Philippe COGNÉE

Peintre, graveur et dessinateur français, 1957

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Philippe Cognée et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Philippe Cognée

Prix d’une peinture signée Philippe Cognée en vente aux enchères : 350 – 47 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 150 – 400 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 200 – 7 000 €

Cote de l’artiste pour une sculpture :  300 – 4 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Philippe Cognée, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un artiste récompensé

Philippe Cogné est né en 1957, près de Nantes. Formé à l’École des Beaux-Arts, il devient un graveur, peintre et dessinateur de mérite.

À la fin de ses études, en 1982, sa notoriété grandit rapidement. Il obtient une bourse à l’Académie de France à Rome ainsi qu’une autre de l’École française de Rome, lui permettant de résider à la villa Médicis. Ses récompenses ne s’arrêtent pas là puisque, en 2004, il est nommé au prix Marcel Duchamp, l’affirmant ainsi comme un artiste novateur et représentatif de sa génération.

Il enseigne, entre-temps, à l’École des Beaux-Arts d’Angers en 1989, puis à celle de Paris en 2005.

En 2012, le Musée de Grenoble met en avant l’artiste en réalisant une exposition faisant sa rétrospective puis, en 2014, il est exposé à Chambord.

Une technique antique

Philippe Cognée trouve son inspiration dans ses propres photographies de paysages industriels et de l’architecture rurale crue et brutale comme les abattoirs, les lieux abandonnés ou encore des autoroutes. Mais petit à petit, il représente des paysages de plus en plus grands, passants de photographie en prise aérienne à des prises satellites. Il réalise aussi quelques portraits.

Sa technique lui est propre puisqu’il réalise ses toiles à la cire d’abeille chauffée, appelé l’encaustique, à laquelle il ajoute des pigments de couleur. Les artistes l’employaient aussi à l’époque byzantine. Il recouvre ensuite le tout d’un film alimentaire avant de passer le fer à repasser. Ce procédé donne à ses peintures cet effet flouté qui lui est propre et rend la surface texturée.

Cette technique évoque l’idée de la destruction puis de la restructuration. L’artiste aborde des questions existentielles, celles de la condition humaine, mais aussi de l’épuisement de l’image, de plus en plus représentée dans le monde d’aujourd’hui, notamment avec le fort développement d’internet. La question du rôle de la peinture est posée, où se place-t-elle dans un monde où l’image est si présente ?

Ses tableaux sont figuratifs et sont un fin mélange de réalisme, à travers la représentation de photographies, mais aussi abstraites à cause de l’effet flouté.

Des représentations urbaines recherchées

La notoriété de l’artiste lui vaut d’être choisi, en 2009, pour le projet du 1 % artistique, ayant pour but de sensibiliser les populations à l’art et soutenir les créations des artistes.

Il réalise donc, pour le Grand Commun du Château de Versailles, une composition de quarante-quatre tableaux circulaires et enluminés, des tondi, nommé Écho. Ils mettent ainsi à l’honneur l’histoire du château à travers des représentations des jardins ou encore de l’architecture intérieure.

Les tableaux House in Brasilia, Mexico ou encore On the road to Teotihuacan sont, quant à eux, très représentatifs du message que l’artiste souhaite faire passer et permettent de bien identifier l’inspiration photographique dont il use.

Ses œuvres sont estimées entre 1500 € et 35 000 €, mais ce sont les tableaux représentant des paysages urbains et leurs architectures qui ont la cote la plus importante. Les portraits sont estimés aux alentours de 2000 € tandis que Sur la route de Pondichéry, grande toile d’un paysage urbain est vendu en 2018 au prix de 22 500 €.

Reconnaître la signature de Philippe Cognée 

Philippe Cognée fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Philippe Cognée

Si vous possédez une œuvre de Philippe Cognée ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.