Carlo MOLLINO

« Tout est permis tant que c’est fantastique », 1905-1973

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Carlo MOLLINO et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre meuble, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Carlo MOLLINO

Prix d’un meuble signé : 2 000 – 400 000€

Cote moyenne de l’artiste pour la vente d’une photographie : 500 – 10 000€

Prix de vente d’un luminaire : 5 000 – 250 000€

Un esprit éclectique

Né d’un ingénieur turinois, Carlo Mollino se révèle dès son enfance être un esprit curieux de tout. Architecture, design, sports à risque, tout l’attire et l’exalte à la fois. Son activité d’architecte commence dans le bureau d’ingénieur de son père Eugenio, et il décline toute sa vie ce goût pour les volumes architecturaux à la fois dans le mobilier et l’immobilier.

Pilote de course également, il ressent la même fascination que les Futuristes pour la vitesse et court même en 1955 les 24 Heures du Mans dans une automobile (The Bisiluro Racing car) qu’il a lui-même dessinée et qui incarne la rencontre entre art et technique qui parcourt son œuvre. Attiré par les sciences occultes, il a acheté une villa à Turin, demeure dénommée « Casa Mollino », dont il fait une sorte de cénotaphe ante-mortem rempli d’objets qui le caractérisaient.

Réalisations diverses

L’éventail des réalisations de Mollino surprend et fascine à la fois tant il ne semble pas connaître de limites. Lauréat de plusieurs prix d’architecture (dont le prix G. Pistono), il œuvre principalement dans sa ville natale, en construisant entre autres le Monument au Partisan, la Chambre du Commerce et surtout le Teatro Regio de la ville.

Son travail de designer se caractérise par un agencement des volumes dense et épuré, opposé à la production en série. Ses meubles passent régulièrement en salle de vente et leurs estimations basses se chiffrent autour de 40 000 euros (Table et Chaise, toutes deux de 1953, vendues par Christie’s). Elles atteignent néanmoins régulièrement 600 000 euros (Chaise Tipo B de 1950, réalisée dans un ensemble de 6 chaises pour le mariage de la fille de son ami le designer Gio Ponti, ou Fauteuil de 1952, eux aussi passés récemment en vente à Christie’s). Ces prix élevés s’expliquent par la rareté de ses productions sur le marché de l’art, Mollino n’ayant produit que pour des clients dont il était proche et qui étaient eux-mêmes le plus souvent des acteurs de la scène artistique turinoise.

Le secret des polaroids érotiques

La mort soudaine de Carlo Mollino alors qu’il était encore en activité dévoile une facette inconnue de cet homme à la personnalité si touffue. Plus de 2000 photographies, réalisées au fil des décennies, mais jamais exposées, sont découvertes dans la Casa Mollino. La théâtralisation des modèles féminins mis en scène, en postures lascives et sensuelles, rappelle les clichés de nus anonymes contemporains du célèbre photographe français Lucien Clergue, à la différence que les modèles de Mollino semblent défier leur observateur. Ces polaroids érotiques portent haut une féminité érotique et audacieuse, et continuent de passionner l’esprit moderne : ils ont ainsi inspiré la pré-collection Moschino femme automne-hiver 2018-2019. 

Expertiser et vendre un meuble de Carlo MOLLINO

Si vous possédez un meuble de Carlo MOLLINO ou tout autre sculpture, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre meuble. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes