Mark TOBEY

Peintre américain du XXe siècle, 1890-1976

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Mark TOBEY

Prix d’une peinture signée Tobey : 1 000 – 350 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 1 000 – 500 000€

Cote de l’artiste pour une estampe : 100 – 2 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau du peintre, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Un début prometteur 

Mark Tobey est un peintre américain né le 11 décembre 1890 à Centerville (dans le Wisconsin) et décédé le 24 avril 1976 à Bâle.

De 1906 à 1908, il suit les cours de l’Institut d’art à Chicago. En 1911 il déménage à New York où il travaille comme illustrateur pour un magazine de mode. Sa première exposition personnelle a lieu en 1917, à la Galerie Knoedler, à New York. 

En 1918, Mark Tobey se convertit à la religion Baha’i, qui se veut international et qui proclame une unité spirituelle de l’humanité. 

Quatre ans plus tard, en 1922, il s’installe à Seattle où il enseigne à la Cornish School of Allied Arts. Il y rencontre un étudiant et peintre chinois, Teng Kuei, qui l’initie à la calligraphie. 

Une œuvre d’inspiration variée

L’artiste se rend à Paris en 1925, ce qui marque le début d’une période de voyages. Au Moyen-Orient, en 1926, il s’intéresse à la calligraphie arabe et persane. À son retour à Seattle en 1928, il cofonde la Free and Creative Art School.

De 1931 à 1938, il est artiste résident à Dartington Hall, une école progressive située dans le Devonshire, en Angleterre. Il s’absente cependant régulièrement pour continuer à voyager aux quatre coins du monde. 

En 1938, il retourne à Seattle où, en plus de peindre et d’enseigner, il apprend le piano et la musique. Cette dernière inspirera son œuvre calligraphique. 

Mondialement reconnu, Mark Tobey présente ses œuvres dans une exposition personnelle à Portland en 1945. En 1951, sur invitation de Josef Albers, il enseigne l’art à la prestigieuse université de Yale puis, cette même année, sa première exposition rétrospective a lieu au Palais de la Légion d’honneur à San Francisco. 

La consécration

Une exposition personnelle de l’œuvre de Tobey a eu lieu en 1955 à la Galerie Jeanne Bucher à Paris. L’année suivante, il est élu à l’Institut national des arts et des lettres et reçoit un prix international Guggenheim, c’est la consécration. En 1957, il commence ses peintures de la série Sumi. Ces célèbres toiles sont exécutées à l’encre de Chine qui traduise ses différentes inspirations puisées dans ses voyages. L’artiste recherche dans cette abstraction un style calligraphique capable de traduire la synthèse de communication universelle à laquelle il aspire. 

En 1958, il reçoit le prix de peinture de la ville de Venise à la Biennale de Venise l’année suivante. L’artiste s’installe à Bâle en 1960 et, en 1961, il est le premier peintre américain à être honoré par une exposition personnelle au musée des Arts Décoratifs à Paris.

Aujourd’hui considéré comme le pionnier de l’abstraction américaine, Mark Tobey est surtout connu pour ses peintures « d’écriture blanche » ou des symboles calligraphiques s’entremêlent et se superposent à de très nombreux et fins coups de pinceau. C’est précisément le cas de White and Rose (1965) adjugé 533 744 euros par Christie’s (Londres, 21 juin 2011). D’autres œuvres de ce type, comme Structure for time (1959) vendue 367 019 euros (Christie’s, Londres, 14 février 2014), traduisent l’influence magistrale que Mark Tobey a exercé sur des artistes comme Jackson Pollock

Mark Tobey décède le 24 avril 1976 à l’âge de 84 ans à Bâle, laissant derrière lui une œuvre prolifique qui aura une influence décisive sur les artistes de la scène américaine future. 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.