Pascal Dagnan-Bouveret

Peintre, graveur et illustrateur français du XIX-XXe siècle, 1852-1929

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Pascal Dagnan-Bouveret

Peinture : 1 500 – 400 000€

Dessin et aquarelle : 300 – 20 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau signé Dagnan Bouveret, nos experts se tiennent à votre disposition via notre formulaire d’expertise gratuit.

Une formation académique

Pascal Dagnan Bouveret est un peintre, graveur et illustrateur français né à Paris en 1852 et mort à Quincey en 1929. 

Admis à l’École des Beaux-Arts de Paris en 1869, il poursuit son apprentissage dans l’atelier d’Alexandre Cabanel, puis dans celui de Jean-Léon Gérôme. 

C’est à cette époque qu’il se lie d’amitié avec Jules Bastien-Lepage, peintre naturaliste qui l’incite à changer de style artistique. 

Une carrière couronnée de succès

En effet, après avoir été classé second au Prix de Rome en 1876, Pascal Dagnan-Bouveret montre très vite son indépendance face à ses maîtres et se défait de l’emprise académique — pourtant très en vogue à l’époque — en préférant peindre des scènes vernaculaires naturalistes. 

Ce choix est approuvé par la critique de l’époque puisque s’ensuivent de nombreuses récompenses attestant de la notoriété de notre artiste. Ainsi, le Salon lui décerne une médaille de troisième place en 1878, une médaille de première classe en 1880 et une médaille d’honneur en 1889. Il reçoit également le Grand Prix de l’Exposition Universelle de Paris en 1889 et devient officier de la Légion d’honneur et membre de l’Institut de France en 1900. 

Peindre le vrai

Le succès de l’œuvre de Pascal Dagnan-Bouveret est dû à son aptitude à reproduire l’exacte réalité. Pour cela, l’artiste emploie en effet très largement la technique de la photographie pour capturer des modèles ou des paysages, dont il s’inspire ensuite largement dans ses peintures. Les chevaux s’abreuvant, une œuvre datée de 1884 et aujourd’hui conservée au Musée des Beaux-Arts de Chambéry en est une parfaite illustration. 

Considéré comme l’un des portraitistes parisiens les plus appréciés de son temps, Pascal Dagnan-Bouveret peint des œuvres comme La Bouderie (Gustave Courtois dans son studio), en 1880. Cette dernière œuvre, elle aussi naturaliste, témoigne de la touche humoristique caractéristique des œuvres de l’artiste et a été adjugée 142 247 euros par Christie’s (New York, 24 octobre 2007). 

D’autres œuvres, plus tardives et plus lyriques, comme Ophélia, adjugée 36 255 euros (Christie’s, 22 octobre 2008), attestent de la diversité dont est capable notre artiste, et sont également appréciées du marché de l’art. 

Laissant derrière lui une œuvre particulièrement prolifique, aujourd’hui autant appréciée pour ses peintures que pour ses photographies, Pascal Dagnan-Bouveret décède en 1929 à l’âge de 77 ans.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.