SANTAOLARIA

Peintre espagnol , 1886-1967

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Vicente Santaolaria et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Vicente Santaolaria

Prix d’une peinture signée Vicente Santaolaria en vente aux enchères : 200 – 1 200 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 40 – 400 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Vicente Santaolaria, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un artiste espagnol et voyageur 

Vicente Santaolaria est un artiste peintre et sculpteur espagnol né le 10 décembre 1886 à Cañabal-Cañamelar, l’un des villages maritimes faisant arrondissement de la ville de Valence, et mort à Paris le 5 octobre 1967.

Vicente Santaolaria est successivement l’élève de Vicente Borrás y Mompó et d’Antonio Caba à l’École des beaux-arts de Barcelone, puis de Vicente Borrás y Abella et de Joaquín Sorolla y Bastida à l’École des beaux-arts de Madrid. Paul Renaud raconte qu’il est « Distingué par ses maîtres à l’École des beaux-arts de Madrid, il reçoit une bourse pour voyager à travers l’Europe. Il se fixe à Paris en 1908 »

Il s’installe alors au 49 boulevard du Montparnasse, après avoir parcouru la Castille et l’Andalousie.

Une figure indomptable et romantique

Gérald Schurr, collectionneur d’art, journaliste et critique décrit Vicente Santaolaria ainsi : « C’est un personnage assez complexe : totalement indépendant et à la tête d’une petite fortune personnelle, il passe beaucoup plus de temps en voyage à travers l’Europe que devant son chevalet ».

En effet Santaolaria a aussi l’âme voyageuse. Il n’est pas seulement diplômé de l’École des beaux-arts de Madrid, puisque, passionné d’art asiatique et africain, il est aussi diplômé en langues orientales et il parle couramment cinq ou six langues ou dialectes.

De plus il fréquente peu les peintres, et même s’il fixe les traits de quelques-uns par la peinture, il préfère une autre compagnie, plus bourgeoise. Il sera connu à Paris comme étant l’amant d’Aurore Dudevant-Sand, avec qui il aura une relation passionnée et une correspondance soutenue.

Sans pouvoir le dater, nous savons que Santaolaria a exposé en France aux Salon d’automne, Salon des indépendants, Salon de l’école française, Salon des peintres orientalistes français, Salon d’hiver. Sur la scène internationale, il a exposé à la Royal Academy de Londres, au Salon national de Madrid et au Salon de Bruxelles.

Un esprit libre, une peinture libre

Vincente Santaolaria est un artiste usant du dessin, de l’aquarelle ou de l’huile sans préférence, mais au service des sentiments qu’il souhaite rendre.

Ainsi, il pose un regard parfois moqueur sur la bourgeoisie qu’il fréquente, et dans son aquarelle « Un dimanche sur le port » il prête à ses figures des attitudes maniérées et prétentieuses. Cependant, avec des portraits au crayon comme « Deux portraits d’enfants » de 1907, l’artiste nous montre ici sous un trait chargé et sombre, des figures comme prises sur le vif, dans toute la dureté de la vie de ces deux jeunes que l’on devine pauvres.

Avec son dessin « Danseuse de flamenco de dos », on comprend que l’artiste a voulu représenter le mouvement, la sensualité au travers de la ligne. En revanche, dans son tableau « Paisaje costero », le format de la toile, le choix de l’huile, participe à rendre l’atmosphère particulière de ce paysage.

L’ensemble des biographes et des notices consacrées à Vicente Santaolaria le disent également sculpteur. Cependant, lui-même s’est toujours défendu de l’être. On lui connait pourtant quelques bustes, dont celui de George Sand, ainsi qu’un médaillon représentant Frédéric Chopin. Cela reste donc anecdotique dans la production de l’artiste, et c’est la peinture, dans son acception la plus large, qui reste son médium d’expression.

Vicente Santaolaria est un peintre particulier, n’ayant pas de technique ou de sujet privilégié, son œuvre est le reflet de cette personnalité indomptable et libre de toute contrainte. Le fond de son atelier est aujourd’hui dispersé, mais ces œuvres sont actuellement estimées à quelques centaines d’euros.

Reconnaître la signature de Vicente Santaolaria 

Vicente Santaolaria fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Vicente Santaolaria

Si vous possédez une œuvre de Vicente Santaolaria ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.