DROLLING

Peintre français, 1752-1817

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Martin DROLLING et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Martin DROLLING

Prix d’une peinture signée Martin DROLLING en vente aux enchères : 500 – 74 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Martin DROLLING, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Martin DROLLING (1752-1817)

Martin Drolling est un peintre français. Il est né le 19 septembre 1752 à Oberhergheim dans le Haut-Rhin ; et il est décédé le 16 avril 1817 à Paris. 

Issu d’une famille nombreuse et non artistique, Martin Drolling démontre très jeune un attrait pour la peinture et souhaite en faire son métier : ainsi, il va suivre un apprentissage chez un peintre local. Néanmoins, Drolling met vite fin à cet apprentissage afin d’en suivre un autre à Strasbourg où il partage un atelier avec un autre artiste. En 1779 le peintre s’installe à Paris et intègre l’École des Beaux-Arts. Dans le même temps, il passe un contrat avec un marchand qui le paie pour ses toiles. 

Martin Drolling ouvre un atelier rue de Seine, où il rencontre de nombreux artistes comme Greuze, et collabore avec d’autres tel que Élisabeth Vigée Le Brun qui est son assistante. Spécialisé dans les scènes de genre et les portraits, sa carrière est assez prolifique et reconnue puisqu’il expose au Salon de 1793 à 1817. Cependant cela n’est pas suffisant pour le protéger de l’instabilité financière contre laquelle il se bat toute sa vie. C’est d’ailleurs certainement à cause de ceci que le peintre embrasse aussi une carrière dans l’art décoratif puisqu’il collabore avec la Manufacture de Sèvres en tant que peintre décorateur. 

Un peintre à contre-courant

Comme nous venons de le signifier, la production artistique de Martin Drolling ne rencontre pas un franc succès malgré la grande virtuosité du peintre. En effet, bien que sa pratique picturale s’inscrit dans une esthétique classique, avec une facture lisse, au contour léger, mais défini, et surtout par une science des contrastes colorés lui permettant de rendre compte de la vérité d’une scène ou d’un portrait. Il est notable que Drolling est à contre-courant vis-à-vis de la mode esthétique de son époque ; en outre, il évolue dans la période néoclassique prônant le retour à l’antique, ainsi que les grandes scènes historiques, religieuses, ou mythologiques du grand genre. 

Ainsi, au lieu de se tourner vers l’ancienne Grèce, le peintre est plutôt orienté vers la tradition des Pays-Bas du XVIIe et XVIIIe siècle tourné vers les portraits en buste et les scènes d’intérieur. À titre d’exemple, nous pouvons mettre en avant le Portrait de Louise-Adéone Drolling, ou le Portrait de Michel-Martin Drolling : ces toiles mettent en œuvre sur un monochrome sans décors, le haut du buste des enfants de trois-quarts ou de face. Ces portraits ont pour but d’interpeller le regardeur par leur réalisme, et l’intériorité du portraituré. Dans la même veine, Martin Drolling a exécuté de multiples études, et têtes d’expressions de personnes en train d’effectuer diverses tâches, ou de réfléchir : tels que Enfant se penche sur un bassin, vers 18 000.

Ces études, nous amènent à nous pencher sur les scènes de genre réalisées par l’artiste : celles-ci, sont principalement des scènes intérieures, intimes de personnes anonymes occupées à leurs besognes quotidiennes, tels que le ménage, la garde d’enfant, la cuisine, ou tout simplement posée après avoir effectué une tâche. Ces toiles sont toutes remarquables par la qualité des décors exécutés par Drolling, ainsi que la grande maîtrise des couleurs du peintre qui retranscrit parfaitement les incursions de lumières dans une pièce chargée ; à l’instar de Vue de Saint-Eustache, réalisée en 1810, ou encore de sa célèbre vue Intérieur d’une cuisine, datée de 1815. 

La cote de l’artiste sur le marché de l’art est assez élevée, en outre, ses huiles sur toiles sont estimées en général à plusieurs dizaines de milliers d’euros vers les 40 000 €. Certaines de ses toiles cependant, sont vendues pour des prix beaucoup plus élevés autour de plusieurs centaines de milliers d’euros ; tels que la Jeune fille écoutant à la porte, vendu par Artnet à 300 000 €. 

Reconnaître la signature de Martin DROLLING

Martin DROLLING fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Martin DROLLING

Si vous possédez une œuvre de Martin DROLLING ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.