ANGIBOULT

Peintre et femme de lettres française., 1887-1950

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de François Angiboult et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste François Angiboult

Prix d’une peinture signée François Angiboult en vente aux enchères : 200 – 40 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 500 – 3 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à François Angiboult, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une femme artiste émancipée, au cœur du Paris d’avant-garde

Hélène Oettingen est une peintre et une femme de lettres française et ukrainienne. Née en 1887, certainement en Ukraine, elle est la fille d’une comtesse polonaise et passe sa jeunesse à Kiev. Son titre de baronne et son nom viennent de son mariage avec Otto von Oettingen, officier au service du Tsar, qui ne durera qu’un peu plus d’un an. Après son divorce, elle part pour l’Europe avec son cousin Serge Férat en 1899.

Elle arrive à Paris en 1903, après un bref passage en Italie. Elle s’installe à Montparnasse et se met à la peinture et à l’écriture, mais elle ne crée que par moments. Elle étudie à l’académie Julian dans les années 1900. Passionnée par l’avant-garde, elle tient un salon « artistico-littéraire » dans les années 1910. Elle et son cousin Serge Férat possèdent une fortune importante, ils deviennent les mécènes de plusieurs peintres parisiens, tels que Max Jacob, Modigliani, Picasso, ou Léger. Elle tient des dîners où se trouve l’avant-garde parisienne et russe. Elle a une brève liaison avec Apollinaire et est la maîtresse de Survage.

Elle est considérée comme une femme artiste, émancipée, passionnée de peinture et d’écriture. Elle se joue des identités et utilise de nombreux pseudonymes masculins : elle crée en tant que poète sous le pseudonyme de Léonard Pieu, comme romancière sous le pseudonyme de Roch Grey et comme peintre sous le pseudonyme de François Angiboult. Elle participe à de nombreuses expositions : au Salon des Indépendants, en 1912, 1914, 1926 et 1929, au Salons des Surindépendants de 1934 à 1938, ainsi qu’à l’exposition d’art russe à Prague en 1935.

En 1917, le nouveau régime russe gèle sa fortune, elle doit alors ralentir son rythme de vie. Elle continue à écrire, mais cela ne lui permet pas de subvenir à ses besoins. La vente de plusieurs œuvres du Douanier-Rousseau qu’elle avait achetées auparavant en Italie lui permet de vivre jusqu’à la fin de sa vie, en 1950.

Une peintre d’avant-garde influencée par le cubisme

Hélène Oettingen peint sous le nom de François Angiboult. Elle est considérée comme une artiste impressionniste et moderne. Influencée par les techniques cubistes, elle s’en affranchit progressivement. Pendant la guerre, Survage, son amant, lui apprend à « construire des villes ». Son travail sur la fragmentation des motifs, ainsi que les contrastes entre la lumière et les ombres l’ont marquée durablement. Proche des milieux d’avant-garde, elle reste pourtant relativement à l’écart du mouvement dadaïste.

Hélène Oettingen utilise une palette de couleurs vives, qui accentuent ses thèmes principaux : la fantaisie, le décor de théâtre et l’art populaire russe. Ses cadres s’ornent d’artifices, comme des guirlandes de fleurs ou de nuages.

Des œuvres proposées aux enchères à de multiples reprises

Si ses œuvres ont surtout été exposées durant son vivant, par exemple au Salon des Indépendants de 1912, 1914, 1926 et 1929, Hélène Oettingen reste aujourd’hui une artiste renommée, dont les peintures se vendent dans le monde entier. Les prix de ses œuvres vont de 2 000 à 38 760 dollars, selon la taille et le support de l’œuvre. Depuis 2010, le prix record pour cette artiste aux enchères est de 38 760 dollars pour La composition avec maison et fleurs, vendue chez Sotheby’s Londres en 2020.

Reconnaître la signature de François Angiboult

François Angiboult, de son vrai nom Hélène d’Oettingen, fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature françois angiboult

Expertiser et vendre une œuvre de François Angiboult

Si vous possédez une œuvre de François Angiboult ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.