Auguste HERBIN

Théoricien et praticien de l'abstraction, 1882-1960

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Auguste Herbin et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Auguste Herbin

 

Estimation minimale – maximale

Peinture 400 – 600 000 €
Dessin 200 – 45 000 €
Estampe  50 – 4 000 €

 

Huile sur toile Auguste Herbin

Auguste Herbin, Soleil d’hiver à Haute-Isle, estimation : 50 000€ – 70 000€

Dessin d'Auguste Herbin

Auguste Herbin, Autoportrait, dessin estimé $15 000 – $20 000 et vendu $18 750 par Sotheby’s


 

Qui est Auguste Herbin ? 

Des influences multiples

Né le 29 avril 1882 à Quiévy, Auguste Herbin a son premier contact avec le dessin lors des cours de dessins industriels dispensés par la municipalité. Dès 1900, il intègre l’École des Beaux-Arts de Lille dans la classe de Pharaon Winter.

Une fois diplômé, le peintre s’installe à Paris où il fréquente la scène artistique tel que l’emblématique Bateau-lavoir à partir de 1909. Auguste Herbin se lie alors d’amitié avec Pablo Picasso et Georges Braque, marquant le début de sa période cubiste. À partir de 1919, en rupture avec le cubisme, le peintre s’épanouit alors dans l’abstraction dont il devient une figure émergente et éminente. Survivant de la Seconde Guerre mondiale, Auguste Herbin reste un témoin de l’art abstrait. En 1953, il est frappé d’hémiplégie et doit réapprendre à se servir de sa main gauche. Attaché à ses origines, le peintre offre vingt-quatre œuvres à la ville de Cateau-Cambrésis. Auguste Herbin s’éteint, à l’âge de 77 ans, le 31 janvier 1960.

Du cubisme à l’abstraction

Si ses premières œuvres ont des influences impressionnistes, postimpressionnistes et fauvistes, l’artiste se rapproche rapidement du cubisme et expose en 1910 au salon des indépendants ainsi qu’à l’exposition de la Section d’Or en 1912. De 1913 à 1923, le peintre s’installe à Céret et s’adonne à un style cubiste créant ses œuvres emblématiques de cette période (Paysages à Céret, 1913). 

Lassé du cubisme, le peintre connaîtra une phase d’introspection sur son propre style avec notamment sa série d’objets monumentaux ou encore un bref retour au style figuratif (Les joueurs de boules, 1923). En tant que co-fondateur du Salon des surindépendants en 1929, le peintre se dirige de manière certaine vers l’abstraction et fonde le groupe Abstraction-Création avec Georges Vantongerloo. Dès 1940 et jusqu’à la fin de sa vie, le peintre se consacre entièrement et sans interruption à la peinture abstraite et développe un alphabet plastique basé sur la synesthésie. Son livre L’art non figuratif non concret présente ce fameux principe sur lequel repose son Alphabet plastique et devient ainsi une référence. À la fin de sa vie, Auguste Herbin jouit déjà d’une renommée internationale. 

L’alphabet plastique, un processus majeur

Si Auguste HERBIN a créé des œuvres notoires dans sa période cubiste ainsi qu’abstraite, l’élaboration de son alphabet plastique en 1946 apparaît comme un « aboutissement » de sa réflexion sur l’art de manière générale. Pionnier de l’art abstrait, le peintre a influencé grâce à cette œuvre de référence les artistes abstraits dits de « seconde génération » comme Victor Vasarely qui créa lui-même son alphabet plastique quelques années plus tard. Son fil conducteur est la synesthésie, associant les couleurs à des mots et des sons. Il parle d’alphabet « universel » et l’utilise dans ses compositions leur donnant ainsi une signification particulière. Vingt-six couleurs y sont répertoriées et chacune est associée à une lettre, une forme géométrique et une sonorité. 

Auguste Herbin commence dès 1919 à créer ses célèbres compositions abstraites faites de formes géométriques en aplat de couleurs vibrantes. Jusqu’à sa mort, le peintre peint de telles compositions de tailles variables. Parmi celles-ci peuvent être citées Réalité spirituelle (1938), Matin II (1952) ou encore Fin (1960), œuvre inachevée à cause de la mort subite du peintre. Le prix de vente des compositions et œuvres de ses différentes périodes vont de 10 000 pour des dessins et jusqu’à 200 000 euros pour des toiles.

Reconnaître la signature de Auguste Herbin

Auguste Herbin fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature auguste herbin

Expertiser et vendre une œuvre de Auguste Herbin

Si vous possédez une œuvre de Auguste Herbin ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.