DIDIER

Peintre français, 1929

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Pierre Didier et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Pierre Didier

Prix d’une peinture signée Pierre Didier en vente aux enchères : 100 – 6 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 150 – 1 200 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Pierre Didier, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Pierre Didier, à la recherche d’un nouvel hyperréalisme

Pierre Didier est un peintre français explorant les grands thèmes surréalistes et techniques hyperréalistes, né en 1929 à Proville dans le nord de la France.

Pierre Didier grandit dans les Vosges puis, durant la Seconde Guerre mondiale part se réfugier à Paris où il entre, en 1944, dans l’École des Beaux-Arts de la capitale. Il fait ses armes sous les enseignements de Paul Lemagny, aux côtés de Bernard Buffet. De 1946 à 1949, il quitte les bancs de l’école pour se former auprès de Paul Colin, puis de Fernand Léger.

Il voyage beaucoup en Europe, à la recherche de techniques picturales anciennes pour perfectionner sa technique de dessin.

Dès 1950, la représentation du réel, mêlée à un esthétisme sobre et contemporain deviennent le fil rouge de ses expérimentations. Il expose quelques années plus tard dans de grandes galeries et salons européens en France, Allemagne et Suisse.

En 1953, il obtient le Grand Prix d’Arts Plastiques de la ville de Nancy et en 1966, le premier prix de la Côte d’Azur de « Nature morte ».

Aujourd’hui, Pierre Didier dirige ses travaux dans la pensée hyperréaliste. Il cherche à se démarquer de l’hyperréalisme américain très porté sur la pop culture. Il se consacre à la représentation d’objets simples « nobles », empruntés à la vie domestique : des racines, des cailloux, des verres, des fruits, des draps…

De l’abstraction à la transfiguration du réel

Pierre Didier a fait sa formation aux côtés de Bernard Buffet, peintre français expressionniste, sous les enseignements de Paul Lemagny, peintre et graveur français. Puis il développe ses techniques picturales auprès de Paul Colin et du peintre et décorateur Fernand Léger. Ce qui explique le côté cubiste et abstrait de ses débuts.

Il est très marqué par sa rencontre avec Picasso et Matisse qui révolutionnèrent le monde de l’art par les mouvements « fauviste » et « cubiste ». Dans les œuvres de ces deux maîtres, on peut retenir une même volonté de repenser les fondamentaux de la peinture, de ses formes et de ses techniques. Interroger le spectateur sur ce qu’est la peinture, sur ce qu’il voit… c’est peut-être ce qu’il essaie de réinterroger à son tour dans ses peintures par le biais de l’hyperréalisme.

En effet, à la suite de toutes ces différentes rencontres, il perfectionne ses techniques de peinture pour tenter d’améliorer l’effet réaliste de ses tableaux. Il entre rapidement dans le mouvement hyperréaliste en réalisant ses natures mortes, représentant des feuilles et objets chiffonnés, jouant sur les ombres, les plis et la lumière. Il pousse le spectateur à s’interroger sur la nature de l’œuvre qu’il contemple entre dessin, peinture, collage et photographie.

Il expose alors avec d’autres artistes du « réel » fascinés par les effets de trompe-l’œil comme Cadiou, Jacques Poirier, ou encore Yvel.

Un hyperréalisme qui se fait rare

Il y a peu d’œuvres de Pierre Didier sur le marché de l’art. Mais ses lithographies signées et datées de 1974 et mesurant environ 56x56cm sont estimées entre 100 et 120 euros.

Expertiser et vendre une œuvre de Pierre Didier

Si vous possédez une œuvre de Pierre Didier ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.