Jean René BAZAINE

Peintre français, 1904-2001

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Jean René Bazaine et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Jean René Bazaine

Prix d’une peinture signée Bazaine en vente aux enchères : 260 – 100 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 20 – 1 500 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 60 – 12 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Bazaine, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une ascension fulgurante

Arrière-arrière-petit-fils de Sir George Hayter (1792-1871) — portraitiste de la reine Victoria — et de Pierre-Dominique Bazaine (1809-1893) — ingénieur des Ponts et chaussées —, Jean René Bazaine est né à Paris en 1904. Comme nombre de ses contemporains, il étudia à l’École des beaux-arts de Paris avant de rejoindre une institution privée en 1922 : l’Académie Julian. Bazaine étudia la sculpture auprès de Paul Landowski (1875-1961).

Ce n’est que par la suite, vers 1924, qu’il s’exerça à la peinture. Bazaine alla au Musée du Louvre croquer les maîtres anciens. 

Il exposa pour la première fois en 1932 où il se fit remarquer par le nabi Pierre Bonnard (1867-1947).

À l’occasion de l’Exposition universelle de 1937, Bazaine exécuta avec Jean Le Moal (1909-2007) une peinture murale et réalisa son premier vitrail pour une chapelle privée.

La non-figuration : une nouvelle approche de la peinture contemporaine

De retour à la vie civile en 1941, Jean René Bazaine fut chargé de la section « Arts plastiques » du nouveau groupe Jeune France. Il organisa à cette occasion, à la galerie Braun, la première exposition de peinture « d’avant-garde » de l’Occupation sous la désignation « Vingt jeunes peintres de tradition française ». Cette dernière réunit notamment Alfred Manessier (1911-1993), Jean Bertholle (1909-1999), ou encore, Jean Le Moal.

Si ce groupe ne dura qu’un an, il n’en demeure pas moins que grâce à cette réunion d’artistes, de solides et inaliénables amitiés naquirent entre peintres et poètes. 

Par la suite, Jean Bazaine poursuivit seul son dessein pictural et approfondit ses recherches amorcées en 1940. Il se détacha de la figuration, du monde visible. Il mêla à son œuvre expériences personnelles et éléments naturels. Bazaine dépeignit ses émotions éprouvées face à la nature. Le contour n’importe guère, ce qui compte ce sont les lignes de force et la lumière provoquant le dynamisme. En ce sens, nous pouvons citer son huile sur toile Marée basse (1955).

À partir de 1970 un tournant s’opéra. Ses compositions illustrent des gestes amples, le plus souvent ascendants et circulaires, qui parcourent la toile (Les chants de l’aube I, 1985). 

De la peinture sur verre : l’art du vitrail

Parallèlement à la peinture, Jean Bazaine s’est également intéressé à l’art du vitrail. Il se consacra à cette technique dès 1937 et n’aura de cesse de la perfectionner. Fournissant au maître verrier la maquette, il réalisait les dessins et choisissait les ocres qu’il peignait suivant le procédé médiéval de la « grisaille ».

Il réalisa par la suite diverses commandes avec ses amis Manessier et Le Moal : trois vitraux pour l’église d’Assy en Haute-Savoie en 1947, une première mosaïque pour la façade de l’église d’Audincourt en 1951, deux vitraux en dalles de verre pour le baptistère de cette même église en 1954. 

Bazaine fait assurément partie des maîtres français de la jeune peinture contemporaine qui ont marqué de leur empreinte l’art de notre temps. Christie’s adjugea Mars, le Torrent (1956) 75 000 euros en 2016. Le peintre s’est éteint à l’âge de 96 ans en 2001 à l’aube d’un nouveau millénaire.

Reconnaître la signature de Jean René Bazaine 

Jean René Bazaine fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

signature jean rené bazaine

Expertiser et vendre une œuvre de Bazaine

Si vous possédez une œuvre de Jean René Bazaine ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.