COUBINE

Peintre, sculpteur et graveur franco-tchèque d'origine morave, 1883-1969

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Othon Coubine et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Othon Coubine

Othon Coubine est un peintre français né en 1883. Il se refuse à adhérer aux courants artistiques de son époque et souhaite en créer de nouveaux, le poussant à explorer de nouvelles palettes de couleurs, plus chaudes et lumineuses. Puis, dans un second temps de sa vie, il s’oriente vers le cubisme contemporain. Il s’attache à représenter les différents paysages observés au cours de sa vie, mais aussi le corps humain et la question de la mort à travers des natures mortes.

 

Estimation minimale – maximale

Peinture 150 – 153 000 €
Dessin 20 – 2 500 €
Estampe 10 – 2 000 €
Sculpture 120 – 25 000 €

 

Peintures

Estimées entre 150 et 153000 euros, les peintures d’Othon Coubine mettent en avant les deux courants artistiques qui l’ont inspiré. Nous retrouvons des toiles réalistes avec de nombreuses compositions florales, vendues de 7 000 à 52000 euros, comme pour son Big bouquet, vendu en 2019.

Peinture Othon Coubine

Peinture d’Othon Coubine – In Gedanken – Estimée 80 000 € – 120 000 €

Dans un même style, il représente des paysages,  vendus entre 6 000 et 190000 euros, mais aussi de nombreuses natures mortes, vendues jusqu’à 27800 euros pour sa toile de pommes et de bananes. Les nus féminins sont, eux aussi, très présents, vendus jusqu’à 48000 euros avec son Nu couchéMais les plus grands succès de l’artiste sont ses toiles cubistes, Prophet, se vendant 273800 euros, devant Paysage à la maisonnette, de 1913-1914, vendu 190000 euros.$

Dessins

L’artiste travaille aussi la gravure sur bois avec une série The misfortune of a Man, de 1 à 5, en 1915, vendue 2 900 euros.

Les dessins et aquarelles de l’artiste sont estimés entre 20 et 2 500 euros. Il réalise de nombreux nus et portraits au fusain et à l’encre, à la manière de croquis, vendus entre 100 et 1500 euros pour son Portrait d’homme dans un lot. Son Nu assis à l’encre se vend seul au prix de 680 euros. Des paysages sont aussi réalisés, monochromes lorsque l’artiste dessine au crayon comme avec Caseneuve, vendu 620 euros, et en couleur lorsqu’il peint à la gouache ou à l’aquarelle comme ses Cyprès de 1927, vendu 1 600 euros.

Estampes

Ses estampes sont estimées entre 10 et 2 000 euros. Othon Coubine réalise de nombreuses lithographies en couleur représentant des paysages, vendues entre 300 et 580 euros, ainsi que des eaux-fortes, jusqu’à 780 euros, avec son A motif from France. Mais c’est son paysage à l’eau-forte qui rencontre le plus de succès, Kostelik na samote se vendant 1200 euros.

Il dessine aussi des portraits et des nus, souvent à la pointe sèche et à l’eau-forte, les prix allant jusqu’à 600 euros pour son Nu allongé, mains à la tête de 1925.

Estampe Othon Coubine

Estampe signée Othon Coubine – Estimée 230 €

Sculptures

Othon Coubine réalise quelques sculptures, estimées entre 120 et 25000 euros. Il y explore le corps humain, en particulier celui de la femme, à travers des nus, mais aussi des bustes en bronze, plâtre, bas-relief ou encore en terre-cuite. Elles sont vendues entre 700 et 4 000 euros, pour Woman from apt, vaucluse, un bronze de 1931.

Nous retrouvons aussi quelques travaux sur l’homme avec son Nu masculin en bronze, estimé entre 800 et 1 000 euros ou encore son Bust of a man, vendu 1 300 euros. French worker singing angry songs about freedom, une sculpture en bois de 1908, se vend 28900 euros en 2021.

Qui est Othon Coubine ? 

Une vie de voyage

Othon Coubine, ou Ottokar Kubín, né en 1883 à Prague et voyage rapidement. En parcourant les différents pays, il découvre les célèbres peintres Corot, Cézanne, Gauguin ou encore Van Gogh, développant chez lui un grand intérêt pour l’art. Il suit une formation à l’Académie de Horice puis à celle des Arts plastiques à Prague puis part travailler en Italie, à Anvers et en France.

Il quitte Prague en 1912 pour venir s’installer à Paris, où son nom devient officiellement Coubine puis est naturalisé français en 1926.

Il expose beaucoup dans la capitale, à commencer par le Salon d’Automne, des Artistes indépendants et des Tuileries. Puis, après avoir cofondé le Groupe des Huit avec d’anciens camarades des Beaux-Arts, il participe à l’exposition en 1907, aux côtés d’Emil Filla et Anton Prochazka.

D’autres expositions se succèdent en France, à Genève en 1921, Dresde en 1926, Hambourg jusqu’à Tokyo. Mais après la Seconde Guerre mondiale, il décide de retourner en Tchécoslovaquie où il occupe une fonction officielle en même temps que ses activités artistiques. Mais finalement, il décide de repartir en France, à Simiane où il achète une maison.

Un rejet du conformisme

L’artiste affirme un rejet du conformisme et décide d’innover, de créer de nouveaux mouvements artistiques. Il cherche une certaine radicalité dans ses œuvres et désire aller toujours plus loin sans que ce soit suffisant. Il va donc chercher des tonalités différentes et variées dans ses tableaux comme dans Récolte des pommes de terre, où les gammes chromatiques sont chaudes et lumineuses.

Lors de son aménagement à Paris, son inspiration change et il s’oriente vers le cubisme contemporain, un fin mélange entre l’expressionnisme dans les couleurs et la géométrie du mouvement cubiste.

Il s’inspire des paysages rencontrés au cours de sa vie et de ses voyages comme les villages provençaux de Simiane dans Joueurs de boucles, Lavandières ou encore Le Colisée, 1922 à Rome, Landscape with Boskovice Castle, 1951 en République tchèque. Mais il représente aussi le corps humain, notamment celui de la femme dans la réalisation de nu, mais aussi à travers des portraits. Il ne s’arrête cependant pas là et représente aussi des natures mortes, nombreuses dans sa production artistique.

Le succès du cubisme

Paysage à la maisonnette illustre parfaitement l’inspiration cubiste du peintre tandis que Paysanne assise dans un champreprend les tons chauds de ses premières œuvres. La période cubiste de l’artiste est la plus prisée, le tableau représentant la maison s’étant vendu 180 000 €.

Les paysages de Othon Coubine ont une cote importante, et plus particulièrement ceux inspirés des provinces de Simiane, estimés entre 5000 € et 60 000 €. Printemps en Provence, les amandiers en fleurs est vendu au prix de 12 332 € en 2006.

Ses nus sont recherchés sur le marché de l’Art et les estimations débutent à 20 000 €, pouvant aller jusqu’à 45 000 €. Les portraits ont un peu moins de valeurs, se situant entre 10 000 € et 20 000 € comme son tableau Portrait imaginaire d’Edgar Allan Poe, vendu au prix de 13 000 €.

Reconnaître la signature de Othon Coubine 

Othon Coubine fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Othon Coubine

Si vous possédez une œuvre de Othon Coubine ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.