Jean-Baptiste OLIVE

Peintre français du XIXe et XXe, 1848-1936

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Jean-Baptiste OLIVE

Prix d’une peinture signée JB Olive : 2 000 – 40 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 200 – 3 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Qui est JB Olive ?

Jean Baptiste Olive (1848 – 1936) est un peintre français, à ne pas confondre avec Henri Olive-Tamari. D’origine modeste, dès son enfance, il se passionne pour le dessin.

Il quitte alors l’École des Frères pour devenir apprenti peintre aux côtés d’un décorateur. Cependant, l’atelier produisant principalement des stores décorés, et souhaitant diversifier son apprentissage, il rejoint Gustave Julien, avec qui il perfectionne son traitement de la mer ; puis Étienne Cordelier avec qui il décore le Café Monte-Carlo.

Sous les conseils de Cordelier, en 1867, il intègre les Beaux-Arts de Marseille dans l’atelier de Johanny Rave, et en 1869, il lance sa carrière de décorateur à Marseille. Au cours de cette période, il voyage à plusieurs reprises en Italie, mais aussi beaucoup en France.

Il rencontre également Antoine Vollon, qui par la suite, sera son maître d’art. Lorsqu’il s’installe à Paris, il rencontre le marchand d’art, Breysse. Quelque temps plus tard, il se marie avec la fille de celui-ci, Hélène, qui devient la mère de ses deux filles.

À partir de 1874, il expose ses œuvres au Salon de Paris et devient membre du Salon des Artistes français en 1881. Au long de sa carrière, il remporte de nombreux prix, donc une médaille d’argent à l’Exposition Universelle de 1889. Olive est connu pour ne pas savoir tenir ses comptes, mais forte heureusement, il compte avec l’inestimable soutien financier de Noël Mazet qui est ami et mécène de l’artiste. Olive vend également quelques toiles au général Malesherbes.

Finalement, il décède en 1936 à l’âge de 88 ans. 

De l’académisme à la touche personnelle

Au début de sa carrière, Jean Baptiste Olive réalise des œuvres qui reflètent l’académisme de sa formation artistique, mais petit à petit, il apprend à y rajouter sa vision personnelle.

La rencontre avec Antoine Vollon marque profondément l’artiste, qui souhaite alors devenir son élève. À ses côtés, il perfectionne sa technique, notamment pour les natures mortes. Il fréquente également d’autres artistes tels que Robert Mols, Raymond Allègre et Théophile Henri Décanis.

De toute sa carrière, ses principales sources d’inspiration sont indéniablement Marseille, la mer et la Côte d’Azur. Un grand nombre de ses toiles représentent le Vieux-Port, les calanques et les rivages marseillais. Une fois à Paris, il apprend à user de cette caractéristique originale pour se différencier de ses confrères.  

Une œuvre qui respire le Sud

Olive est incontestablement un maître des paysages marins et un incontournable de l’art phocéen. Les toiles traitant des sujets marins sont aujourd’hui parmi ses œuvres les plus recherchées et les plus cotées.

Au cours de sa période parisienne, grâce à Cornelier, il réalise les décorations du Cirque d’Hiver, de la basilique du Sacré-Cœur, de quelques pavillons de l’Exposition universelle de 1889 et de la salle du restaurant Le Train bleu de la gare de Lyon en 1900.

Le soutien de Noël Mazet joue un rôle primordial dans le bon positionnement actuel de l’artiste dans le marché de l’art français. Pour une marine de Marseille, il faut compter entre 15 000 et 50 000 euros, pouvant monter jusqu’à 70 000 euros pour certaines, comme L’entrée du Vieux-Port de Marseille vendue à 72 000 euros en 2012. Quant aux natures mortes, leurs prix oscillent entre 3 000 et 13 000 euros. 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.