ROY

Peintre français, 1880-1950

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Pierre Roy et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre œuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Pierre Roy

Né le 10 août 1880 à Nantes et décédé le 26 septembre 1950 à Milan, Pierre Roy est un peintre français. Aîné d’une fratrie de quatre enfants, l’artiste s’oriente dans un premier temps vers l’architecture. Il suit par la suite des cours à l’École des Beaux-Arts de Paris avant de la quitter pour travailler à l’Exposition Universelle de 1900. C’est seulement à partir de 1905-1906 avec le Salon de la Société nationale des beaux-arts que l’artiste français se consacre à la peinture. Très rapidement, Pierre Roy se rapproche du mouvement surréaliste. En 1926, il est ainsi qualifié de « vrai père du surréalisme » par André Salmon dans la Revue de France de mars avril.

Estimation minimale – maximale

Dessin 50 – 25 000 €
Peinture 300 – 91 000 €

 

Dessin-Aquarelle 

L’artiste français a également réalisé de nombreux dessins et de nombreuses aquarelles. En août 1934, Pierre Roy se voit décerner le prix d’un concours de dessins publicitaires organisé au centre Rockefeller de New York. 

Un dessin de l’artiste est estimé en moyenne entre 50 et 25 000 euros. 

Son œuvre « La violoncelliste » est vendue aux enchères en 1990 chez Martin Du Nord-De Bouvet pour la somme de 10 367 euros.

Dessin Pierre Roy

Dessin signé Pierre Roy – Estimé 6 000 € – 8 000 €

Peinture 

La grande majorité des tableaux de l’artiste sont des mises en scène d’objets courants, souvent représentés aussi fidèlement que possible. On retrouve une source d’inspiration nantaise dans son œuvre puisqu’en effet les thématiques abordées par l’artiste sont souvent liées à ses souvenirs de jeunesse. 

Une peinture réalisée par Pierre Roy est en moyenne estimée entre 300 et 91 000 euros. 

Son huile sur toile « Amusing physique » datant de 1929, de 92*65 cm et estimée entre 26 205 et 34 940 euros, est vendue au prix record de 113 558 euros en 1988 chez Christie’s. 

Peinture Pierre Roy

Peinture de Pierre Roy – La Femme Peintre – Estimée 40 000 $ – 60 000 $

Estampe-Multiple 

C’est réellement à partir des années 1940 que l’artiste s’initie à la lithographie. Sa lithographie « Portrait prémonitoire de Guillaume Apollinaire », estimée entre 300 et 400 euros, est vendue aux enchères pour la somme de 1 400 euros en 2018 chez Sotheby’s. 

En moyenne, une estampe de l’artiste français est estimée entre 100 et 13 355 euros.

Biographie de Pierre ROY

Un artiste aux multiples passions

Pierre Roy est un peintre français né à Nantes le 10 août 1880. Sa famille baigne dans la sphère culturelle, car son père est secrétaire de la commission de surveillance du Musée des Beaux-Arts de Nantes. Il est intéressant de noter que ses quatre frères cadets deviendront tous des peintres amateurs. En 1897, Pierre Roy passe un baccalauréat de Rhétorique puis de Lettres et philosophie l’année suivante. Suite à cela il étudie l’architecture et se met à exercer le métier. Il suit un temps les cours de l’École des Beaux-Arts de Paris, mais quitte l’institution pour travailler à l’Exposition Universelle de 1900.

Sa décision de s’adonner pleinement à la peinture n’a lieu qu’en 1905. Il exposera pour la première fois au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts l’année suivante. Par la suite il exposera au salon des indépendants en 1907, 1908, 1913 et 1914. En 1922 il se lance dans la production d’un ouvrage de comptines racontées par les enfants qu’il illustre par des gravures sur bois colorées.

Il se rapproche des peintres surréalistes et participe à leur première exposition en 1925. Il est alors aux côtés de Pablo Picasso, Max Ernst et Giorgio de Chirico. En 1933 il sera nommé pour cinq ans peintre de la Marine. Son plus grand succès est sans doute une exposition à la galerie des Beaux-Arts de Paris en 1935. Durant toute la décennie 1930, Pierre Roy expose et voyage à travers le monde, du MOMA à Hawaï. Il est intéressant de noter qu’il réalisera aussi des couvertures pour le magazine Vogue, des décors de théâtre et des affiches publicitaires. L’artiste continuera son œuvre et ses voyages jusqu’à sa mort le 26 septembre 1950 à Milan.

Une inspiration nantaise

Pierre Roy est considéré par beaucoup comme le précurseur des peintres surréalistes. Ce dernier refusait pourtant l’appartenance à toute école que ce soit. Il semble se défendre d’intellectualiser un travail qu’il n’analyse qu’après coup. Cependant Louis Aragon lui-même l’intègre à leur tradition artistique malgré les revendications non doctrinaires de l’artiste. Dès 1919 il est en effet difficile de ne pas voir dans les œuvres précoces de Pierre Roy les caractéristiques de ce que André Breton évoquera dans son manifeste de 1924.

Les thématiques abordées par cet artiste nantais ont souvent trait à ses jeunes années, à ses souvenirs des bords de Loire et du pays de Retz. Ainsi certaines de ses œuvres évoquent les tours du Château des Ducs comme Crise Vinicole ou le passé esclavagiste de la ville dans Traite. La représentation de la mer a aussi une place très importante dans ses peintures ; coquillages, filets de pêche, vagues, etc. Ces dépictions réalistes de thèmes et d’objets du quotidien sont agencés par Pierre Roy pour former des paysages oniriques ou des représentations poétiques.

Le père rétif du surréalisme

Une peinture revient souvent quand on évoque le travail de Pierre Roy ; Adrienne Pêcheuse. Cette œuvre de 1919 est un tournant pour l’artiste, de son propre aveu. C’est ce travail qui le placera malgré lui dans les rangs des surréalistes et fera dire à la Revue de France qu’il est un « père du surréalisme ».

Ses œuvres d’inspiration surréalistes sont celles qui connaissent le plus de succès sur le marché de l’art. Ainsi, un nu de femmes de 1928 intitulé La Malinoise a été adjugée à 23 314 euros chez Christie’s Londres en 2019. Pour ce qui est des tableaux de petite taille, on peut citer l’huile sur toile de 1932-1933 intitulée Composition aux poids et mesures qui a été adjugée à 65 000 euros chez Christie’s Paris en 2018. Les dessins et pastels de l’artiste évoluent quant à eux entre 2000 et 3000 euros.

Reconnaître la signature de Pierre Roy 

Pierre Roy fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de leurs œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci-dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertiser et vendre une œuvre de Pierre Roy

Si vous possédez une œuvre de Pierre Roy ou tout autre objet, sollicitez nos experts via notre formulaire en ligne pour obtenir une estimation ou une expertise. Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre œuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.