Quentin Metsys

peintre flamand du XIV-XVème siècle, 1466-1530

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, estimation et prix de l’artiste Quentin Metsys 

Peinture : 628.000-900.000 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Quentin Metsys, nos experts s’en chargent.

Anvers et renouveau dans l’art.

Quentin Metsys est un peintre flamand, né en 1466 à Anvers ou à Louvain et mort le 14 septembre 1530 à Anvers. Il fait partie du mouvement artistique des primitifs flamands et est un des pionniers de l’école d’Anvers.

Quentin Metsys suit une formation de forgeron auprès de son père avec qui il travaille à Louvain. On peut trouver un puits en fer forgé à côté de la cathédrale Notre-Dame d’Anvers qui est attribué au peintre puisqu’il se nomme « puits de Quentin Metsys ». Son père décède quand le jeune artiste n’a que 17 ans et c’est son grand frère qui termine son éducation. Pendant que Quentin Metsys se tourne vers la peinture, son frère reprend l’horlogerie familiale. À ce jour, on ne sait pas qui a appris à peindre à Quentin Metsys, mais on retrouve dans son style les techniques du peintre Dirk Bouts ce qui indique qu’il était possiblement son élève. À l’âge de 25 ans, Quentin Metsys quitte la cité médiévale de Louvain et s’installe à Anvers, qui a une réputation de centre actif et libéral du marché de l’art. Le jeune peintre contribue au renouveau de l’art flamand de manière significative, dans la lignée des peintres van Eyck ou de la Pasture. En 1491, à 35 ans, il est reçu franc maitre au sein de la guilde de Saint-Luc d’Anvers. C’est lors d’une des foires annuelles que Quentin Metsys fait la connaissance de Joachim Patinier qui l’aide à peindre les paysages de certains de ses tableaux. À la mort de Patinier, Quentin Metsys s’occupe des enfants de celui-ci en 1524. Dans les années 1510, le peintre se rend en Italie, notamment à Venise et Milan, on en déduit qu’il connaît les travaux de Leonard de Vinci.

Amitiés et techniques.

Quentin Metsys est proche des artistes contemporains et entretient une amitié forte avec les hommes de lettres Pierre Gilles, Erasme de Rotterdam et Thomas Moore ainsi qu’avec les peintres Dürer, Holbein et Lucas de Leyde. Quentin Metsys est un artiste célèbre et prisé de son vivant et profite d’une bonne aisance matérielle. On peut distinguer trois genres dans sa peinture : les portraits, les œuvres religieuses et les œuvres moralisatrices. On retrouve dans les œuvres de Quentin Metsys l’héritage des écoles précédentes. Il aime jouer sur les oppositions et accentue les expressions de ses personnages : les saints ont un visage plus mélancolique, les geôliers et les bourreaux ont des traits plus marqués. Quentin Metsys a peint les portraits de l’empereur Maximilien 1er du Saint-Empire, de l’évêque Stephen Gardinier et aussi de son ami Erasme de Rotterdam, daté de 1517.

En 1492, il épouse Alyt van Yuylt avec qui il a trois enfants, mais qui décède en 1507. Un an plus tard, il se marie avec Catherina Heyns avec qui il a 10 enfants. Deux d’entre eux seront peintres, Corneille et Jan, mais n’égaleront jamais le talent de leur père. Quentin Metsys vit dans la foi et décède à Anvers en 1530, mais sa famille souffre de leurs croyances : sa sœur Catherine est enterrée vivante près de la cathédrale de Louvain en 1453 et son époux est décapité pour avoir lu la Bible.

Principales œuvres :

Cristo Salvator Mundi (1495)

Le Prêteur et sa femme (1514)

Une voleuse et un vieillard (1525)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.