Étienne COURNAULT

Peintre, graveur et décorateur français, 1891-1948

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Étienne COURNAULT et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre peinture, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Étienne COURNAULT

Prix d’une peinture signée : 600 – 8 000€

Estimation d’une estampe de l’artiste en vente aux enchères : 100 –  500€

La voie artistique familiale

Étienne Cournault est né en 1891 en Meurthe-et-Moselle, dans la ville de Malzéville à proximité de Nancy. Il grandit au sein d’une famille d’artistes, aisée et cultivée, influençant notablement ses développements futurs. De fait son grand-père, Charles Cournault aura été élève du romantique Eugène Delacroix, ainsi que du peintre et graveur Nicolas-Toussaint Charlet.

En 1906, Cournault intègre l’école des Beaux-arts de la ville de Nancy, au sein de laquelle sa formation se poursuit durant près de cinq années. Ses affinités artistiques le portent vers la technique de la peinture sur verre, et dans l’élan des arts décoratifs, il s’intéresse également volontiers à la gravure et la décoration. Il nouera une collaboration avec l’orfèvre français Jean Desprès entre les années 1930 et 1933.

Au début de la Première Guerre mondiale, tenu à distance du front, Cournault officie en tant que dessinateur de guerre.

Le cercle élargi d’un artiste indépendant

Cournault fréquente amicalement Pierre Chareau, architecte, mais également l’ébéniste française Rose Adler. S’il est un familier des cercles et mouvements du cubisme et du surréalisme, il reste un artiste en marge, attaché et fidèle à sa voie créatrice.

L’expérimentation, de toutes matières, est une occasion pour l’artiste de créer des objets à succès, tels que des tables, des sous-verres, des miroirs, mais aussi des bijoux, chacun apprécié pour leur singularité. Il travaille, par ailleurs, ses pièces de mobilier en bois en y intégrant du verre églomisé, une technique ancienne à base de feuille d’or ou d’argent et de verre, qu’il remet au goût du jour.

Sa rencontre avec le collectionneur français Jacques Doucet intervient peu avant 1930. Cette figure emblématique, fondateur de la bibliothèque d’art et d’archéologie, connue de nos jours comme étant la bibliothèque de l’institut national d’histoire de l’art, est un temps important de sa carrière. De fait, ce dernier est conquis par l’approche inédite et la créativité de Cournault, et décide de lui acheter plusieurs de ses œuvres.

Célébration d’un créateur éclectique

Étienne Cournault se distingue par ailleurs comme étant l’un des fondateurs de l’Union des artistes modernes (UAM) aux côtés de Jean Prouvé, Charlotte Perriand ou encore Le Corbusier, au Printemps 1929.

Cette réunion de personnalités artistiques œuvrant dans le champ décoratif, mais également de l’architecture, est effective jusqu’en 1958.

Une exposition organisée au sein du musée des beaux-arts de Nancy s’est tenue en 2016, et a ouvert au public la richesse créatrice de Cournault.

Sur le marché de l’art, de petites peintures de Étienne Cournault, présentant des motifs animaliers, épurés et stylisés, ou encore de natures mortes, sont présentes à des prix oscillant entre 900 euros et 1 500 euros

Expertiser et vendre une peinture de Étienne COURNAULT

Si vous possédez une peinture de Étienne COURNAULT ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre peinture. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.