Nikolay FESHIN

Artiste russe du XXe siècle, 1881-1955

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Nikolay FESHIN

Prix d’une peinture signée Feshin : 10 000 – 3 000 000 €

Cote de l’artiste pour une estampe ou une gravure : 100 – 2 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 4 000 – 12 000€

Prix d’une sculpture en vente aux enchères : 200 – 8 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau du peintre, nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Les premières inspirations

Nikolai Fechin est né en Russie à Kazan en 1881. Enfant il est frappé d’une méningite qui faillit lui coûter la vie.

Il grandit auprès d’un père sculpteur sur bois qui l’initie dès son enfance aux exigences de son art. À ses côtés, il conçoit des dessins de motifs, qui plus tard seront réemployés par son père pour la réalisation d’autels.

Après avoir été formé à la nouvelle école d’art de Kazan, Fechin est reçu à l’académie impériale des Beaux-arts de Saint-Pétersbourg où il reçoit notamment les enseignements de l’artiste Ilya Répine.

Il obtient le prestigieux Prix de Rome en 1909 grâce à sa composition de fin d’études, cela lui permet de voyager et découvrir les capitales européennes.  

Ayant voyagé en Sibérie au cours de l’année 1904, Fechin garde de riches souvenirs des habitants rencontrés et des paysages caractéristiques de la région. Cette découverte enrichit notablement ses travaux.

Jeux d’académisme et d’abstraction

Les œuvres de Fechin sont un condensé de peinture académique et d’abstraction.

Elles sont identifiables tout à la fois pour la parfaite maîtrise du dessin dont il fait preuve, et son approche expressive de la peinture.

Ses larges coups de pinceaux, sa technique contrôlée et sa palette ondoyante confèrent à ses compositions une dimension abstraite. L’artiste joue sur le flou artistique et certaines de ses compositions comme le Portrait de Varya Adoratskaya de 1914, invite à questionner les temporalités : apparition et disparition.

Fechin réalise dans cette continuité des portraits saisissants de ses contemporains, à l’appui d’un geste tout à la fois travaillé et décomplexé, ce qui lui assure un grand succès en tant que portraitiste.

À son retour à Kazan sa ville natale, Nikolai Fechin délivre des enseignements pendant une dizaine d’années, et continue à peindre.

Sa première exposition aux États-Unis intervient en 1910, lors d’un événement qui se déroule à Pittsburgh.

L’installation aux États-Unis avec sa famille date de 1923 après avoir quitté le rude climat politique et social de son pays. Professeur au sein de la New York Academy of Art à partir de 1926, il obtient sa naturalisation à cette période.

Fechin en vient également à s’intéresser à la sculpture et réalise des bustes en bronze en prenant notamment sa fille Eya pour modèle.

Une carrière d’honneurs et de succès

Durant sa carrière Fechin est primé en de nombreuses occasions. Il reçoit notamment une médaille d’or en 1910 lors de l’exposition annuelle de Munich, puis dans les années 1924/25 le premier prix de la National Academy of Design, ainsi qu’une gratification en 1926 à Philadelphie.

La grande majorité de ses œuvres est conservée au centre d’art de Kazan, sa ville natale.

Une de ses peintures consistant en un Portrait de jeune fille a été vendue aux enchères lors du London Russian’s Week de 2018 pour près de 610 000 £.

Nikolai Fechin s’éteint en 1955 à Santa Monica aux États-Unis.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.