HOSCHÉDÉ-MONET

Une filiation artistique avec Claude Monet, 1865-1947

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Blanche HOSCHÉDÉ-MONET et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre peinture, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Blanche HOSCHÉDÉ-MONET

Blanche Hoschédé-Monet est une peintre impressionniste née en 1865. Inspirée par son beau-père, Claude Monet, elle peint des paysages similaires, en extérieur, et suit les conseils donnés par l’artiste. Comme lui, elle réalise de nombreuses peintures florales mais elle se penche aussi sur les natures mortes. Après avoir délaissé la peinture pendant un certain temps, elle reprend, et se dirige davantage vers des paysages plus méditerranéens.

 

Estimation minimale – maximale

Peinture 600 – 133 700 €

 

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de Blanche Monet, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Peintures

Les peintures de Blanche Hoschédé-Monet sont estimées entre 600 et 133700 euros.

Ses peintures florales sont très nombreuses, souvent réalisées dans les jardins de Giverny. Généralement vendues entre 6 000 et 54000 avec la toile Jardin à Giverny, elles montent jusqu’à 132000 euros pour des représentations plus larges du jardin. Certains de ses tableaux sont peints durant la seconde partie de sa vie et sont davantage inspirés par le pourtour méditerranéen, se vendant jusqu’à 23700 euros avec la peinture Boats in port.

Peinture Blanche Hoschédé-Monet

Peinture de Blanche Hoschédé-Monnet – Le pont japonais, jardin de Claude Monet – Estimée 60 000 – 80 000 £

L’artiste réalise aussi des natures mortes, vendues entre 1 500 et 9 700 euros.

Biographie de Blanche Hoschédé-Monnet

Premiers contacts avec le milieu artistique

Fille d’Alice et d’Ernest Hoschedé, un collectionneur et homme de goût, Blanche est entourée dès son plus jeune âge de peintres et d’œuvres d’art. 

La faillite d’Ernest Hoschedé conduit la famille à s’installer auprès du couple Monet à Vétheuil. La jeune Blanche présente un véritable intérêt pour la peinture et aime accompagner Monet dont elle porte souvent le chevalet et pour qui elle servira de modèle. 

Les premiers pas en tant que peintre sous le regard de Monet

Après la mort de Camille Monet en 1879 et la séparation des époux Hoschedé, Alice et Claude Monet s’installent avec leurs enfants à Giverny en 1882. Aux côtés de son beau-père, Blanche Hoschedé commence à peindre ses premières toiles. Monet ne lui donne aucune leçon, mais Blanche bénéficie de ses conseils et de son exemple. « Regarde la nature et peins ce que tu vois, comme tu peux. »

La jeune artiste s’inscrit dans la tradition impressionniste et peint, pour reprendre les mots de son frère Jean-Pierre Hoschedé, non « pas dans l’ombre mais dans la lumière de Claude Monet », à Giverny, sous la même lumière et devant les mêmes paysages. Son style impressionniste est très proche de celui du Monet des années 1870 et leurs œuvres sont parfois difficiles à distinguer.

Son style est toutefois empreint d’une note plus féminine. Comme Monet, Blanche travaille généralement en plein air et réalise de nombreuses représentations de fleurs et de natures mortes, de scènes au bord de l’eau.

Des périodes de production artistique assez hétérogènes

Devenue la belle-fille de Monet en 1892 suite au remariage de sa mère avec le peintre, Blanche épouse peu après Jean Monet, le fils du peintre, en 1897. Le jeune couple s’installe à Rouen et y demeure jusqu’en 1913. Sans jamais chercher à faire carrière, Blanche Monet se consacre davantage à la peinture durant cette période et, si elle peint essentiellement pour le plaisir, présente ses œuvres au Salon des Indépendants et à la Société des artistes rouennais, ainsi que lors de plusieurs expositions en 1927, 1931 et 1942.  

Après la mort de son époux Jean Monet en 1914, Blanche renonce à la peinture pour se consacrer à la gestion de Giverny et à Claude Monet, très atteint par la mort de sa femme Alice en 1911. Après la mort du peintre en 1926, Blanche Hoschedé demeure à Giverny et reprend ses pinceaux.

Elle peint à cette époque des sujets très variés tels que l’Italie, la Côte d’Azur et plus particulièrement Nice où elle se rend régulièrement et où elle décède le 7 décembre 1947. 

Oeuvres

Deux toiles de Blanche Hoschedé-Monet ont été adjugées à 29 760 et 13 640 euros (frais compris) par Maîtres Anne et Charles Gillardeau le 25 mai à Brive-la-Gaillarde.

Le pré aux trois arbres à Limetz,

La roseraie de Monet à Giverny

La meule

Blanche peignant et Suzanne lisant

Reconnaître la signature de Blanche HOSCHÉDÉ-MONET

Comme beaucoup d’artistes, Blanche HOSCHÉDÉ-MONET ne signait pas la totalité de ses œuvres. Cependant, vous retrouverez ci-dessous un exemple de signature afin de vous faire une première idée. Des variantes de cette signature existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

expertise signature blanche hoschede

Expertiser et vendre une oeuvre de Blanche HOSCHÉDÉ-MONET

Si vous possédez une peinture de Blanche HOSCHÉDÉ-MONET ou tout autre objetdemandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre peinture. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.