Pavel Nikolaevitch FILONOV

Peintre russe du début du XXᵉ siècle, 1883-1941

Vous avez des questions ?

Cote, prix et estimation de l’artiste Pavel Nikolaevitch FILONOV

Prix d’une peinture signée Filonov : 5 000 – 1 000 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 8 000 – 80 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Filonov Pavel Nikolaevitch : un artiste qui a fait sa fortune 

Peintre, graphiste et poète Russe, Filonov Pavel Nikolayevich naît à Moscou le 20 janvier 1883 et meurt à Saint-Pétersbourg le 3 décembre 1941.

Issu de la classe ouvrière, il déménage à Saint-Pétersbourg où il gagne sa vie grâce à de petits travaux de broderie, de peinture, de restaurateur d’icônes et de bâtiments. Son intérêt pour les dessins et les peintures développé lors de son apprentissage l’amènera à s’inscrire à l’Académie des Arts en 1908 : il n’arrivera jamais à obtenir son diplôme, car il quittera l’académie deux ans plus tard, mais continuera son instruction personnellement auprès du maître L. E. Dmitriyev-Kavkazsky.

Avec Mikhail Vasilievich Matyushin il rejoint le groupe Soyuz Molodyzhi, qui l’introduit aux théories futuristes de Marinetti.

En 1911 il voyage en France et en Italie et en 1914 il publie l’ouvrage Painting Worked through to Completion où il esquissait les principes de sa méthode analytique et organique. Filonov participe activement à la révolution russe de 1917 : à la conclusion de la révolution, il montrera ses travaux à la First Free Exhibit of Artists of All Trends de l’Hermitage. En 1923 il devient professeur à la Saint-Pétersbourg Academy of Arts et un membre de l’Institute for Artistic Culture. Il organise également des masters de Réalisme analytique qui seront une des sources d’influence pour le suprématisme et l’expressionnisme. 

Filonov Pavel entre univers russe et sources nordiques

Le peintre Filonov Pavel suit de nombreux courants pour arriver à son style : davantage fasciné par le néo-primitivisme russe, il s’intéresse également à la fresque médiévale russe, à la manière linéaire de Dürer, aux ténébreuses inventions de Bosch et Bruegel, pour enfin atteindre le réalisme de Vasily Surikov et Konstantin Savitsky. 

Filonov Pavel ou l’exaltation du savoir-faire 

Les premières œuvres de Filonov datent des années1909-1910 : pour des raisons éminemment économiques, il peint essentiellement à l’aquarelle et huile sur papier. Entre 1910 et 1914, il expose régulièrement à l’Union of Youth, où il connaît les leaders du futurisme littéraire russe, qui comprenait Vladimir Maïakovski, Velimir Khlebnikov et Aleksey Kruchonyk : en 1913 il est co-designer de la pièce Vladimir Maïakovski : Tragediya

À partir de ce moment, jusqu’à la guerre, l’artiste définit son art comme un mélange de folie et de savoir-faire : l’incessant travail sur l’objet d’art l’emmène vers une texture détaillée, cristalline et iridescente. La plupart des œuvres de Filonov ont été sauvées par sa sœur Yevdokiya Nikolayevna Glebova.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes