Antoni CLAVÉ

Artiste espagnol du XXe siècle, 1913-2005

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Antoni CLAVÉ

Prix d’une peinture signée Clavé : 2 000 – 120 000 €

Cote de l’artiste pour la vente d’un dessin signé ou d’une aquarelle : 500 – 10 000€

Estimation d’une sculpture de l’artiste : 1 000 – 10 000€

Prix de vente d’une estampe : 150 – 1 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau du peintre, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Antoni Clavé ou la détermination à toute épreuve

Issu d’une famille modeste, Antoni Clavé est né à Barcelone en 1913 où il vit jusqu’en 1934 en compagnie de sa mère, son père ayant abandonné le foyer alors qu’il est un tout jeune enfant. 

Son éducation au collège se déroule au sein des établissements San Lorenzo et au collège hispano-américain de Barcelone. 

Malgré l’encouragement de sa famille, ses débuts artistiques se font aux prises avec la dure réalité de la vie, le jeune garçon étant contraint d’effectuer de petits travaux dès l’âge de treize ans pour subvenir aux besoins de la famille. 

C’est en parallèle de ses journées de travail qu’il assiste à des cours du soir à l’école d’art et de design de Barcelone. Ses maîtres lui enseignent le dessin et le modelage. De cette formation est né son attrait pour la sculpture. 

Clavé a l’occasion d’entrer en 1927 en apprentissage chez un peintre en bâtiment, et c’est à cette occasion qu’il manipule et apprend à manier les outils et matériaux d’usage : comme les brosses, le faux-bois, ou encore à pratiquer le dessin de lettres. Dans cette continuité, et après avoir remporté un prix, il se lance dans une carrière d’affichiste qui le distingue dans les années 1934-35.

Influences et rencontre 

En 1937 alors que la guerre civile espagnole a débuté en 1936, Clavé est envoyé au front. Son activité d’affichiste se poursuit dans le cadre de la réalisation d’affiches à destination des combattants. 

En avril 1939, Clavé arrive à Paris et va vivre pendant plusieurs années de sa pratique d’illustrateur. Il n’abandonne pas la peinture à l’huile, médium dans lequel il se plaît à réaliser des œuvres en écho avec l’artiste Pierre Bonnard, ou encore Chaim Soutine, un peintre russe. 

En 1944 lors de la Libération, intervient la rencontre d’une vie avec Pablo Picasso, dans l’atelier des Grands-Augustins. Picasso est encourageant à son égard, et s’intéresse de près à son activité artistique. 

Dès les années d’après-guerre, des expositions sont organisées autour des figures des artistes de l’école espagnole. Clavé est montré auprès de Picasso notamment en 1946 lors d’un événement à Prague. Au-delà d’avoir été moteur pour la carrière de Clavé, Picasso devient un ami proche et fidèle. 

Si Antoni Clavé est également sollicité pour participer à la production de décors pour le théâtre, cela ne dure point, l’artiste privilégiant dans les années 1950 sa pratique de la peinture. 

La reconnaissance d’un artiste touche-à-tout

La curiosité de Clavé l’enjoint à travailler tout au long de sa carrière sur tout type de supports et créer selon un vocabulaire illimité. Il parvient à se réapproprier les grands thèmes de l’histoire de l’art sans jamais s’enfermer dans un style ou un médium.

L’artiste a l’occasion de participer à de nombreuses expositions sur la scène artistique internationale durant sa carrière, il participe notamment à la Biennale de Venise en 1984. En 2005, son œuvre gravée est présentée lors d’une exposition à la Bibliothèque nationale de France, rendant hommage à un artiste graveur de talent. 

Après ses années de vie parisienne, il s’installe dans le sud de la France, dans un lieu aménagé et décoré conjointement avec son épouse à partir de 1965. L’artiste décède à Saint-Tropez en 2005.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.