George I BARRET

Peintre irlandais du XVIIIe siècle, 1730-1784

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste George I BARRET

Prix d’une peinture en vente aux enchères : 4 000 – 200 000 €

Prix d’un dessin ou d’une aquarelle dans les salles de vente aux enchères : 150 – 15 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau signé Barret, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

L’attrait pérenne pour le paysage 

Peintre paysagiste irlandais, George Barret senior est né vers 1730 à Dublin. Son père est tailleur, et suivant cette ascendance familiale Barret se forme tout d’abord au métier de corsetier. 

Il intègre par la suite la Dublin Society’s Schools en spécialisation dessin. Le peintre et dessinateur Robert West, artiste majeur ayant influencé l’enseignement des arts en Irlande, y est son enseignant vers 1747.

Barret y obtient une récompense qui le distingue pour la qualité de ses dessins, on lui reconnaît en complément la maîtrise du pastel et de la gouache. 

Ayant quitté Dublin vers 1762, il s’établit à Londres où il parvient à asseoir une certaine notoriété grâce à la qualité de ses peintures à l’huile. Il parvient également à rejoindre un groupe de personnalités influentes, et s’illustre comme membre fondateur de la célèbre Royal Academy de peinture en 1768. Il y expose d’ailleurs près d’une trentaine d’œuvres entre 1769 et 1782, la plupart étant des paysages sauvages et montagneux.

Barret et la noblesse de son temps  

Proche ami d’Edmund Burke, philosophe et politique de renom dont les travaux autour de la notion de Sublime auront influencé après lui des générations d’artistes, Barret poursuit ses premiers succès londoniens en se pliant volontiers aux nombreuses commandes qui lui sont passées.

De fait il s’épanouit au gré de ses relations privilégiées et pérennes, faisant une priorité des commandes de ces riches propriétaires terriens dont les besoins s’ajustent au gré de la construction et des agrandissements de leurs demeures. Cela lui assure des revenus confortables sur le long terme. 

Dans cette lignée, Barret réalise notamment une douzaine de peintures pour le compte du Duc de Portland entre 1765 et 1771, portant autour la thématique de l’abbaye de Welbeck. Barret y met l’accent sur les arbres et lieux environnants. La plupart des paysages issus de cette série sont de nos jours exposés à la Portland Gallery à Welbeck.

Si son regard se porte vers ses contemporains, notamment le peintre de paysages Robert Wilson, dont la critique dénote que Barret n’égale pas l’élégance et la qualité artistique, l’artiste fonde sa réussite sur les soutiens de ses commanditaires.

Ses paysages sont diffusés par l’intercession des travaux réalisés par le graveur John Boydell.

 Succès financier et postérité

Ses aquarelles tardives lui valent de belles appréciations de la part du collectionneur d’art et directeur de la Galerie nationale d’Irlande à Dublin au XXsiècle, Thomas Bodkin. 

Barret laisse une production picturale conséquente, à l’appréciation des nombreuses commandes auxquelles il aura répondu, majoritairement restée méconnue du fait d’une désuétude de l’artiste au cours du XIXe siècle. 

Une de ses peintures représentant un paysage boisé avec pêcheurs aura été adjugée près de 580 000 € en 2005 chez Christie’s, ce qui est un record pour Barret sur le marché de l’art. Toutefois l’engouement pour l’artiste reste discret, et il n’existe pour l’heure ni monographie, ni catalogue raisonné s’y rapportant. 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.