Maurice LELOIR

Aquarelliste, collectionneur, dessinateur, écrivain et graveur français, 1853-1940

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Maurice Leloir et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Maurice Leloir

Prix d’une peinture signée Maurice Leloir en vente aux enchères : 300 – 150 000 €

Estimation moyenne pour un multiple (lithographie, estampe, gravure…) : 200 – 700 €

Prix pratiqué pour un dessin ou une aquarelle : 80 – 15 000 €

Si vous souhaitez faire estimer un objet signé ou attribué à Maurice Leloir, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une famille d’artistes 

Maurice Leloir est né à Paris en 1853 dans une famille d’artistes : sa mère Héloïse Suzanne Colin est une aquarelliste et dessinatrice pour gravures de mode, fille du peintre Alexandre Colin, et son père Auguste Leloir est un peintre d’Histoire. Le jeune Maurice suit les traces de son frère ainé Alexandre-Louis, deuxième prix de Rome en 1861, mais la guerre de 1870 ne lui permet pas de mener à bout ses études aux Beaux-arts. L’artiste se tourne donc vers l’illustration des ouvrages classiques (Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, Calmann-Lévy, 1894) et s’intéresse aux costumes de théâtre du xviiie siècle. Il évolue dans un milieu artistique bien connu de la famille Leloir et fréquente des artistes spécialistes du portrait et de la peinture historique comme Édouard Detaille, Gustave Jacquet, François Flameng, Robert de Cuvillon, et Jules Worms. 

L’illustrateur et décorateur érudit

Maurice Leloir se spécialise dans le genre historique et est sollicité par les imprimeurs de grandes maisons publicitaires pour réaliser l’illustration décorative de produits variés. Il travaille pour le Bon Marché, pour plusieurs marques de boissons comme la Bénédictine, le Calvet, le Clicquot, ainsi que pour le chocolat du Planteur. Maurice Leloir est également appelé à reproduire des décors inspirés du Versailles de Louis xiv. Il travaille pour le cinéma hollywoodien auprès de Douglas Fairbanks pour concevoir les costumes et décors de son film Le masque de Fer (1929). 

Collectionneur de costumes, Leloir est au centre des expositions d’arts décoratifs et des créations contemporaines dans les musées historiques. Lors de l’Exposition Universelle de 1900, il obtient une place de choix parmi les collectionneurs de costumes et d’accessoires sollicités pour l’occasion. Inspiré par des sociétés allemandes spécialisées dans le costume et l’Histoire, comme la Waffen und Kostumkunde à Berlin ou La Sabretache, Leloir fonde la Société de l’Histoire du costume en 1907. Il envisage alors la création d’un musée du costume à Paris et organise une grande exposition en 1909 au pavillon de Marsan, sous la protection de l’Union centrale des Arts décoratifs. Mais la Première Guerre mondiale place la Société en situation de difficulté financière qui entraîne l’avortement du projet, faute de lieu pour installer le musée. 

Un peintre archéologique 

Maurice Leloir ne se laisse pas abattre par l’échec de son projet et se consacre à la publication d’une Histoire générale du costume, illustrée par ses propres dessins d’accessoires et de costumes d’époque. Jusqu’à sa mort en 1940, il poursuit sa quête érudite dans la réalisation d’un Dictionnaire du costume et de ses accessoires, des armes et des étoffes, des origines à nos jours (1951). Il est considéré à travers le monde entier comme un pionnier de l’histoire du costume et félicité par de grands savants comme Christopher Richard Wynne Nevinson et Francis Kelly. Leloir est un dessinateur à la minutie archéologique, très apprécié pour sa grande rigueur scientifique. 

Les œuvres de Maurice Leloir sont évaluées aux enchères à des prix pouvant varier entre 100 et 600 000 USD en moyenne. Le record de vente pour cet artiste est de 699 200 USD pour son huile sur toile intitulée La dernière visite de Voltaire à Paris, vendue chez Sothesby’s à New York en 2006. 

Reconnaître la signature de Maurice Leloir

Maurice Leloir fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Signature Maurice Leloir

Expertiser et vendre une œuvre de Maurice Leloir

Si vous possédez une œuvre de Maurice Leloir ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui peuvent également vous intéresser 

Louis TOUCHAGUES

Henri CLÉMENT-SERVEAU

Lucien Victor GUIRAND

Philippe BERTRAND

Léon HAFFNER

Jules Alexandre GRÜN