Alexander Kanoldt

peintre allemand du XIX-XXème siècle , 1881-1939

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Alexander Kanoldt

Peinture : 8.000-155.000€

Dessin : 350-2.300€

Estampe : 80-1.500€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre d’Alexander Kanoldt, nos experts s’en chargent.

Les débuts d’Alexander Kanoldt

Son père est le peintre Edmond Kanoldt, un adepte tardif du mouvement Nazaréen. Kanoldt est né à Karlsruhe en Allemagne. Après des études à l’Académie des Beaux-Arts de Karlsruhe, il s’installe à Munich en 1908 où il rencontre plusieurs modernistes comme Alexei Jawlensky, Wassily Kandinsky et Gabriele Münter. Il prend alors part à la Nouvelle Association des artistes munichois, fondée le 22 janvier 1909 : un petit groupe d’artistes en rupture avec l’art impressionniste et les structures existantes à Munich. Leur manifeste prévoit notamment de débarrasser les formes de tout ce qui est secondaire pour mieux mettre en évidence ce qui est important. L’Association se veut un rassemblement d’artistes et de toute forme d’art. Elle cherche à s’ouvrir aux artistes de toutes disciplines, Allemands ou étrangers s’ils adhèrent à ses principes fondateurs.

Influences de la Nouvelle Sécession et du Cubisme

Il devient membre de la Nouvelle Sécession de Munich en 1913, avec Jawlensky et Paul Klee. Après le service militaire pendant la Première Guerre mondiale de 1914 à 1918, les natures mortes peintes par Kanoldt montrent l’influence de Derain et une adaptation des idées cubistes. Le cubisme est un mouvement d’avant-garde du XXe siècle qui a révolutionné la représentation par la géométrisation. L’utilisation des formes géométriques et la représentation de toutes les facettes d’un objet marquent une rupture avec la perspective (la profondeur). Les artistes cubistes fragmentent les objets et les personnages dans leurs œuvres. Un objet peut être vu de plusieurs points de vue. Les cubistes utilisent des objets de la vie quotidienne comme : des bouteilles, de la vaisselle ou encore des fruits ; avant de s’intéresser aux instruments de musique. Ils abandonnent peu à peu les paysages pour les natures mortes. Alexander Kanoldt est influencé par le cubisme cézannien (ou précubisme)

Un peintre de la Nouvelle Objectivité

Au début des années 1920, Kanoldt développe la manière dont il est le plus connu, un rendu réaliste et magique de plantes en pot, de boîtes de conserve angulaires, de fruits et de tasses sur les tables. Il peint également des portraits dans le même style sévère, ainsi que des paysages géométriques. Ces œuvres les plus célèbres sont Paysage d’hiver (1921) exposée à Stuttgart (Staatsgalerie) et Nature morte sur fond bleu (1926) exposée à Dresde (Galerie Neue Meister). En 1925, il a été nommé professeur à l’Académie de Breslau, poste qu’il occupe jusqu’en 1931. Pendant ce temps, il entre en conflit avec la faction Bauhaus à l’Académie, et est de plus en plus en désaccord avec l’avant-garde. De 1933 jusqu’à sa démission en 1936, il est directeur de l’École nationale des beaux-arts de Berlin. Avec la montée du régime nazi en 1933, Kanoldt a tenté de s’accommoder, peignant dans un style romantique, mais beaucoup de ses œuvres ont néanmoins été saisies par les autorités en 1937 comme art dégénéré. Il mourut à Berlin en 1939. 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.