Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Quelle est la valeur de marché des montres Omega Seamaster ?

Créée en 1948, la Seamaster dérive de la série de montres professionnelles créées par la marque. Elles font l’état des technologies créées durant la Seconde Guerre mondiale, mais deviennent, dans un même temps, des montres élégantes et raffinées.

Comme la Speedmaster, elle marque le XXe siècle en étant aux poignets des sportifs célèbres, comme Gordon McLean lors de son record de plongée à une profondeur de 62,5 mètres en 1955.

Omega fait donc évoluer ses modèles afin de les rendre de plus en plus résistants et performants.

Comment reconnaître la Omega Seamaster ?

Montre nautique, elle se distingue dans un premier temps par son joint torique utilisé pour son étanchéité et sa résistance aux changements de températures et de pressions.

Les modèles se distinguent grandement les uns des autres au fur et à mesure de leur évolution, rendant parfois difficile de les identifier comme appartenant à une même collection. Ainsi, seul l’hippocampe gravé au dos du boîtier depuis 1958 permet de les authentifier.

Cotes et prix des modèles Seamaster

Aqua Terra 150 m

Petite Seconde

Le modèle Petite Seconde se distingue grâce à son compteur de secondes sur le bas du cadran. Décliné en or Sedna 18K, en rhodié ou habillé de petits diamants, les montres voient aussi leur couleur varier, du vert au bleu, en passant par le blanc.

Équipées d’un calibre Co-Axial Chronometer 8802 ou 8916, elles se vendent neuves entre 5900 et 40 500 euros pour les modèles en or Sedna incrusté de diamants.

Beijing 2022

La Beijing 2022 est directement en lien avec les Jeux Olympiques d’hiver de 2022, en hommage. Comme à l’image de la saison, elle se pare de blanc nacré, les aiguilles bleues et les index ressortant sur le cadran immaculé en céramique. 

Equipée d’un calibre Omega 8900, elle est vendue neuve au prix de 6100 euros, soit à peu près l’équivalent des prix du marché de l’occasion.

 Tokyo 2020

Comme la Beijing 2022, la Tokyo 2020 rend hommage aux athlètes des Jeux Olympiques éponymes, mais dans le secteur de la natation cette fois. Elle se dote d’un cadran en céramique bleu, à l’envers duquel est gravé l’emblème des JO de Tokyo. Le cadran est imprimé de motifs sur les tons bleutés, où s’apposent des index et des aiguilles en céramiques.

Le modèle, aussi décliné en or jaune 18K, est équipé d’un calibre Co-Axial Master. Vendu neuf entre 6200 et 18 200 euros, la mise à prix se fait entre 4000 et 6900 euros sur le marché de l’occasion.

Worldtimer

L’aqua Terra Worldtimer se distingue des autres Seamaster par son cadran finement détaillé, où figure un planisphère. Dotée d’un boîtier en céramique, elle affirme un style sophistiqué grâce à son bracelet en cuir bleu, aussi décliné en version plus sportive avec un bracelet en caoutchouc, et un autre en maillon poli.

Équipée d’un Calibre Omega Master Chronometer 8938 ou 8939, elle se vend, neuve, entre 8700 et 39 800 euros pour son modèle en or Sedna 18 K. Sur le marché de l’occasion, son prix varie entre 6800 et 42 200 euros.

Golf

L’aqua Terra se décline aussi avec son modèle Golf, plus sportive. Son boîtier en acier inoxydable s’habille d’un bracelet en nylon interchangeable. Le modèle, aussi disponible avec un cadran noir et des bracelet verts ou orange, est équipé d’un calibre Omega Co-Axial Master Chronometer 8900 très performant.

Vendues 5300 euros neuves, ces montres sont proposées entre 3300 et 4600 euros sur le marché de l’occasion.

Ultra Light

Le modèle Ultra Light est une autre déclinaison de l’Aqua Terra, elle aussi sportive. Travaillée afin d’être légère et efficiente lors de la pratique du sport, elle s’habille d’un style très simple.

Le boîtier en titane et en aluminium, léger et résistant, est assemblé sur un bracelet en caoutchouc noir aux coutures assorties à la trotteuse : rouge, noir ou vert.

La particularité de ce modèle réside en la couronne rétractable et en son calibre Omega 8928 en titane. 

Ce modèle performant est vendu, neuf, au prix de 48 000 euros tandis que le marché de l’occasion propose des mises à prix aux alentours de 40 000 euros.

15 000 Gauss

La 15 000 Gauss est la première Seamaster antimagnétique grâce à l’emploi de matériaux non ferriques dans le mouvement. Dotée d’un boîtier en céramique et de maillon poli, aussi déclinée en bracelet en cuir, elle reste sobre grâce à son cadran noir, sur lequel ressort la trotteuse et les heures jaunes.

Equipée d’un calibre Omega Co-Axial 8508, elle est vendue, neuve, à 5500 et 5600 euros. Sur le marché de l’occasion, les prix de départ se situent entre 3700 et 5200 euros pour le bracelet en cuir.

Diver 300 m

Chronographe

Le modèle Chronographe de l’édition Diver 300M est doté d’un mécanisme très sensible et performant, spécialement conçu pour les plongeurs. Les heures sont directement indiquées sur la lunette, le cadran ne s’équipant que des index revêtus de Super-LumiNova, de deux compteurs à 3 heures et à 9 heures et d’un quantième à 6 heures. Sophistiquée et discrète, cette montre se dote d’un boîtier en acier inoxydable, habillé d’or 18K, de noir et de ses poussoirs assortis.

Équipée d’un calibre Omega Master Chronometer 9900, le modèle se décline en acier, mais est aussi doté d’un bracelet en caoutchouc noir et de détails en or Sedna ou jaune 18 K.

Les montres se vendent, neuves, entre 7400 et 28 200 euros et sont mises à prix entre 1500 et 37 800 euros sur le marché de l’occasion pour le modèle en or Sedna.

Édition 007

Directement inspiré de l’œuvre du 7e art James Bond, le modèle est réalisé en collaboration avec Daniel Craig. Le boîtier et le bracelet en titane, interchangeable avec d’autres bracelets en caoutchouc noir ou en nylon, se dotent d’un cadran et d’une lunette sobre, noire, où heures, index et aiguilles couleur or Sedna s’équipent du revêtement Super-LumiNova.

Équipée d’un calibre Omega 8806, elle se vend neuve entre 6400 et 42 600 euros tandis que les prix pratiqués sur le marché de l’occasion se situent entre 4200 et 11 980 euros.

Édition Coupe de l’America

L’Édition Coupe de l’America s’adresse davantage, par sa technologie innovante, aux skippers. Ce modèle, en acier inoxydable, se dote d’une lunette et d’un cadran où s’apposent, sur ce dernier, des gravures ondulées.

Elle s’habille de deux compteurs, à 3 et 9 heures, ainsi que d’un quantième à 6 heures. Comme les autres montres Diver 300M, elle est revêtue du Super-LumiNova, mais s’équipe cependant d’un calibre Omega 9900.

Vendue neuve au prix de 10 700 euros, elle est encore très rare sur le marché de l’occasion, ne permettant pas de lui attribuer une cote.

Édition Nekton

Beaucoup plus sobre et épurée, l’Édition Nekton collabore avec la fondation engagée dans la protection des océans. Le cadran en céramique s’habille, comme l’Édition Coupe de l’America, de gravures ondulées apposées sur un fond noir. Le boîtier en titane se dote d’une lunette tournante et la montre s’équipe d’un calibre Omega 8806.

Vendue entre 6100 et 6400 euros, il est possible de la trouver entre 4500 et 6600 euros sur le marché de l’occasion.

Beijing 2022

Comme les précédentes éditions à l’effigie des Jeux Olympiques, celle-ci s’adresse, elle aussi, aux sports d’hiver de Beijing 2022. Elle adopte un style identique au premier modèle, à la différence qu’elle s’habille de céramique bleue pour son cadran et d’un calibre Omega 8800.

Vendue neuve au prix de 6100 euros, les mises à prix se font entre 4700 et 6500 euros sur le marché de l’occasion.

Planet Ocean 600 m

Chronographe

Le modèle Chronographe des Planet Ocean 600M rappelle grandement l’esthétisme des Diver 300M par la lunette indiquant les minutes, les deux compteurs ainsi que le quantième à 6 heures.

Le boîtier en acier inoxydable s’équipe d’un verre en saphir et s’habille d’un bleu, ainsi que d’un bracelet en maillon poli. Déclinable avec un bracelet en nylon ou en cuir noir ou bleu assorti au cadran ainsi qu’à la lunette, ce modèle offre une certaine polyvalence.

