Louis-François CASSAS

Peintre, graveur et dessinateur orientaliste français, 1756-1827

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Louis-François CASSAS et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Louis-François CASSAS

Prix d’une estampe : 3 000 – 60 000€

Estimation d’une aquarelle ou d’un dessin de l’artiste en vente aux enchères : 150 – 6 000€

Un parcours artistique traditionnel

Louis-François Cassa est un peintre français du tournant du XVIIIe et du XIXe siècle, aussi spécialisé dans le dessin et la gravure, et considéré comme une figure de l’orientalisme.

Ayant commencé par une formation d’ingénieur des Ponts et chaussées, il apprend d’abord le dessin scientifique et d’architecture avant de bénéficier d’une formation au dessin de paysage grâce à l’aide de mécènes q ui le prennent sous son aile. Ainsi, Louis-François Cassas se forme à l’académie parisienne du Duc de Chabot entre 1777 et 1778, et effectue plusieurs voyages.

Jouissant d’une grande reconnaissance pour son art, Cassas enseigna aussi en tant qu’inspecteur des travaux et professeur de dessin à l’école de la Manufacture royale des Gobelins. 

L’influence de grands maîtres et des voyages 

Louis-François Cassas eut en effet la chance d’être le protégé de mécènes comme Aignan-Thomas Desfriches, dessinateur et collectionneur reconnu, puis Louis-Auguste de Rohan devenu ensuite duc de Rohan-Chabot, figure importante de la vie politique française, et enfin le comte de Choiseul-Gouffier, ambassadeur français à Constantinople. Il va pouvoir effectuer plusieurs voyages grâce à eux qui vont constituer une source d’inspiration très importante. Il effectue deux voyages en Hollande et en Bretagne durant sa scolarité, puis il part en 1778 en Italie avec les Rohan-Chabot pour un voyage de cinq ans. Enfin il part à Constantinople avec le comte de Choiseul-Gouffier, en passant par la Grèce, l’Asie Mineure, et le Moyen-Orient (Syrie, Palestine, Égypte).

Durant ces cinq années en Italie, il se rend dans des régions encore peu explorées par les artistes comme au royaume de Naples où il va à trois reprises, en Istrie, et en Dalmatie. L’artiste participe aussi à une expédition dans le sud selon la volonté de l’abbé Saint-Non, pour réaliser des dessins de monuments et pour réaliser le Voyage pittoresque ou description des Royaumes de Naples et de Sicile (1781-1786, 4 vol.) publié plus tard dans le Voyage pittoresque et historique de l’Istrie et de la Dalmatie rédigé d’après l’Itinéraire de L. F. Cassas par Joseph Lavallée, œuvre majeure de 69 planches. 

Louis-François Cassas peint majoritairement des paysages, des vues comme celles du port de Trieste, des côtes ou des cascades, mais il dessine aussi des monuments, antiques ou médiévaux (il a notamment peint des châteaux) d’Italie et du Moyen-Orient. Il réalisa aussi des maquettes en terre cuite ou liège autour des moments qu’il a dessiné. Enfin il dessina à partir de 1817 de grandes aquarelles.

Des œuvres multiples et reconnues

Véritables témoignages de contrées encore peu connues, les œuvres de Louis-François Cassas eurent beaucoup de succès auprès des grands de son époque, souvent ce sont des commandes, comme ses mécènes, l’abbé de Saint-Non, ou même Napoléon qui lui a commandé ses maquettes en reliefs, aujourd’hui conservées à l’École des Beaux-Arts de Paris. 

Ainsi on trouve encore aujourd’hui beaucoup de ses œuvres sur le marché et dans de nombreux pays, des dessins d’Italie par exemple comme View of the Port of Naples, with Vesuvius in the Background (1779) estimé entre 8 et 12 000 dollars à New York, ou encore Vue du Palais des Empereurs sur l’Aventin près du forum à Rome ; et Vue de Rome avec le Tibre et Saint-Pierre estimé à Paris entre 10 et 15 000 euros. D’autres types d’œuvres ont moins de succès comme des dessins de vues ou de monuments souvent estimés entre quelques centaines et un millier d’euros. Ses œuvres dépeignant le Moyen-Orient sont à l’inverse souvent plus chères, à plusieurs dizaines de milliers d’euros, comme Magellon, consul de France en Égypte visite la colonne de Pompée. Alexandrie., 1795 (entre 12 et 15 000 euros), ou encore Vue de la vallée du Kadisha, une gouache réalisée au Liban en 1827 (entre 10 et 12 000 euros).

Expertiser et vendre un tableau de Louis-François CASSAS

Si vous possédez un tableau de Louis-François CASSAS ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes