Ferdinand BOL

Peintre, graveur, dessinateur néerlandais du XVIIe siècle , 1616-1680

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Ferdinand BOL

Prix d’une peinture en vente aux enchères : 8 000 – 600 000 €

Estimation d’une estampe de Ferdinand BOL : 100 – 3 000€

Prix d’un dessin ou d’une aquarelle dans les salles de vente aux enchères : 3 000 – 100 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau signé Bol, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un apprentissage riche et diversifié

Fils du maître-chirurgien Balthasar Bol, Ferdinand naît à Dordrecht en 1616. La ville fait alors partie des Provinces-Unies, sept villes appartenant à la région septentrionale des actuels Pays-Bas. 

Bol est considéré à l’heure actuelle comme étant l’une de figures les plus charismatiques et notable retenue au sein du cercle d’artistes ayant fréquenté l’atelier de Rembrandt van Rijn, célèbre peintre du Siècle d’or néerlandais. 

Dans un premier temps, le jeune garçon serait entré selon toute vraisemblance en apprentissage chez Jacob Cuyp, peintre et illustrateur néerlandais, avant de fréquenter par la suite l’atelier du peintre et graveur Abraham Bloemaert, tous deux ayant été installés à cette époque dans la ville d’Utrecht.

Sa présence parmi les fidèles élèves de Rembrandt à Amsterdam est attestée par diverses sources manuscrites. Ainsi il débute en copiant et tâchant de restituer avec fidélité le style propre à son maître.

La pratique de l’époque au sein des ateliers d’artistes veut que les élèves, au cours de leur apprentissage, réalisent de nombreux travaux préparatoires ou plus conséquents pour le compte du maître. Leur main s’effaçant au profit de ce dernier, signataire en dernier acte des œuvres achevées. Aussi il aura longtemps été difficile de déterminer avec certitude la part de l’élève Bol, de la part du maître Rembrandt.

La filiation rembranesque immédiate

Installé à son compte dans un atelier amstellodamois à partir de 1641, Bol se distingue pour sa filiation rembranesque, avec l’exploration de thèmes communs au maître : les scènes bibliques, les portraits, dans un style raffiné mettant en valeur une figure humaine dont il se dégage une force expressive notable.

Il entretient ce goût de la théâtralisation, avec un travail soigné de mise en scène, de costumes et parures exotiques dont il affuble ses personnages à la manière de Rembrandt. Il restitue également avec acuité l’individualité de ces portraiturés.

Après les années 1650, il reçoit des commandes institutionnelles prestigieuses à Amsterdam, et devient chef de la guilde. Son style évolue, et si Bol se défait des influences de son maître, il en garde l’empreinte au niveau de la diffusion de la lumière et dans l’emploi subtil qu’il fait des couleurs. 

Une signature caractéristique 

Ses portraits sont conservés au sein des plus prestigieuses collections internationales : l’Homme à la plume au musée Thyssen-Bornemisza de Madrid, des scènes historiques de belle facture et des portraits appartenant à la Leiden Collection, encore à l’Ermitage de Saint Petersburg ou au Rijksmuseum, un Portrait de femme au Musée des Beaux-arts de Quimper.

Sa toile de grand format Eliezer et Rebecca au puits offerte en donation par le collectionneur de la célèbre Leiden Collection, Simon Kaplan, au Musée du Louvre en 2017, est actuellement présentée lors de l’exposition internationale Chefs d’Œuvre de la collection Leiden de Paris à Abu Dhabi, en passant par Shanghai et Pékin.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.