Dotées du calibre Co-Axial Master Chronometer, ces montres se vendent, neuves, entre 6100 et 103 400 euros pour le modèle incrusté de diamants. Sur le marché de l’occasion, les mises à prix se font entre 2600 et 37 800 euros pour le modèle en or jaune 18 K.

Tokyo 2020

Cette autre édition Tokyo 2020 présente, cette fois, un cadran en céramique blanche et un rond rouge, en référence drapeau japonais, sur l’extrémité de la trotteuse.

Pour le reste, elle demeure identique à la précédente édition, équipée du calibre Omega Co-Axial Master Chronometer, et se vend, neuve, au prix de 7400 euros. Sur le marché de l’occasion, la mise à prix se fait entre 5700 et 7660 euros.

Deep Black

Comme son nom l’indique, le modèle Deep Black s’habille entièrement de noir, tant pour son boîtier en céramique que pour son cadran et ses bracelets en cuir ou en nylon. Elle se décline en différentes combinaisons, proposant de l’orange, rose, violet, bleu, rouge ou or Sedna, variant les différents styles de lunettes.

Équipée du calibre Co-Axial Master Chronometer GMT, elle supporte la pression jusqu’à 60 bars. Neuve, elle se vend entre 11 100 et 191 000 euros pour les modèles incrustés de diamant. Sur le marché de l’occasion, il est possible de les trouver entre 6900 et 15 300 euros pour le modèle or Sedna 18 K.

Big Blue

S’habillant de bleu et d’orange, le modèle Big Blue se dote d’un boîtier en céramique et de légères touches de caoutchouc sur la lunette. Les index et le fond des aiguilles sont en or blanc et la montre s’équipe du calibre Omega Master Chronometer 8906.

Neuve, elle est vendue au prix de 11 100 euros tandis que sur le marché de l’occasion, les prix varient entre 7800 et 11 000 euros.

Édition Coupe de l’America

Cette seconde édition Coupe de l’America reprend une esthétique proche de la première. Elle se dote ainsi d’un cadran en céramique polie blanche où figure « 36th America’s Cup ». Cette édition limitée s’habille d’un cadran blanc sur lequel s’apposent des aiguilles aux contours bleus, assortis à la lunette. Le bracelet reprend le style sport de la précédente en proposant un produit en nylon bleu.

Équipée du calibre Co-Axial Master Chronometer, elle est vendue, neuve, au prix de 6900 euros contre 8200 euros pour le produit d’occasion le plus élevé.

Modèle héritage

Seamaster 300

Le modèle Seamaster 300 propose un boîtier en or bronze, assorti à son cadran, lui donnant un style très vintage. La montre épurée présente ainsi un cadran simple, seulement doté des heures et des index.

Le fond du boîtier est en verre saphir, donnant visuellement accès au calibre Omega Co-Axial Master Chronometer 8912.

Le modèle se décline en boîtier en céramique et en maillon poli pour le bracelet, ou présente encore de l’or jaune et des bracelets en cuir plus colorés, comme du bleu ou du vert. Le cadran reste majoritairement couleur bronze et les aiguilles, vintages.

Neuves, elles se vendent entre 4800 et 58 700 euros. Elle est plus rare sur le marché de l’occasion, où les prix varient entre 10 000 et 20 000 euros, tous les modèles n’y figurant pas.

Railmaster

Inspirée du modèle de 1957, cette nouvelle Railmaster se modernise, notamment grâce aux aiguilles droites. Comme les modèles Héritage, le cadran reste simple, sans compteur, et présente, pour la Railmaster, un fond effet vieilli. Déclinée entre bronze, en bleu et en gris, ce dernier s’équipe d’un boîtier en acier inoxydable et d’un maillon poli, d’un bracelet en cuir ou d’un bracelet effet jean.

Équipée d’un boîtier Co-Axial Master Chronometer, elle se vend, neuve, entre 4800 et 21 300 euros. Plus rare sur le marché de l’occasion, elle se trouve entre 4800 et 8000 euros.

Collection Jeux Olympiques

Ce modèle, bien différent des autres Seamaster Heritage, se démarque par son esthétisme. Inspiré des chronomètres Omega, le cadre en reprend le style original par son contour, ses chiffres et ses aiguilles blanches ainsi que son centre noir. La particularité de cette montre est qu’elle s’équipe d’un pulsomètre découpé en trois intervalles de 20 secondes.

