Vittore Ghislandi

peintre italien du XVII-XVIIIème siècle, 1655-1743

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Vittore Ghislandi

Peinture : 18.000-149.500 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Vittore Ghislandi, nos experts s’en chargent.

Formation et premières œuvres.

Giuseppe Vittore Ghislandi dit Fra Galgario est un peintre italien de caractères. Il est né en 1655 et est mort en 1743 à Bergame. Il est très connu comme portraitiste de la période rococo à Bergame et a réalisé de nombreux portraits de l’aristocratie de la ville.

Fra Galgario est le fils de l’artiste décorateur de fresques Domenico Ghislandi qui le fait entrer en tant qu’élève dans l’atelier du graveur Giacomo Cotta puis du peintre Bartolomeo Bianchi avec qui il reste pendant 13 ans. Nous n’avons retrouvé aucun de ses tableaux de cette époque. Dans les années 1690, Fra Galgario rejoint l’atelier de Sebastiano Bombelli à Venise. Il reste auprès de lui pendant une dizaine d’années et s’initie aux travaux du flamand Jan de Kerkchovenet du bohémien Johann Kupezky. Il se perfectionne aussi auprès du portraitiste polonais Salomon Adler à Milan. Il rentre ensuite à Bergame où il rencontre un grand succès auprès des aristocrates de la ville, friands de ses portraits hors du commun. Fra Galgario entre dans l’ordre des Minimes au monastère de Galgario en 1702 où il possède son propre atelier de peinture. Il y prend le nom de Victor de Galgario et signe plusieurs de ses œuvres avec son nom de religion. Il profite de ces années de réclusion pour étudier les œuvres du Titian et de Paul Veronese.

Différentes techniques de peinture.

En 1717, Fra Galgario s’installe à Bologne où il est admis en tant que membre de l’Académie clémentine. Cette même année il rencontre le peintre Giuseppe Maria Crespi qui l’inspire pour développer son style : il réalise alors des portraits de modèles aux costumes extravagants et aux poses arrogantes. Il est dit qu’il allie le réalisme de l’art milanais de Moroni avec le collorisme et le glamour du portrait de Venise de la Renaissance à l’époque baroque. Fra Galgario revient vivre à Bergame et expérimente différentes techniques de peinture à partir des années 1730. Il développe les techniques d’utilisation de laques ainsi que la retouche aux doigts. Le peintre a eu pour élèves les peintres Bartolomeo Nazari, Paolo Bonomino, Cesare Femi ainsi que Pietro Gualdi. Fra Galgario ne prend plus de commandes de tableaux et préfère peindre sa famille et ses amis. Entre 1735 et 1740, Fra Galgario réalise le Portrait de Simon Adler, appartenant désormais à une collection privée de Bergame. Il meurt au couvent de Galgario à Bergame, d’où lui vient son nom. En 1945, le peintre italien Ferruccio Baruffi consacre l’exposition Mostra del Premio Fra Galgario au peintre dans sa ville natale de Bergame. On a retrouvé la plus grande collection des tableaux de Fra Galgario chez l’avocat Giacomo Bettami de Banzini, qui possède une dizaine d’œuvres du peintre. Les meilleurs portraits de Fra Galgario sont majoritairement conservés en Lombardie, à Bergame et à Milan principalement. Mais on peut retrouver ses œuvres dans les musées de Venise, Lyon et Washington.

Principales œuvres :

Ritratto di gentiluomo di casa Finardi (1710)

Ritratto di gentiluomo di casa Secco Suardo (1715)

Ritratto del conte Giovan Battista Vailetti (1720)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.