Simon Vouet

peintre français du XVIIème siècle , 1560-1649

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Simon Vouet et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Simon Vouet

Peinture : 42.500-350.000 €

Dessin : 10.000-260.000 €

Estampe : 180-1.400 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Simon Vouet, nos experts s’en chargent.

Simon Vouet, un peintre français à Rome

Simon Vouet est un artiste français né en 1590 d’un père peintre, Laurent Vouet qui lui apprend les bases de l’art. Il intègre la suite du baron Sancy lorsqu’il part deux ans en Angleterre en 1606 se rend à Constantinople de 1611 à 1612. Il visite l’Italie l’année suivante et s’installe à Rome jusqu’à ce qu’il retourne en France en 1620. Il est admiré pour son travail de la capitale italienne et reçoit même une commande, L’Adoration de la croix) dédiée à la Basilique Saint-Pierre. Sa brillante réputation le suit jusqu’en France puisque le roi augmente la pension de Vouet. Il reçoit de nombreuses commandes privées et publiques prestigieuses, notamment de la part du futur pape Urbain VIII. À Rome, il se lie également d’amitié avec certains peintres français également présents, dont Jacques de Létin. Nicolas Possin et Claude le Lorrain font également partie des artistes qu’il fréquente, en plus des talentueux peintres italiens.

Une inspiration caravagesque

Vouet devient au cours de sa carrière l’un des plus grands représentant du baroque romain et se voit même nommé en 1624 à la tête de l’Accademia di San Luca.

Sa femme, Virginia Vezzi qu’il épouse en 1626, apparaît dans les traits des madones et des vierges qu’il peint à cette période. Phénomène plutôt rare, certaines des œuvres qu’il peint en Italie sont toujours in situ dans les églises, comme à Gêne ou à Naples. Il maîtrise parfaitement la leçon des écoles de peinture de son temps, celle de Bologne et de Carvage.

L’instauration d’un nouveau style

Il retourne cependant brusquement en France sous la pression du duc de Béthune. Il y importante le style baroque italien, peint des tableaux pour Richelieu et Louis XIII qui le nomme premier peintre du Roi et retrouve submergés de commande plus prestigieuse les unes que les autres. Afin de pouvoir y répondre, il créera son propre atelier qui voit défiler les futurs grands peintres de son temps, comme Le Sueur et Le Brun.

Son génie lui permet de travailler tant pour des commandes tant religieuses que profanes. Il importe dans avancées italiennes par rapport aux décors et introduit les figures allégoriques ainsi que la mythologie des les décors de châteaux et d’hôtels particuliers qu’il réalise (L’allégorie de la richesse). En 1632, Vouet travaille pour le cardinal Richelieu dans l’actuel Palais-Royal ainsi qu’au château du Val de Ruel.

Cependant, sa prestigieuse réputation est mise à mal par l’arrivée de Poussin à Paris L’artiste s’éteint seulement quelques années plus tard en 1649.

Expertiser et vendre un tableau de Simon Vouet

Si vous possédez un tableau de Simon Vouet ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes