Lucie RIE

Céramiste, 1902-1995

Vous avez des questions ?

Cote, prix et estimation de l’artiste Lucie RIE

Prix d’un objet de l’artiste : 400 – 20 000€

Estimation d’une céramique signée Lucie Rie : 400 – 15 000€

Si vous souhaitez faire estimer une céramique de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Les débuts d’une créatrice passionnée

Originaire de Vienne, où elle est née sous le nom de Lucie Gomperz en 1902, Lucie Rie est la fille d’un médecin ayant évolué dans l’univers proche du psychanalyste Sigmund Freud.

Entre 1922 et 1926, la jeune femme se forme à la poterie au sein d’un établissement viennois dédié aux arts et métiers. Celui-ci est rattaché à l’association Wiener Werkstatte, issue de la Sécession viennoise, regroupant artistes et artisans sous entité de créateurs indépendants. Cette orientation s’impose sous influence de son oncle lui ayant transmis le goût de l’art et de l’archéologie.

Grâce à l’intervention de l’architecte et designer Josef Hoffmann, Gomperz voit ses poteries exposées dans le livre des Arts décoratifs et promues lors d’événements tel que le Werkbund destiné à valoriser l’innovation dans les champs de l’art et de l’architecture au début du XXe siècle.

Une fervente partisane de l’indépendance artistique

En 1926 alors qu’elle est âgée de vingt-quatre ans, la jeune femme se lie avec l’homme d’affaires viennois Hans Rie, dont elle se sépare à la période de son installation dans la capitale londonienne en 1938, alors qu’elle s’apprête à fuir l’Autriche nazie

Sa production des années 1940 est à destination des modistes et des couturiers, elle consiste en des pièces de boulonnerie et bijoux de céramique dont certains font partie à l’heure actuelle des prestigieuses collections d’Angleterre, à l’exemple du Victoria and Albert Museum.

La fin de la guerre est marquée par un retour à l’inspiration primordiale de Rie, la céramique. Elle s’y exprime au travers de la conception d’objets, citation à l’art du passé antique, voire préhistorique. Elle tend à épurer les lignes de ses créations, vases, bols ou bouteilles qui toujours se démarquent par leur rugosité. Les techniques qu’elle se plaît à mêler traduisent de ses recherches approfondies en amont de sa conception.

Son art se répand à partir des années 1960 lorsqu’elle occupe un poste d’enseignante au sein de la Camberwell School of Art

Rie : une carrière de louanges

L’Exposition universelle de 1937 présente plusieurs pièces réalisées par Lucie Gomperz, une participation qui lui vaut une médaille d’or et de se distinguer pour partie sur la scène de son temps.

Lucie Rie gagne en célébrité tout au long de sa carrière, emportant les faveurs de ses contemporains. Elle reçoit les honneurs se voit décerner le titre d’Officier de l’Ordre de l’Empire britannique à la fin des années 60, et de Dame commander au début des années 90.

Ses créations trouvent un écho à travers le monde et sont exposées au sein des plus célèbres institutions muséales : au MoMA, au Paisley Museum d’Écosse et aux quatre coins de l’Angleterre.

Lucie Rie s’éteint en 1995, laissant un riche ensemble de pièces dont le marché de l’art assure une belle pérennité artistique.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes