Sac Hermès : comment éviter d’acquérir une contrefaçon ?

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Sac Hermès : comment éviter d’acquérir une contrefaçon ?

Marque de luxe mondialement connue, prêt-à-porter à la française, la Maison Hermès a su s’imposer face à ses concurrents malgré des débuts peu convaincants avec ses premières malles. Mais rapidement la Maison a su se diversifier et développé de nouveaux secteurs : maroquinerie, cravates, prêt-à-porter, montres, bijoux, arts de la table, arts décoratifs, etc.

Le marché de l’art a depuis quelque temps investi le domaine du luxe et de l’art de vivre : joaillerie, horlogerie, vins et spiritueux, mais également mode et accessoires de luxe. Si de nombreuses maisons de ventes organisent chaque année des vacations dédiées à la mode, certaines ont développé des départements spécialisés. Proposant deux ventes de prestige par an dédiées à la Maison Hermès à Monaco, Artcurial s’est positionnée en réel spécialiste.

Tout comme les autres marques de luxe, Hermès est en proie à la contrefaçon. Toutefois plusieurs indices permettent de distinguer un sac vintage Hermès d’une contrefaçon.

L’histoire de la Maison Hermès : des selles à la maroquinerie

Comme beaucoup de maisons de luxe, l’histoire d’Hermès est avant tout familiale. Thierry Hermès puis son fils et ses petits-fils ont participé au développement de cette grande maison dont les sacs sont aujourd’hui iconiques. 

La famille Hermès

Au milieu du XIXe siècle les chevaux étaient encore le moyen de transport le plus courant. Ainsi Thierry Hermès fonda une fabrique de selles et de harnais en 1837. La Maison Hermès se fit remarquer lors de l’Exposition universelle de 1867 où elle remporta un titre, attirant par la suite une clientèle aisée et élitiste.

Thierry-Hermès
Thierry Hermès

En 1878, Charles-Émile Hermès prit la succession de son père. Désireux d’étendre les activités de l’entreprise familiale, il développa la maroquinerie (sacs, pochettes, sacoches) qui connut un succès rapide notamment auprès des hommes d’État et des familles royales. 

La troisième génération constituée des petits-fils de Thierry Hermès, Adolphe et Émile-Maurice Hermès, s’attarda sur le développement de l’automobile. Ils décidèrent de réaliser des bagages adaptés à ce moyen de locomotion et importèrent notamment le système de fermeture à glissière inventé aux États-Unis. 

Des sacs iconiques

La Maison Hermès est principalement connue pour ses sacs Kelly et Birkin. Le premier, créé en 1935, doit son nom à Grace Kelly. Ce sac devint mythique en 1956 grâce à une photographie où l’actrice cacha sa grossesse derrière son sac Hermès. Ligne sobre, tenue rigide, ce sac séduit par ses détails. Il existe aujourd’hui en plusieurs tailles, matières, couleurs et peut même être réalisé sur commande.

Sac-hermès-Birkin
Sac Hermès Birkin 30 cm en crocodile niloticus

Le sac Birkin est né de la rencontre incongrue entre l’actrice Jane Birkin et le président d’Hermès Jean-Louis Dumas lors d’un vol en 1984. Assis côte à côte l’actrice expliqua au président à quel point il était difficile pour une jeune maman de trouver un sac à main chic et pratique. Tous deux dessinèrent ensemble le sac idéal durant le vol. Chef-d’œuvre intemporel ce sac fait partie des plus recherchés.

En raison de leur succès et de la forte demande, les marques de luxe sont la cible privilégiée des contrefacteurs.

Le fléau de la contrefaçon

Sur le marché, 90 % des sacs Kelly et Birkin circulant, seraient en réalité des faux.

Le cadre juridique de la contrefaçon

Le droit d’auteur, les droits des marques, dessins et modèles sont protégés par le Code de la propriété intellectuelle. La contrefaçon constitue une violation de ces droits. Elle est définie comme « la reproduction, l’imitation ou l’utilisation totale ou partielle d’un droit de propriété intellectuelle sans l’autorisation de son propriétaire ». 

Une action en contrefaçon peut aboutir à des sanctions pénales et/ou civiles. Le but étant de décourager les contrefacteurs potentiels d’agir.

Authentifier un sac Hermès

Lorsqu’un sac Hermès est acheté en dehors d’une boutique il est nécessaire de prêter attention aux détails afin d’éviter d’acquérir une contrefaçon. 

Le prix peut être un premier indicateur. En effet un prix trop réduit est révélateur d’un article de qualité moindre et donc d’un faux.

Par ailleurs, Hermès fournit un dust bag (sac anti-poussière) avec le sac acheté. Si les faussaires contrefont également cet élément, il est souvent de moindre qualité. De même, les certificats d’authenticité sont un indice, mais peuvent également avoir fait l’objet d’une copie.

Ensuite, il faut tenir compte de la tenue du sac. Sa silhouette, ses proportions, ses anses, ses poignées, son cuir sont autant d’éléments permettant d’écarter les faux.

Tous les sacs Hermès sont marqués. Le marquage de qualité est parfaitement lisible et sans bavure. 

La qualité des coutures des sacs ainsi que la finition des cuirs sont à l’origine de la renommée d’Hermès. Les coutures ne se chevauchent pas et sont régulières.

Dans une zone cachée se situe un numéro de série marqué à chaud sans dorure ni argenture. Une fois déchiffré ce code composé de chiffres et d’une lettre permet notamment de connaitre l’année de fabrication du sac, pouvant ainsi corroborer l’authenticité. 

Enfin, il est possible de contacter directement le service clients Hermès afin de faire authentifier un produit.

sac-birkin-crocodile
Sac Hermès Birkin 30 cm en crocodile niloticus