Gérard SCHLOSSER

Peintre français, 1931

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Gérard SCHLOSSER et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre peinture, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Gérard SCHLOSSER

Prix d’une peinture : 10 000 – 50 000 €

À la recherche d’un moyen d’expression

Cet artiste, peintre et photographe est né à Lille en 1931. C’est à l’âge de 17 ans qu’il quitte le nord de la France et s’installe à Paris où il vivra toute sa vie. Il étudie l’orfèvrerie à l’école des arts appliqués, ainsi que la sculpture de façon autonome. 

Après avoir été de passage à l’école des beaux-arts, il décide de consacrer entièrement son art à la peinture dès 1953. Ses œuvres, peuplées de personnes cintrées de noir ne sont pas sans rappeler celles du pop art.

De la pratique de la peinture est né un intérêt pour l’art de la photographie. Ce n’est qu’au tout début des années 1970 qu’il utilise la photographie pour l’aider à générer ses œuvres peintes. 

Le besoin de percevoir et de retranscrire le réel tel qu’il est, le poussa à réaliser quelques courts métrages, dont le premier, date de 1978. Cet intérêt se développe dans les années 1990. Artiste reconnu, il vit et travaille actuellement à Paris. 

La photographie en noir et blanc au service de la peinture polychrome

Ses réalisations tournent autour de la peinture et des photomontages. Schlosser utilise des centaines de photographies, toujours développées en noir et blanc, qu’il découpe et assemble pour parvenir à un seul photomontage, qui lui sert de cadre pour sa peinture, notamment par le biais de l’épiscope. Le procédé utilisé permet un rendu de l’œuvre réaliste, donnant à la peinture l’apparence d’une photographie.

Si les photographies qu’il développe sont toujours en noir et blanc, c’est la couleur qui domine dans ses toiles. Des couleurs pour la plupart vives, mais réalistes. Ce qui l’inspire au départ est le détail d’un corps humain, qu’il situe dans un lieu, intérieur ou extérieur. Chaque personnage est vu comme un acteur anonyme. 

La mise en œuvre hyperréaliste de la sensualité

Cet artiste s’inscrit dans le courant artistique de l’hyperréalisme, mais également de la figuration narrative en opposition à l’abstraction. Chaque peinture dévoile une scène souvent intimiste, où le repos est roi, entre sensualité, suggestion et provocation. On a pu juger son œuvre comme étant politique, mais cet aspect s’efface devant l’intime et le récit de la personne elle-même. 

L’artiste aime tout particulièrement l’œuvre de Fernand Léger qu’il copie à l’arrière-plan de beaucoup de ses tableaux, comme pour lui rendre hommage. 

Les titres de ses tableaux sont explicites, ils ne décrivent pas la scène, mais suggèrent plutôt le réel de chaque situation. Pour l’artiste, le titre d’une œuvre fait partie intégrante de sa réalisation, car il raconte une histoire, au-delà de la perception visuelle. 

De nombreuses expositions lui ont été consacrées, notamment dans des galeries en France comme à l’étranger. Comme récemment à la galerie Strouk à Paris en 2013 qui a notamment mis en valeur les œuvres hommages à Fernand Léger. 

Son style hyperréalisme et son esthétique plaisent aux collectionneurs d’art contemporain. Le prix record de vente d’une de ses œuvres date de 2017, où un tableau de 1970 a été vendu pour la somme de 136500 €. 

Expertiser et vendre une peinture de Gérard SCHLOSSER

Si vous possédez une peinture de Gérard SCHLOSSER ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre peinture. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.