Gustave de Smet

Peintre belge du XXe siècle, 1877-1943

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Gustave de Smet

Dessin et aquarelle : 700 – 150 000 €

Peinture : 2 000 – 400 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de Gustave de Smet, nos experts se tiennent à votre disposition via notre formulaire d’expertise gratuit.

Une formation académique

Gustave de Smet est un peintre expressionniste belge né à Gand en 1877 et mort à Deurle en 1943. 

Fils de Jules de Smet, peintre-décorateur d’enseignes et de théâtre, Gustave de Smet pratique dans un premier temps dans l’atelier de son père, probablement en compagnie de son frère, Léon de Smet, qui deviendra lui aussi artiste-peintre. 

De 1888 à 1895 Gustave de Smet peaufine son apprentissage artistique à L’Académie de Gand, entre autres auprès de Jean Delvin, membre fondateur du Groupe avant-gardiste des XX. 

À la recherche d’un style

Lors de sa sortie de l’Académie, Gustave de Smet montre un intérêt pour le style romantico-réaliste dans lequel il s’illustre par des peintures de paysage et des natures mortes. De 1906 aux années 1915, les impressionnistes français exercent sur Gustave de Smet une grande influence, au point que l’artiste s’oriente vers une peinture luministe, suivant de près l’exemple de son célèbre contemporain belge Émile Claus. 

Lors de la Première Guerre mondiale, l’artiste s’exile aux Pays-Bas où il demeure jusqu’en 1922. Il y subit alors l’influence des peintres néerlandais, comme Jan Sluyter ou Léo Gestel, et celle des peintres du groupe allemand de Die Brücke, au point de s’orienter, cette fois-ci, vers l’expressionnisme.  

De 1922 à 1925, l’œuvre de Gustave de Smet se fait plus sobre, plus géométrique et l’influence du cubisme de Ferdinand Léger se fait sentir. Il faudra attendre les années 1930 pour que notre artiste retourne vers une peinture plus colorée, plus équilibrée et plus personnelle.

Peindre l’homme et la nature 

Ce sont les œuvres issues de cette dernière période qui caractérisent aujourd’hui le mieux son travail. Il peint par exemple, en 1930, De Kunstrijdster vendue 302 500 euros chez Christie’s (Amsterdam, 13 décembre 2016) ou La fillette en rose, en 1937, deux œuvres remarquées pour leurs couleurs vives et pour leur sujet léger et poétique. 

Globalement l’œuvre de Gustave de Smet dépeint une atmosphère pastorale où l’homme communie avec la nature, comme l’illustre La Vie de la ferme de 1928 (Christie’s, Amsterdam, 5 juin 2012, adjugée 205 000 euros) ou Un chasseur dans la neige de 1929 (Christie’s, Amsterdam, 17 juin 2014, adjugée 67 500 euros). 

L’ensemble de ces peintures permet au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles de qualifier Gustave van Smet d’expressionniste classique lors de la rétrospective qui lui est organisée en 1936. L’artiste meurt quelques années plus tard, en 1945, à l’âge de 66 ans. 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.