MONTENEGRO

Peintre, lithographe et scénographe mexicain , 1885-1968

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Roberto Montenegro et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Roberto Montenegro

Prix d’une peinture signée Roberto Montenegro en vente aux enchères : 400 – 100 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 250 – 1 300 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 500 – 11 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Roberto Montenegro, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un artiste adepte de la transdisciplinarité 

Né en 1887 à Guadalajara au Mexique, Roberto Montenegro montre très vite un vif intérêt pour le dessin. Il prend plaisir à observer les couleurs et les formes qui l’entourent. À l’âge de dix-huit ans, il commence à étudier la peinture aux côtés de son mentor, le brésilien Félix Bernardelli. Il réalise à cette époque ses premières illustrations pour la Revue Moderne. Initialement envoyé à Mexico par son père pour y suivre des études d’architecture, Roberto Montenegro s’en désintéresse rapidement et intègre l’Académie de San Carlos, où il retrouvera sur les bancs des amphithéâtres un certain Diego Riviera. 

Parti ensuite pour l’Europe, d’abord à Madrid puis à Paris où il devient élève de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts, il rencontre de nombreux artistes comme Picasso ou Ruben Dario qui deviennent autant d’influences.

Roberto Montenegro devient célèbre grâce à ses décorations murales dans des bâtiments publics, comme sur le Pavillon du Mexique au Brésil. Il multiplie alors les expositions à succès et devient la véritable figure de proue de l’art contemporain mexicain, jusqu’à sa mort en 1968. Il s’attellera toute sa carrière à varier les supports et réalisera des fresques murales, des dessins, des illustrations pour livres d’enfants et s’essayera même à la scénographie.

Un art engagé aux multiples influences

S’il est très tôt confronté à l’Art Nouveau, notamment lors de sa formation auprès de Félix Bernardelli, Roberto Montenegro ne cesse d’explorer différents mouvements, et d’expérimenter son art sur différents supports. 

Lors de son séjour à Madrid, il découvre le cubisme et fréquente assidûment le Musée du Prado. À Paris, il ajoute plus de subjectivité à ses œuvres, inspiré par le mouvement symboliste. Ces différents courants, oscillant entre modernisme et classicisme, rendent son art insaisissable, lui qui se définit comme un « sub-réaliste » plus qu’un surréaliste. 

Marqué par l’instabilité politique du Mexique du début du vingtième siècle, on retrouve dans ses œuvres un fort attachement à la représentation de symboles ou objets typiques de son pays natal. Il se fait alors le promoteur de cet art mexicain contemporain si particulier, et devient l’un des précurseurs du muralisme mexicain. Ce nouveau courant entend illustrer la gloire des révolutionnaires prolétaires et paysans de 1910 en décorant les façades de nombreux bâtiments publics du pays. Plus tard, Roberto Montenegro s’éloignera de ce courant pour cheminer vers un style plus abstrait. 

Un succès considérable au Mexique et au-delà

Au Mexique, Roberto Montenegro connaît un succès fulgurant, en témoignent les nombreuses distinctions reçues de son vivant, dont le Prix National des Arts en 1967 qui lui est attribué juste avant sa disparition. Son succès s’illustre également à travers les multiples expositions et rétrospectives à son honneur, comme au célèbre Palais National des Beaux-Arts de Mexico en 1965. 

Mais ce succès dépasse les frontières de son pays natal, puisque Roberto Montenegro expose dans différents pays et ses œuvres sont aujourd’hui présentes dans de grands musées, comme au MoMA ou au Musée des Beaux-Arts de Philadelphie. 

Cette renommée explique aujourd’hui l’engouement grandissant pour ses créations. Un de ses autoportraits a notamment été vendu pour 154 000 euros par Christie’s à New York. Ses œuvres sont généralement évaluées à plusieurs milliers d’euros.

Reconnaître la signature de Roberto Montenegro

Roberto Montenegro fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Roberto Montenegro

Expertiser et vendre une œuvre de Roberto Montenegro

Si vous possédez une œuvre de Roberto Montenegro ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.