotidienne et des préoccupations humaines tout comme Diégo Velazques et Édouard Manet. Il défend l’idée de l’importance de la couleur franche et de la composition, essentielles à son œuvre. 

Le retour sur le marché de l’art d’un artiste (presque) oublié

Oubliées pendant plus d’un siècle, noyé dans la masse des courants avant-gardistes du début du siècle, les œuvres de l’artiste reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène artistique. Ses toiles sont souvent qualifiées d’œuvres postimpressionnistes, naturalistes et régionalistes, à défaut de pouvoir les classer. 

Ses œuvres sont conservées dans les musées du monde entier de Boston, à Buenos Aires, en passant par le Musée des Beaux-Arts de Quimper, et sont convoitées par les particuliers. Des autoportraits aux scènes de genre comme le tableau intitulé « Fin de repas à Kergaït », toutes les toiles du maître relatent en toute simplicité la vie des Hommes. 

Les portraits réalisés par Lucien Simon valent entre 2 000 et 10 000 euros. Pour les scènes de genre, les prix varient plutôt autour de 3 000 euros. Un portrait de Paul Simon, son fils, s’est vendu près de 6 000 euros en 2020. Ces estimations sont largement dépassées pour les tableaux de grandes dimensions, comme le tableau intitulé « Le sémaphore », qui s’est vendu pour 40 000 euros.  

Reconnaître la signature de Lucien Simon

Lucien Simon  fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Lucien Simon

Expertiser et vendre une œuvre de Lucien Simon

Si vous possédez une œuvre de Lucien Simon  ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.