Harry BERTOIA

Sculpteur italiano-américain du XXe siècle, 1915-1978

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Harry BERTOIA

Prix d’un mobilier signé Bertoia : 50 – 2 000€

Estimation d’une sculpture de l’artiste : 2 000 – 150 000€

Cote de l’artiste pour une estampe ou un dessin : 200 – 5 000€

Si vous souhaitez faire estimer un mobilier de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Le rêve américain de Bertoia

Harry Bertoia est un sculpteur italien naturalisé américain. Il est né en 1915 à Arzene, en Italie, et mort en 1978 à Barto aux États-Unis. 

En 1930, alors qu’il rend visite à son frère ainé à Détroit, Harry Bertoia décide de s’installer définitivement aux États-Unis. Il s’inscrit alors au cours d’art, et notamment de joaillerie, de la Cass Technical High School puis, en 1937, il suit ceux de l’Art School of Detroit Society Art and Crafts. L’année suivante, il rencontre Walter Gropius et Charles Ray Eames à la Cranbrook Educational Community. 

Dans les années 1940, il ouvre son propre atelier où il crée des bijoux et travaille les métaux. En 1950 il déménage en Pennsylvanie où il ouvre un studio. C’est également là qu’il commence à travailler pour la compagnie Knoll, des époux Hans et Florence Knoll, deux célèbres designers américains. 

Design et sculpture

C’est de cette collaboration que nait l’une de ses œuvres les plus célèbres, le fauteuil Bertoia, conçu en 1952. Ainsi, si Harry Nertoia est avant tout considéré comme un sculpteur, il était connu pour ses services à thé et à café argentés d’influence cubiste, ainsi que pour son mobilier, en particulier le fauteuil Bertoia, avec ses pieds en métal élancé, son cadre et son assise maillée.

Les années 1960 sont prospères, l’entreprise Knoll fonctionne à merveille et cela permet à notre artiste d’explorer, en parallèle de ses créations dans le design, d’autres horizons comme celui de la sculpture. 

Dès lors, Harry Bertoia commence à concevoir d’immenses sculptures, souvent pensées pour répondre à des commandes architecturales. Celles-ci sont envoyées dans tous les États-Unis, attestant du succès de notre artiste. 

En 1955, par exemple, Eero Saarinen lui commande la création de l’autel de la chapelle du Massachusetts Institute of Technology. En 1956, il reçoit pour l’ensemble de ses réalisations dans le domaine de l’architecture, la Médaille de l’artisanat de l’American Institute of Architects. 

Une renommée internationale

Dans les années 1960, l’artiste commence à effectuer des sculptures sonores. Mêlant ainsi sa première passion, les bijoux et la métallurgie, à ses expérimentations sculpturales, il rencontre un succès inédit. Ainsi, les œuvres de Bertoia vendues par l’intermédiaire de la Fairweather Hardin Gallery à Chicago et par La Staempfli Gallery de New York depuis les années 1950 se comptent par centaines. 

Il est régulièrement exposé dans ces galeries et a participé à des expositions itinérantes du Museum of Modern Art et de la Fédération américaine des arts, ainsi qu’à l’exposition annuelle de sculptures du Whitney Museum of American Art. Son travail a été présenté à Londres, Paris, Amsterdam et dans d’autres villes d’Europe où il a été acclamé.

Aujourd’hui plutôt bien représentées sur le marché de l’art, les œuvres de Bertoia les plus célèbres, ses sculptures, se vendent sur une fourchette assez large, allant de 112 660 euros pour une œuvre comme Sculpture of Sonambient (Christie’s, New York, 18 mai 2017), à 520 919 euros pour des œuvres plus importantes, comme ce fut le cas de Screen Tree (Christie’s, New York, 15 novembre 2012). 

Célèbre et mondialement reconnu, Harry Bertoia s’éteint le 6 novembre 1978 à l’âge de 63 ans. 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.