PHILLIPS

Peintre anglais du pop art, 1939

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Peter Phillips et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Peter Phillips  

Prix d’une peinture signée Phillips en vente aux enchères : 400 – 100 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 50 – 8 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 450 – 12 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Phillips, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une carrière linéaire

Peter Phillips est un artiste anglais né en 1939 à Birmingham qui fait également partie des premiers artistes Pop Art anglais. Il reçoit une formation de 1959 à 1962 au Royal College of Art aux côtés de ses condisciples David Hockney et Ron Kitaj. C’est durant cette période qu’il entre en contact avec des œuvres de Jasper Johns et Robert Rauschenberg. C’est à partir de ce moment-là qu’il est particulièrement attiré par la culture américaine, par son iconographie commerciale dont il use afin élaborer ses premières peintures tout en y associant un montage dynamique.

Après son exposition à la Biennale de Paris en 1964 puis une exposition itinérante en 1964 qui sera présentée à La Haye, Vienne et Berlin, il reçoit la même année le Harkness Fellowship. Profitant de cette distinction, il s’installe à New York et expose aux côtés de Andy Warhol, Roy Lichtenstein ou encore James Rosenquist. Puis en 1965, il réalise sa première exposition individuelle à la galerie Kornblee de New York.

Sans renier ses origines européennes, Phillips retournera en Europe et, de 1968 à 1969, il sera professeur invité à la Grande école des arts plastiques de Hambourg.

Un artiste Pop Art à contre-courant

Peter Phillips est un artiste qui se rapproche du Pop Art, mais dans une veine différente des artistes américains, davantage finalement dans une école anglaise si on le compare à Richard Hamilton. En effet, Phillips réalise des collages, des juxtapositions d’éléments prédéfinis sur un fond qui est, soit entièrement recouvert par ces derniers soit sur un fond qui est dynamisé par des formes géométriques colorées. Ces fonds colorés sont très récurrents au sein de sa production ; ils permettent d’isoler les collages de toutes autres références. Ces collages, mais également la juxtaposition de formes renvoie par au moins l’un de ses éléments à la société de consommation et bien évidemment à la culture américaine, que ce soit son industrie ou son histoire avec par exemple dans « Eliminator II » un indien coiffé de plumes ou encore un moteur de grosse cylindrée. Cependant contrairement aux autres artistes Pop Art, il semblerait que l’artiste soit davantage dans une vision de fantasme, d’idéalisation, de fascination pour cette société des plaisirs de la consommation que dans une véritable dénonciation.

Un parcours jalonné de rétrospective

C’est en 1972 que Peter Phillips obtient sa première rétrospective au Westfälischer Kunstverein de Münster et, en 1976, une autre à la Tate Gallery de Londres qui sera suivit par une autre rétrospective à Milan l’année suivante. 

De 1982 à 1983, il concentre ses rétrospectives en Angleterre, avec des expositions à la Walker Art Gallery de Liverpool, au Musée d’art moderne d’Oxford, à la Fruitmarket Gallery à Édimbourg et la Barbican Art Gallery de Londres notamment.

La décennie des années 90 fera connaître le travail de Phillips au Canada et aux États-Unis, pour des expositions à Montréal, Boston, Houston et New York.  Les années 2000 ne sont pas en reste avec de nombreuses autres présentations.

Cet impressionnant parcours qui consacre une véritable longévité sera confirmé et pérennisé par la présence de plus de trente de ses estampes au sein de la collection de la Tate Modern.

Ces nombreuses expositions lui permettent ainsi de réaliser de belles enchères telles que celle du 2 mars 2021 où une de ses toiles fut vendue pour 143 750 euros.

Reconnaître la signature de Peter Phillips   

Peter Phillips fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Peter Phillips

Expertiser et vendre une œuvre de Phillips

Si vous possédez une œuvre de Peter Phillips ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.