Honoré Daumier

Graveur, caricaturiste, peintre et sculpteur français du XIXe, 1808-1879

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Honoré Daumier, né à Marseille en 1808 et mort à Valmondois en 1879 est un artiste à la fois dessinateur, peintre, graveur et sculpteur. 

Cote, prix et estimation de l’artiste Honoré Daumier

Prix d’une peinture signée Daumier en vente aux enchères : 8 000 – 800 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle : 2 000 – 300 000€

Estimation moyenne pour une estampe : 40 – 20 000€

Cote de Daumier pour la vente d’une sculpture : 1 000 – 10 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de Honoré Daumier, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un travail académique rattrapé par la passion artistique

Ayant choisi d’entamer un parcours professionnel classique en devenant apprenti clerc chez un huissier de justice puis apprenti chez un libraire, le jeune Honoré ne peut pourtant pas s’empêcher d’exprimer un intérêt toujours plus prononcé pour le dessin. Alors même qu’il passe une grande partie de ses journées à se plonger dans des textes juridiques ou littéraires, le monde extérieur et les spectacles de la vie le fascinent. 

Il commence donc à représenter les passants qu’il croise puis, poussant la curiosité plus loin, à se rendre dans des musées tels que celui du Louvre pour y reproduire les figures et les silhouettes qui le marquent. C’est cette volonté d’apprentissage qui lui fera notamment rencontrer Charles Ramelet qui l’initiera à la lithographie, le poussant ainsi à faire de son trait unique un gagne-pain. Daumier collaborera notamment avec de nombreux journaux tels que la Caricature ou le Charivari, collaboration qui lui fera gagner une certaine reconnaissance auprès des cercles intellectuels et artistiques de l’époque.

L’analyse politique chez Daumier

S’il est difficile d’identifier d’autres mentors qui auront véritablement impacté le travail de Daumier, il serait cependant injuste de ne pas reconnaître l’influence considérable qu’a eu, de manière indirecte, Nicolas-Toussaint Charlet, également lithographe.

En effet, les deux artistes, outre la qualité de leurs œuvres, présentent une similarité singulière dans leur conception de la représentation artistique : l’art peut être un instrument politique. Il peut alors servir de commentaire, Charlet l’employant notamment pour mettre en avant ses opinions bonapartistes et son admiration pour les conquêtes militaires des années 1800. Pour Daumier, ce sont les caricatures politiques qui seront l’objet de toutes les controverses, son œuvre Gargantua le conduisant tout droit en prison, et le moyen de marquer ses désaccords avec un monde politique qu’il estime incompétent et corrompu dans sa globalité.

Une production colossale

Honoré Daumier laisse derrière lui une œuvre complète estimée à près de 4 000 lithographies, parmi lesquels 500 tableaux et une pléthore de sculptures et de dessins. Bien qu’on estime à 6% l’ensemble des chef-d ’œuvres perdus ou volés, la production de Daumier n’en reste pas moins admirable.

En tant que peintre majeur du XIXème siècle, ses œuvres connaissent d’ailleurs un franc succès sur le marché de l’art. En 2017, L’Amateur d’estampes, vendu à près de 630 000 euros, atteste de l’engouement généralisé pour cet artiste qui voyait dans l’Art plus qu’une représentation du Beau une possibilité d’exprimer le Vrai.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.