John Robert COZENS

Dessinateur et aquarelliste romantique anglais, 1752-1799

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de John Robert Cozens et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste John Robert COZENS

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 100 € – 150 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

John Robert Cozens : aquarelliste paysagiste

Aquarelliste spécialisé dans les paysages, John Robert Cozens est le fils d’Alexandre Cozens, célèbre dessinateur russe. Né à Londres en 1752, il étudie le dessin et la peinture auprès de son père. Cozens expose ses premiers dessins à la Société des Artistes à partir de 1767. Environ en 1772 Cozens semble avoir suivi son oncle, Robert Edge Pine à Bath, où il publie en novembre 1773 Eight Views of Bath. Suite à sa première exposition de peinture de 1776 à la Royal Academy, Cozens accompagne Richard Payne Knight, connaisseur et antiquaire dans les Alpes Suisses : lors de ce tour, il produit un corpus de 57 dessins.

Dans les dix-huit mois suivants, Cozens voyage dans l’Italie centrale, Tivoli, Naples, collines Albans, Rome. Cozens quitte Rome le 8 avril 1778 et s’établit à Bath jusqu’à l’année 1772. Dix ans plus tard, avec Beckford, Cozens se rend à nouveau en Italie, au Sud Tiröl, à Padoue et Venise, pour enfin revenir vers Rome et Naples. À l’automne 1783, Cozens retourne en Angleterre : la mélancolie, dont il souffrait depuis longtemps, évoluera dans une forme plus grave de maladie mentale. À partir de février 1794, il sera interné à l’hôpital, suivi par le Docteur Thomas Monro, où il finira ses jours le 1er janvier 1798. 

Cozens : entre romantisme anglais et grandeur française 

La production de Cozens se situe dans le courant du romantisme anglais : le paysage expressif empreint de mélancolie constitue la principale production de l’artiste. L’usage des couleurs le rapproche de Turner et la composition reflète les éléments propres à Claude Lorrain, Nicolas Poussin et Gaspar Dughet. 

Cozens : peintre sublime des grands touristes 

L’œuvre de Cozens est caractérisée par une sobre simplicité : les sujets préférentiels de l’artiste sont les sites classiques du Grand Tour. Ses commanditaires sont pour la plupart des Grand Touristes : Payne Knight, J. P. Hackert et William Beckford lui avaient demandé des aquarelles comme souvenir. Beckford possédait 94 aquarelles que Cozens avait faites lors de son dernier voyage en Italie : View of Mirabella, Villa of Count Algarotti in the Euganean Hills et le St Peter’s from the Villa Borghese sont, sans doute, les meilleures aquarelles de sa production. Si dans les premières esquisses la palette chromatique de Cozens tendait vers les couleurs froides à la fin de sa carrière, spécialement dans les aquarelles italiennes, l’artiste vire vers les couleurs chauds. 

Pendant la maladie, D. Moro montra les dessins de Cozens à Turner et Thomas Girtin : les panoramas alpins et italiques se révèleront une influence dans l’approche du Sublime de Turner et dans le panorama chez Girtin.

Expertiser et vendre une oeuvre de John Robert Cozens

Si vous possédez une oeuvre de John Robert Cozens ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes