LECOMTE DU NOÜY

Peintre français, 1842-1923

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ

Prix d’une peinture signée Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ en vente aux enchères : 150 – 85 000 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 200 – 2 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Parcours académique et découverte de l’Orient

Né à Paris, d’un père musicien, le peintre et sculpteur Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ est issu d’une famille noble du Piémont, installée en France au XIVe siècle. En 1861, il devint l’élève de Charles Gleyre. Il entra ensuite dans l’atelier d’Emile Signol, puis dans celui de Jean Léon Gérôme, dont il devint l’élève favori. Il exposa dès 1863 au Salon à Paris, où il décrocha plusieurs médailles et où l’État lui acheta plusieurs œuvres. En 1865, il partit en voyage à la découverte des vestiges de l’Antiquité, en Grèce, en Égypte, en Turquie et en Asie Mineure, en compagnie du peintre Félix-Auguste Clément. Lors de son périple, il se constitua une importante documentation archéologique. En 1876, il fut fait Chevalier de la Légion d’honneur. Il décrocha en 1872 le second prix de Rome avec la Mort de Jocaste. En 1875, il séjourna en Grèce et en Turquie. Il visita également le Maroc, et notamment Tanger et l’Égypte. En 1895, sur la route de Constantinople, il fit étape à Bucarest en Roumanie, où il retrouva son frère, architecte à la cour de Roumanie. Il décéda à Paris en 1923.

Sur les traces de Jean Léon Gérôme, un artiste aux multiples talents

Fasciné par l’Antiquité, de formation académique, Lecomte du Nouÿ est un grand représentant de l’éclectisme de la seconde moitié du XIXe siècle, puisant son inspiration dans différents épisodes historiques. Il crée des scènes orientalistes rêvées, plus inspirées des œuvres de Victor Hugo, Théophile Gautier ou Gérard de Nerval, que fidèles à la réalité. L’Esclave blanche (Musée des Beaux-Arts de Nantes), un des chefs-d’œuvre de l’artiste, représente particulièrement bien cette vision d’un Orient fantasmé. Il s’illustra également dans le genre du portrait. À Bucarest, il réalisa les portraits du Roi et de la Reine de Roumanie, ainsi que celui de la Princesse Marie de Roumanie. Il est aussi l’auteur de fresques, peintes dans le style byzantin pour des églises roumaines, et participa à partir de 1873 à la décoration de l’église de la Trinité à Paris avec Saint Vincent de Paul ramène des galériens à la foi et Saint Vincent de Paul secourant les Alsaciens et les Lorrains après la guerre de 1637. À l’image de son maître Gérôme, il s’illustra également dans le domaine de la sculpture au travers d’œuvres d’une grande intensité, comme La mort de Gavroche, récompensé au Salon de 1901.

Un succès croissant

Plusieurs œuvres de Lecomte du Nouÿ sont conservées dans les collections publiques françaises et à l’étranger, dont, au musée d’Orsay, Ramsès dans son harem, grand triptyque peint à l’huile sur toile entre 1885 et 1886.

Très appréciées sur le marché de l’art, les œuvres orientalistes de l’artiste dépassent en général le seuil des 10 000 €. En octobre 2018, lors de la vente de la collection Pierre Bergé chez Sotheby’s à Paris, La Porte du Harem, souvenir du Caire, grande toile de 1876, dépassa largement son estimation (400 000 – 600 000 €), pour atteindre l’adjudication record de 2 409 000 €.

Reconnaître la signature de Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ 

Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ

Si vous possédez une œuvre de Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.