Mel RAMOS

Peintre américain représentant le courant du pop art, 1935-2018

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Mel RAMOS

Prix d’une peinture signée en vente aux enchères : 2 000 – 400 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle : 7 000 – 85 000€

Estimation moyenne pour une estampe : 20 – 1 700€

Cote de Ramos pour la vente de sculpture : 500 – 100 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de Mel Ramos, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Le déclic ramosien 

Melvin John Ramos ou Mel Ramos est un peintre américain né à Sacramento le 24 juillet 1935 et mort le 14 octobre 2018 à Oakland, membre influent du mouvement pop art.

Ramos entame son apprentissage artistique au sein du Sacrament State College aux côtés de Wayne Thiebaud, connu pour ses natures mortes à partir d’objets du quotidien, notamment de friandises et autres aliments standardisés. C’est après l’obtention d’une licence, suivie d’une maîtrise que le style de Ramos se précise : la société industrialisée capitaliste va alors devenir sa muse, son adhésion publique au mouvement du Pop Art le confirmant. 

L’artiste mettra cependant du temps à exposer ses œuvres puisque c’est seulement à l’âge de trente-trois ans qu’il présente, pour la première fois, certains de ses tableaux à la galerie David Stuart et qu’il entamera une internationalisation au début des années 70 en se tournant vers l’Europe. C’est finalement le musée Oakland de Californie qui lui permettra d’accéder à la reconnaissance de la communauté artistique mondiale.

Personnages et société : la dimension holiste chez Ramos

Dans la lignée d’Andy Warhol ou encore de Roy Lchtenstein, le travail de Ramos s’inspire du trait des bandes dessinées pour construire un monde artistique singulier. Très tôt, le jeune Melvin s’adonne à la création de dessins et à la réalisation de caricatures. Cette réflexion sur la manière de mettre en scène, picturalement parlant, des personnages marquera d’ailleurs l’ensemble de son œuvre puisque dans nombre d’entre elles, l’on retrouve tant des inspirations de superhéros que des représentations de nus féminins, marquant ainsi l’évolution de l’artiste vers un style plus mature.

Là où Ramos se différencie du simple exercice du portrait, c’est sa volonté de mettre en perspective ces expressions charnelles inscrites dans un cadre sensuel avec des produits commerciaux connus de tous, des animaux ou encore des fruits. Les marques Coca-Cola et McDonald’s et l’emblématique burger constituent alors des motifs originaux dans la perspective ramosienne pour tout à la fois incorporer ce nouveau système social dans l’Art, le saisir sous un certain prisme et, finalement, le dénoncer pleinement.

Une peinture actuelle et pérenne de Mel Ramos

Présent dans de nombreux musées, tels que le musée d’art américain Whitney à New York, le musée d’art contemporain de Los Angeles, l’Albertina Museum de Vienne (lors d’une rétrospective) et le musée d’art moderne de San Francisco, le travail de Ramos a largement trouvé sa place dans le monde artistique.

Critique par son regard ironique sur la société, Ramos a su nourrir un mouvement — le Pop Art — dont la postérité n’est désormais plus nécessaire à démontrer tant il a marqué les esprits et a su révéler les excès et les irrationalités d’un système sur lequel il était pourtant encore difficile de prendre du recul. Son œuvre PEEK-A-BOO Marilyn 1 +2 +3, estimée à 14 000 euros, incarne à la perfection son désir de montrer son appartenance au Pop Art tout en révélant son goût pour la représentation du corps féminin, goût qui lui aura cependant valu nombre de critiques de la part des féministes qui y ont vu un désir de réduire la femme à un objet érotique.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.