Suzanne VALADON

Artiste peintre française , 1865-1938

Vous avez des questions ?

Vous avez en votre possession une œuvre de Suzanne VALADON et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre peinture, communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Suzanne VALADON 

Prix d’une peinture signée : 10 000 – 40 000 €

Estimation d’une aquarelle ou d’un dessin de l’artiste en vente aux enchères : 1 000 – 20 000 €

L’artiste, au-delà du modèle 

Suzanne Valadon de son véritable nom Marie-Clémentine Valade, était une artiste peintre française née en 1865. Elle vivait avec sa mère, blanchisseuse, à Montmartre. Elle y donne naissance, à son fils, Maurice Utrillo. 

Elle débute dans le monde de l’art en tant que modèle des peintres comme Pierre Puis de Chavannes, Henri de Toulouse Lautrec ou encore Paul Gauguin. Elle se fait appeler «Maria», car les modèles italiens sont très prisés à l’époque. 

Au début des années 1880, la jeune femme décide de passer de l’autre côté du chevalet et réalise des portraits avec diverses techniques comme le fusain ou la sanguine. Attirée par la vie nocturne, elle fréquente les lieux animés de la capitale, souvent en compagnie d’Henri De Toulouse Lautrec, qui la représente dans un tableau évocateur, en 1888. 

Elle rencontre Edgar Degas qui, impressionné par son talent, la prend sous son aile et lui apprend les rudiments de la peinture. Entre autres, Degas lui enseigne la gravure. 

De l’ombre à la lumière  

En 1894, Suzanne Valadon est la première femme à la société nationale des beaux-arts de Paris. Moderne, elle est également la première femme qui peint des hommes nus dans une œuvre monumentale, dans son tableau intitulé «le lancement du filet». 

Elle mène une vie aisée auprès de son mari Paul Mousis, mais son mariage bat de l’aile lorsqu’elle rencontre André Utter, ami de son fils, qui deviendra l’amour de sa vie ainsi que son modèle favori. 

En 1911 une première exposition lui est consacrée chez Clovis Sagot, marchand d’art. C’est le début de nombreuses expositions consacrées à son œuvre. La période d’après guerre est très prolifique pour l’artiste qui produit de nombreux portraits, nus et natures mortes.

Une artiste inspirée et inspirante   

Elle fait partie de l’avant-garde moderne, projette ses couleurs vives en aplat, et aime ce qui est décoratif, à la manière des impressionnistes. Amie des plus grands peintres d’avant-garde à l’époque, elle est notamment aidée par Pablo Picasso pour lancer sa carrière. 

Suzanne Valadon s’inspire de son entourage et réalise de nombreux portraits de son fils, de sa mère avec qui elle a vécu une grande partie de sa vie, mais également et surtout d’André Utter. 

Suzanne Valadon meurt à l’âge de 73 ans, entourée de ses amis Picasso, Derain, ou encore Braque. De nombreuses expositions lui ont été consacrées au cours de sa vie, notamment à la galerie Georges Petit en 1932. Une exposition lui rendant hommage se tient actuellement et jusqu’au 30 juin 2020, au Monastère royal de Brou à Bourg-en-Bresse.

Beaucoup de ses œuvres se trouvent dans les collections publiques comme au musée du Luxembourg qui fit l’acquisition de plusieurs de ses œuvres en 1937. En 2016, chez Sotheby’s, un de ses nus réalisés au crayon et à l’encre s’est vendu pour plus du double de l’estimation haute, à hauteur de 7500 euros. 

Expertiser et vendre une oeuvre de Suzanne VALADON 

Si vous possédez une peinture de Suzanne VALADON ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre peinture. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.