Charles Baudelaire

écrivain français du XIXe siècle, 1821-1867

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Charles Baudelaire 

Dessin : 18.500-55.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Charles Baudelaire, nos experts s’en chargent.

Jeune poète rebelle

Charles Baudelaire est un poète et critique d’art français né en 1821 à Paris. Son père meurt alors qu’il n’a que 6 ans. Sa mère se remarie avec un militaire, le général Aupick, mais Charles n’accepte jamais la présence de cette homme dans sa famille et reste réfractaire aux valeurs bourgeoises qu’il incarne à ses yeux. Destiné à des études de droit, l’adolescent se rebelle lors de sa scolarisation au lycée Louis le Grand et  va se faire renvoyer en raison de son insubordination face à l’autorité. Il obtient malgré tout son baccalauréat et décide de s’installer dans le quartier Latin de la capitale afin d’y mener une vie de bohème. Pour autant sa famille décide de le faire voyager et l’incite à embarquer sur un paquebot à destination des Indes. Il n’arrive jamais au bout du voyage qui devait se terminer à l’île Maurice. Il garde cependant de nombreux souvenirs de cette aventure qui influence sa production artistique. (L’Albatros, Parfum exotique…). 

Les premiers écrits poétiques

Lorsqu’il rentre à Paris en 1842, Baudelaire dépense presque tout l’argent qu’il touche en héritage lors de sa majorité. Il est dorénavant contraint de travailler en tant que critique d’art et journaliste pour pouvoir subsister. Il traduit notamment les œuvres d’Edgard Poe qu’il admire. C’est à cette même période qu’il commence a écrire et publier des poèmes, bien que ces derniers ne rencontrent à cette période qu’un faible écho. 

Du coté des républicains en 1848, Baudelaire change finalement de camps après la lecture du philosophe et écrivain contre-révolutionnaire Joseph de Maistre. Il va réaliser un certain nombre d’aquarelles

Baudelaire et Les fleurs du mal 

Presque dix ans plus tard, en 1857, sont publiées Les fleurs du Mal ». Cette œuvre majeure, tant pour la carrière de l’écrivain que pour le patrimoine culturel français est pourtant censurée lors de sa parution pour « outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs. » Cela lui coûte, ainsi qu’à son éditeurs, un amende conséquente ainsi que la suppression de certains passages de son recueil. L’ouvrage n’est réhabilité dans sa version originale par la justice qu’en 1949.

Accablé par les dettes, il s’installe pendant deux ans en Belgique, de 1864 à 1866, afin d’y donner des conférences et fuir ses dettes. Malheureusement, le spleen de l’écrivain s’installe plus que jamais et sa consommation de drogues et d’alcool s’additionnent à la syphilis, l’hémiplégie et l’aphasie. Rapatrié à Paris par sa mère, il meurt l’année suivante en 1867. Son inhumation a lieu au Cimetière Montparnasse. 

La poésie de Charles Baudelaire annonce le modernisme, par son style hérité du romantisme et de la tradition classique. Il est un artiste précurseur du symbolisme et du surréalisme et doit son statut de poète maudit au fait que son génie ne soit reconnu qu’après sa mort.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.