FINCH

Peintre, graveur et céramiste belge, 1854-1930

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Willy Finch et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Willy Finch

Prix d’une peinture signée Willy Finch en vente aux enchères : 1 500 – 20 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 150 – 300 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Willy Finch, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un artiste ancré dans l’avant-garde bruxelloise, puis dans les milieux artistiques finlandais

Willy Finch, de son vrai nom Alfred William Finch, est un artiste peintre, graveur et céramiste belge d’origine anglaise. Né à Bruxelles en 1854, il a passé sa jeunesse à Ostende. À vingt-quatre ans, il part à Bruxelles, étudier pendant un an à l’Académie Royale des Beaux-Arts, où il a rencontré Ensor. En 1883, il devient l’un des membres fondateurs du groupe bruxellois d’avant-garde Les XX, un groupe de vingt peintres, dessinateurs et sculpteurs belges, qui cherchent à dépasser les normes artistiques dominantes et l’académisme dépassé. Willy Finch participa à l’introduction du néo-impressionnisme en Belgique. 

Il devient une des figures majeures du pointillisme en Belgique. Après s’être rendu compte qu’il aurait du mal à gagner sa vie grâce à la peinture, Finch se reconvertit à la poterie au début des années 1890. Il devient décorateur sur faïence dans une usine de La Louvière. En 1897, invité par le comte Louis Sparre, il s’installe à Porvoo, en Finlande. Il y dirige l’usine de céramique Iris, et influence le développement du Jugendstil local. Il passera alors la majorité de sa vie artistique dans ce pays. Après la fermeture de l’usine, Finch reprendra sa carrière de peintre en 1905. Devenu professeur à l’École des arts décoratifs d’Helsinki, il fonde en 1912, avec Enckell et le critique Frosterus, le groupe Septem, afin de resserrer les liens artistiques entre la Finlande et la France. Il meurt à Helsinki en 1930.

Un style pointilliste et néo-impressionniste

La découverte du travail de Seurat en 1887 eut un effet majeur sur son œuvre et son style. Impressionné par les œuvres de Signac et Seurat, il a changé son propre style de peinture, pour passer d’une approche réaliste à un style pointilliste d’avant-garde. Il devient alors l’un des principaux représentants belges de cette technique, avec Théo van Rysselberghe. Le pointillisme est une technique qui utilise de petites zones de couleur juxtaposées plutôt que des mélanges de pâtes colorées, afin de créer une impression de luminosité encore plus importante pour le spectateur.

Son arrivée dans l’usine de céramique Iris a apporté de l’innovation dans la couleur et les décors des céramiques de l’usine et a contribué à son expansion. Son arrivée en Finlande a aussi été source d’inspiration pour ses peintures. Il a notamment été inspiré par le thème de Porvoo, la petite ville aux ruelles étroites et aux cours pittoresques dans laquelle il résidait. Willy Finch a eu une grande influence sur la jeune école de peinture finlandaise, en particulier ses représentations de paysages finlandais dans un style néo-impressionniste. Ses sujets sont principalement des paysages, mais il peint aussi des portraits et des natures mortes.

Une résurgence après quelques siècles dans l’ombre

Willy Finch a récemment été redécouvert. La rareté de ses œuvres et l’éloignement de la Finlande avaient contribué à sa relative mise de côté. Il a récemment fait l’objet de plusieurs expositions. Une rétrospective lui a été consacrée aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique en 1992, ainsi qu’au Musée de l’Ateneum en Finlande. Ses œuvres sont aujourd’hui visibles entre autres au Musée communal des beaux-arts d’Ixelles, au Musée des beaux-arts de Tournai, aux Musées royaux des beaux-arts à Bruxelles et à l’Ateneum d’Helsinki. Les prix de ses œuvres sont très variables en fonction de leur support et de leur taille. Ses tableaux se vendent toutefois à plusieurs milliers voire centaines de meilleurs d’euros. Son huile sur toile Route de Nieuport a par exemple été adjugée 530 000 florins hollandais en 1997, soit 250 000 euros.

Reconnaître la signature de Willy Finch

Willy Finch fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature willy finch

Expertiser et vendre une œuvre de Willy Finch

Si vous possédez une œuvre de Willy Finch ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.