Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Quelle est la valeur d’un vase japonais satsuma ?

Le Japon a percé les secrets de la porcelaine, si chers aux Occidentaux, grâce à l’arrivée sur leur sol du savoir-faire des Coréens au début du XVIIe siècle. Les porcelaines satsuma sont assez récentes puisque leur production est née à l’ère Meiji (1868-1912) et s’est développée pendant tout le XXe siècle. Le Japon s’ouvre au monde en 1842 et expose alors dans les salons internationaux et notamment européens.  

Exemple de vase japonais Satsuma

La production des vases et autres objets satsuma débute donc à la fin du XIXe siècle, dans la province de Satsuma à l’extrême sud du Japon. Cette production est principalement destinée à l’exportation et permet le développement du « japonisme » en Europe. 

Caractéristiques des vases satsuma

Les pièces japonaises satsuma sont caractérisées par leur fond de couleur ivoire, voire jaunâtre, et par les grands décors en émaux très colorés dans les tons ocres et dorés. 

Pour les pièces produites en série au XXe siècle, le décor présente principalement des personnages comme les samouraïs ou les geishas ou encore des scènes de genre. Aucun vide n’est laissé dans ces décors dessinés avec une grande précision, laissant paraître une multitude de détails. 

Grand vase Satsuma, décor Samouraï

Les pièces d’artisanat ancien, quant à elles, présentent un décor non pas foisonnant, mais très aérien et épuré, laissant paraitre un fond blanc cassé ou ivoire. La finesse de ces pièces et leur exécution justifie des prix plus élevés. 

Les critères de l’authenticité 

Afin d’estimer leur valeur, il faut commencer par déterminer l’authenticité de la pièce, c’est-à-dire déterminer son ancienneté et sa provenance, pour s’assurer qu’elle soit bien issue de la production des satsuma. 

Comme dans tout type d’art décoratif il existe des faux, produits récemment qui trompent le futur acquéreur. Après avoir déterminé de façon claire et précise l’authenticité du bien, il est possible d’en déterminer le prix. 

L’aspect esthétique est une donnée importante. Il faut que le vase soit bien exécuté, qu’il n’y ait pas eu de bavure au niveau des couleurs ou de la dorure et que la pièce soit minutieusement réalisée. De plus, l’état général du vase est important. Les fissures et éclats peuvent être réparés par un spécialiste, mais demanderont un investissement imprévu et parfois très cher étant donné la valeur du vase

Des pièces satsuma d’époque et bien conservées produites industriellement peuvent se vendre, selon leur taille d’une centaine à quelques milliers d’euros. Notamment lorsque le vase est d’une bonne taille et surmonté de bronzes dorés, la pièce prend alors de la valeur. 

La production artisanale de qualité 

Au début du XXe siècle, la production de masse permet de trouver de nombreuses pièces satsuma sur le marché européen, et donc de pouvoir en acquérir pour des sommes raisonnables, le prix n’étant pas, dans ce cas, dicté par la rareté.

Avant que la production ne devienne industrielle, les vases satsuma étaient produits de façon artisanale. Ce sont ces pièces, et donc les plus anciennes, qui ont le plus de valeur. Parmi les noms connus des artisans de vases satsuma, deux noms ressortent : Yabu Meizan, et Tawara. 

Vase Satsuma, signé Tawara

Le premier est connu pour ses peintures sur porcelaines d’une très grande finesse représentant des paysages peuplés d’animaux très réalistes. En 2017, la maison de vente aux enchères Bonham’s a vendu un vase satsuma réalisé par Yabu Meizan pour la somme de 205 500 dollars. Ces pièces rares et minutieuses s’arrachent auprès des collectionneurs. Les pièces de Tawara sont également très recherchées sur le marché, pour leur qualité esthétique et le savoir-faire de cet artisan. Un petit vase signé de sa main peut valoir aujourd’hui entre 11 000 et 13 000 euros. 

Vase Satsuma, signé Yabu Meiza

Déterminer l’authenticité d’un vase satsuma n’est pas chose aisée. Notre équipe d’experts pourra déterminer si votre vase est authentique, ainsi que sa valeur estimative.  

Partager l'article sur :