Le modèle se décline en plusieurs coloris pour son bracelet et quelques détails du cadran : rouge, bleu, jaune, vert et noir. Cependant, certaines montres arborent un style plus vintage encore grâce à un cadran blanc.

Équipée d’un calibre Master Chronometer 8800, elle se vend neuve entre 5300 et 37 300 euros pour un modèle entièrement noir et très épuré. Sur le marché de l’occasion, la mise à prix se fait aux alentours de 4500 euros.

Polprof 1200 m

Résistant aux hautes pressions marines, ce modèle est spécialement conçu pour les plongeurs et s’inspire de la Seamaster Professional 600. Ainsi, elle résiste à 120 bars de pression.

Son boîtier à la forme originale se démarque par sa géométrie et son poussoir situé à 9 heures. La montre se dote d’une lunette tournante sur laquelle figurent les minutes et se décline avec un bracelet en caoutchouc ou en acier inoxydable.

Équipée d’un calibre Co-Axial Master Chronometer 8912, elle se vend, neuve, entre 11 200 et 17 100 euros. Sur le marché de l’occasion, les mises à prix se font entre 5400 et 14 650 euros.

City Éditions

Cette édition City, très épurée, se dote de bracelet en cuir écaille noir ou marron et d’un boîtier fin en acier inoxydable. Son cadran bombé est disponible en or blanc ou Sedna et ne présente que les index sur un fond blanc, vert, bleu ou bronze.

Équipée d’un calibre Co-Axial Master Chronometer, elle se vend, neuve, entre 7100 et 7600 euros tandis que le marché de l’occasion la propose entre 1000 et 2000 euros de plus.

Bulhead

Le modèle Bulhead s’adressait d’abord aux pilotes de rallye, tant par son mécanisme que son esthétisme.

Son boîtier original en acier inoxydable la distingue des autres modèles Seamaster, identique au modèle d’origine. Le cadran se dote de deux compteurs, à 12 et 6 heures ainsi que des motifs sur le fond. Les bracelets au style sportif se déclinent en bleu et noir.

Équipée d’un calibre Co-Axial Chronometer 3113, elle se vend, neuve, au prix de 8500 euros. Sur le marché de l’occasion, il est possible de la trouver entre 4500 et 11 800 euros.

Seamaster 1948

Très vintage, le modèle s’inspire, comme son nom l’indique de la Seamaster de 1948. Le boîtier en acier inoxydable se dote d’un cadran où ne figurent que les heures et les index, indiqués par des aiguilles revêtues de l’option Super-LumiNova.

Le fond du boîtier rend hommage aux aviateurs et navigateurs à travers des gravures à leur effigie.

Le modèle se décline en or blanc, Sedna et jaune 18K et varie la couleur des bracelets en cuir, assortis aux aiguilles et index.

Équipée du calibre Co-Axial Chronometer, elle est vendue neuve au prix de 8500 euros tandis que sur le marché de l’occasion, elle est disponible entre 4800 et 48 000 euros.

Memomatic

Plus ancienne, la Memomatic fait, elle aussi, partie de la collection Seamaster. Composée d’un boîtier en or jaune 18K d’une forme originale, cette montre vintage de 1971-1973 se décline aussi en acier inoxydable.

Les différents modèles reprennent le cadran en relief, proposant des index surélevés parfois présentés sur un fond bleu. Le quantième, à 3 heures, indique le jour, tandis que la trotteuse est assortie, sur certains modèles, à la couleur des index.

Équipée d’un calibre 980, elle se trouve sur le marché de l’occasion entre 1600 et 5700 euros pour les modèles en or jaune 18 K.

Estimer une montre Omega

De manière générale, les montres Omega sont prisées des collectionneurs et les prix de vente peuvent être très élevés. Il existe plusieurs solutions pour estimer une montre que ce soit auprès d’un horloger, d’un commissaire-priseur ou d’un expert indépendant. Quelques sites internet (dont Mr Expert) vous offrent la possibilité d’obtenir un premier avis gratuit à travers l’envoi de photographies. Une estimation sur photo n’est pas toujours suffisante, mais vous permettra d’obtenir un premier prix estimatif de la valeur de votre montre.